Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 23
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Ven 27 Avr - 16:06

Nous étions maintenant devant une grande bâtisse qui me faisait légèrement froid dans le dos, même si je mettais toute ma volonté pour parraître neutre, je doute que tous ceux qui sont passés par là avant moi soient restés tranquilles. Ainsi donc, c'était cela la Congrégation de l'Ombre? Delfixyon m'en avait parlé durant le trajet qui nous avait mené jusqu'ici mais je crois que j'avais perdu toute assurance dès l'instant où je l'ai vu de mes yeux et je n'avais qu'une seule envie: c'était de m'en aller. Cependant, j'avais promis à Delfixyon de venir avec lui et je tenais toujours mes promesses, je ne tenais pas non plus à le laisser seul surtout après ce qu'il s'est passé entre nous deux il y a quelques jours. On s'était mis d'accord pour ne parler à personne de ce qu'on s'était dit et que cela resterait parfaitement entre nous, ce que j'espèrai grandement car j'attendais de voir si je pouvais faire confiance aux autres personnes présentes ici ou non.

En tout cas, j'étais heureuse du voyage que j'ai fait jusqu'à présent en compagnie de mon camarade et j'étais plutôt contente de lui avoir fait découvrir ce qu'on pouvait ressentir sur le dos de Zima, quelques jours plus tôt, lorsque je fus totalement rétablie. Je me souviens des quelques haltes que l'on faisait pour que je me repose puis des trajets en train, j'étais habituée pour les deux cas, étant donné que je prenais assez souvent le train afin que l'on puisse se reposer Zima et moi. Et maintenant que notre voyage arrivait à son terme, je me sentais beaucoup moins à l'aise et j'avais l'étrange sentiment que dès l'instant où je rentrerai à l'intérieur du bâtiment, je ne pourrai plus jamais en sortir, c'était peut être ce que je regretterai le plus: perdre toute liberté... Mais d'un autre côté, si j'acceptai de devenir une Exorciste, je pourrai venger mes parents en tuant les Akumas et je pourrai peut être retrouver ma soeur...et je serai avec Delfixyon...

Alors je n'avais pas de raison d'être aussi inquiète, c'est ce que pus comprendre lorsque mon camarade me prit la main, j'avais cessé d'être gênée désormais quand il me touchait, et il me déclara que je n'avais pas à avoir peur et que tout allait bien se passer, normalement. Son "normalement" n'était pas pour me rassurer mais je lui faisais confiance et lorsque la porte s'ouvrit, après que Delfi eut parlé à celui qu'il nommait le Grand Intendant, nous finîmes par rentrer tous les trois, Zima et moi nous demandions bien ce que cet endroit allait nous réserver comme surprises.

Autant l'extérieur me paraissait lugubre et inquètant, autant l'intérieur de la Congrégation était beaucoup plus rassurant, c'était même étonnamment calme, absolument rien à voir avec les villes bruyantes et remplies de personnes. Cependant, ce qui n'était pas différent, c'était vraiment la taille de l'endroit et je pense que je mettrai un moment avant de pouvoir m'y retrouver, ou du moins, Zima pourra aussi m'aider à m'y retrouver. Mais sinon, le lieu me semblait plutôt agréable et j'espère qu'il en sera de même avec les personnes habitants ici, ce dont je n'étais pas entièrement sûre mais je ne pouvais établir de jugements hatifs alors que je n'ai encore rencontré personne, jusqu'à présent. J'ai bien vu ce que cela avait donné avec Delfixyon le première fois que l'on s'était rencontré et j'avais rapidement changé mon opinion de lui lorsque l'on avait enfin pu parler et mettre certaines choses au clair entre nous deux.

Alors que l'on avançait dans les couloirs, je fis tout de même une remarque à mon camarade, en reprenant une voix neutre et un visage inexpressif:


" Pour l'instant, je préfère reprendre mon masque d'indifférence et tu devrais faire de même. Je ne tiens pas à ce qu'on nous demande ce qu'il s'est passé à Paris et ce qui a été dit, restera entre nous. Mais j'aimerai juste savoir ce qu'il va se passer, à présent? Est-ce qu'ils vont faire quelque chose à Zima ou à moi? Où est-ce qu'il y aura autre chose que tu ne m'as pas encore dit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Ven 27 Avr - 16:35

Quand nous fûmes entré, l'endroit était calme comme à son habitude, Leïlan inspectait le lieu, elle avait les écarquillés, elle était maintenant plus intriguée que méfiante.
Alors que l'on avançait dans les couloirs, Leïlan lâcha ma main et me reprit cet air inexpressif et froid :

" Pour l'instant, je préfère reprendre mon masque d'indifférence et tu devrais faire de même. Je ne tiens pas à ce qu'on nous demande ce qu'il s'est passé à Paris et ce qui a été dit, restera entre nous. Mais j'aimerai juste savoir ce qu'il va se passer, à présent? Est-ce qu'ils vont faire quelque chose à Zima ou à moi? Où est-ce qu'il y aura autre chose que tu ne m'as pas encore dit?

Je comprenais parfaitement ce qu'elle me disait, je ne tenais pas non plus que l'on me pose des questions sur ce qui c'était passé, non pas que j'en étais gêné, mais je ne voulais rien révélé sur le passé de Leïlan ni sur le mien d'ailleurs, je devrais donc faire un rapport différent de la réalité.

Sa deuxième phrase me fit voir qu'elle était inquiète, elle était complètement perdue et j'étais le seul à pouvoir lui dire ce qu'il allait se passer. Je me souviens moi même de la première fois que je suis arrivé ici, il y a 6 ans de cela, j'étais tout aussi apeuré qu'elle mais je ne pouvais rien demander, j'étais encore seul. Pour ne pas lui faire subir ce que moi j'avais enduré en entrant ici, je lui dis :

Je vais te conduire dans la salle du grand intendant, celui-ci examinera tout d'abord ton Innocence, ne t'inquiète pas, il a beau être étrange par moment, il ne fera aucun mal à Zima. Ensuite il t'emmènera voir Helvaska afin qu'elle te dise le taux de synchronisation que tu as avec ton Innocence, elle est impressionnante mais elle ne te fera aucun mal non plus. Cependant je ne pourrai pas te suivre, je devrais faire mon rapport sur ce qui s'est passé. Ne t'inquiète pas, je le modifierai quelque peu.

A ces mots, je compris qu'elle n'était pas du tout à l'aise, même si je lui avais dis qu'ils n'étaient pas à craindre, elle n'était pas totalement rassurée, ce qui est compréhensible. Je ne pouvais malheureusement donc pas la suivre même si je l'aurai voulu, elle devrait rester seule un moment, je pense qu'elle y arriverai, j'ai déjà vu son courage auparavant, je ne pouvais donc pas douter d'elle.

Nous étions donc en chemin vers la salle du Grand Intendant quand une silhouette apparue au loin, elle était à peu près de la même taille que moi, mais je ne pouvais pas distinguer le visage de celle-ci. Elle s'approcha de nous, je voyais Leïlan serrer un peu plus fort Zima et elle resta indifférente, je fis de même.

C'est ainsi que je compris qui c'était...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsukaze Fuyutori
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 18
Localisation : Bonne question, tiens...

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Sam 28 Avr - 13:23

Natsukaze marchait tranquillement dans les couloirs de l'Ordre, un dossier à remettre au Grand Intendant dans les bras. Il s'agissait du rapport d'une des missions des traqueurs qui s'était déroulé en Russie. La jeune fille ne les enviait pas ; Le froid glacial, les tempêtes de neige ne cessant jamais, la nuit tombant plus vite que le jour ne se levait... Tout ceci ne séduisait pas spécialement l'adolescente, bien qu'elle adore jouer dans la neige, et ce depuis toute gamine. La bleuquine s'arrêta quelques minutes pour regarder l'extérieur :
La pluie, le vent et les éclairs se déchaînaient. Un très bel orage les avait attendu aujourd'hui. La bleuquine plaignait sérieusement ceux qui étaient dehors par ce temps.

L'exorciste aux gants bleus pressa le pas : Elle n'aimait pas spécialement faire attendre les autres, qui ne la feraient pas attendre, elle.
C'est donc les bras chargés qu'elle pénétra dans un couloir bondé de la Congrégation, bousculant quelques traqueurs. La jeune fille s'excusa poliment, un grand sourire aux lèvres.
Natsukaze se sentait de mieux en mieux depuis qu'elle avait intégré l'Ordre, de moins en moins de gens la regardaient de travers à cause de son étrange couleur de cheveux, cela la soulageait grandement.

C'est en continuant sa marche, dans un couloir de moins en moins bondé qu'elle aperçut deux têtes qu'elle ne connaissait pas. Un garçon et une fille.
Le garçon avait des cheveux noirs de jais, qui tombaient sur ses yeux bleus. Ce qui retint l'attention de la jeune fille fut le fait qu'il portait l'uniforme des exorcistes.
La fille elle, avait de longs cheveux, également noir, mais qui laissait apparaître ses yeux. Elle, en revanche, ne portait pas d'uniforme. Natsukaze remarqua qu'elle semblait plus stressée que jamais. Cette dernière serrait un petit louveteau blanc comme neige contre elle, comme pour se rassurer.
N'ayant jamais peur d'aller vers l'inconnu, Natsukaze leur alla leur parler, un sourire amicale (et légèrement débile) affiché aux lèvres.


<< Bonjour, bienvenue à la Congrégation! Je m'appelle Natsukaze Fuyutori, et vous? >> Dit la jeune fille, tendant une main aux adolescents, tenant le rapport des traqueurs de l'autre bras.

[Bon, je sais, c'est court. Mais je suis pas spécialement douée pour les longs textes! ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-strange-school-rpg.forumgratuit.org/
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 23
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Sam 28 Avr - 23:05

J'étais toujours aussi inquiète de cet endroit et je me demandais bien ce qu'il pourrait nous réserver, à Zima et moi, mais je savais que je n'avais pas de quoi me faire trop de soucis, même si l'idée de rentrer dans un lieu totalement inconnu n'est pas pour me rassurer. Si j'avais accepté d'accompagner Delfixyon jusqu'à la Congrégation, c'est que je choisissais, tout de même, de renoncer à ma vie de solitaire et à me rapprocher de personnes que je ne connaissais pas. Cela ne sera, bien sur, pas simple au début mais si ces personnes pouvaient tout autant me convaincre de rester dans ce lieu inquiétant, alors peut être que je voudrai bel et bien rester de mon plein gré. C'était encore à voir et il fallait d'abord que je sois plus en confiance et que je sois sûre qu'il n'y aura aucun risque avec toutes ces personnes qui me seront inconnues et qu'elles ne feront rien de mal, même si je me faisais plus de soucis pour le cas de Zima que pour mon propre cas.

Cependant, je savais, par la même occasion, que je serai obligée de reprendre mon caractère froid et impassible, que j'ai tenu et gardé pendant plus de cinq ans et que seul Delfi est parvenu à briser, bien que cela soit surtout parce que l'on se ressemblait et donc, qu'il était facile pour nous de nous comprendre. Les choses auraient été très différentes entre nous, sinon, et je le sais très bien tout comme lui doit le savoir, même si nous n'en avions jamais vraiment parlé durant ces derniers jours. Pourtant, je m'étonnai aussi à avoir céder aussi facilement et rapidement, c'était tellement étrange venant de ma part, mais c'est surtout les étranges sentiments que j'avais eu à l'égard de mon camarade qui m'étonnent beaucoup. Je ne pourrai pas encore expliquer mes réactions et le besoin que j'avais ressenti à le protéger, sans parler que ce n'était pas comme si je sauvais un civil, là c'était totalement différent et je ne parvenais pas à me l'expliquer de manière tout à fait logique.

Alors que j'étais encore plongée dans mes pensées, j'en fus tirée lorsque Delfixyon prit la parole afin de m'expliquer ce qui allait se passer maintenant et de tenter de me rassurer quelque peu: il commença donc par me dire qu'il allait m'amener dans le bureau du Grand Intendant pour que ce dernier puisse examiner mon Innocence, donc Zima. Il rajouta aussi que je n'avais pas à m'inquiéter, que même s'il pouvait se montrer bizarre par moment, il ne fera pas de mal à ma petite compagne à pattes. Malgré ces paroles qui étaient censées me rassurer, je me sentis plutôt inquiète et le fait qu'il me dise que son chef pouvait être quelqu'un d'étrange, parfois, ne faisait qu'amplifier ce sentiment d'inquiétude. Je n'étais pas sûre que de voir ce "Grand Intendant" de la meilleure des façons, quand bien même il se montrait fort gentil avec moi, je ne pourrai surement pas m'empêcher de penser qu'il pouvait être un type complétement loufoque et assez bizarre.

Par la suite, je fus plus intriguée qu'effrayée lorsque Delfi me parla d'une certaine Hevlaska que l'Intendant m'emmènera voir afin de voir quelle était...mon taux de synchronisation? Qu'est ce que cela pouvait être? En tout cas, si mon camarade ou même son chef ne pouvaient pas me le dire, alors je pourrai toujours demander à cette Hevlaska ce que voulait dire "synchronisation"... Je fus tout de même quelque peu rassurée lorsqu'il me déclara qu'elle ne me fera rien non plus. Cependant, je fus plutôt triste et mal à l'aide quand il rajouta qu'il ne pourra, malheureusement, pas me suivre à ce moment là car il devait faire un rapport sur les évènements qui ont eu lieu à Paris. Je ne fus pas étonnée lorsqu'il m'assura qu'il le modifierait un peu afin que la conversation que nous avions eu tous les deux reste entre nous et que personne d'autre ne sache ce qu'il s'était passé et ce qui avait pu être dit. J'en fus très rassurée et je n'en doutais pas venant de lui.

Bien que je ne sois pas très à l'aise et que j'étais même très peu rassurée, je préférai savoir ce qu'il m'attendait plutôt que de voir de mes propres yeux ce qu'on me réservait et je trouvais cela pas plus mal, d'ailleurs. De plus, rencontrer de nouvelles personnes pourrait être une bonne expérience pour moi, même si je savais que je n'allais pas être très différente au niveau du caractère: je serai toujours quelqu'un de froid, solitaire et plutôt indifférente. Je sais que je n'ai pas pas à juger les gens dès le début car j'ai bien vu que donner une première impression en voyant simplement le physique ou le comportement de la personne fait que je me trompe souvent sur leur compte. Mais depuis le temps que j'ai coupé tout contact avec les gens fait que je ne peux plus leur faire autant confiance désormais et je n'avais aucune envie de me retrouver trahie par quelqu'un en qui j'aurai donné une confiance trop rapide et peut être aveugle. C'est pourtant ce que j'ai fait...

Alors que nous avancions sur le chemin du bureau de l'Intendant, je vis alors une silhouette qui prenait la même direction que Delfi et moi mais trop éloignée pour que je sache s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. Après quelques minutes d'attente, je remarquai que c'était une fille d'à peu près notre âge avec une bien étrange couleur de cheveux: en effet, ces derniers étaient d'une couleur bleu, ce que je trouvais assez original. Lorsque je la vis sourire, c'était un sourire amical et loin d'être faux mais que je trouvais légèrement idiot, je réprimais une légère grimace face cela car je n'aimais pas forcément les personnes qui se faisaient passer pour des idiots ou qui se donnaient un air d'idiot. Puis, elle finit par nous saluer poliment et à se présenter sous le nom de Natsukaze Fuyutori avant de nous poser la question tout en nous tendant une de ses mains, tandis que l'autre tenait une sorte de dossier, surement un rapport comme ce dont Delfixyon m'avait parlé.

Pour toute réponse, je me contentai d'hocher la tête avant de répondre d'une voix neutre et un peu froide:


" Je m'appelle Leïlan Néréa et je viens tout juste d'arriver. Si tu pouvais éviter de sourire comme une idiote, j'apprécierai car je déteste les gens qui font ça. Un sourire aimable et sincère me suffit largement. Tu comptes aller voir ce Grand Intendant aussi? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Sam 28 Avr - 23:27

Je ne l'avais pas reconnu de loin, et pourtant, il y avait de quoi, sa couleur de cheveux particulière ne passait pas inaperçue, ils étaient bleu. Et c'est cette couleur qui me rappela qui c'était, cette fille était Natsukaze Fuyutori. Elle avançait vers nous d'un air joyeux et quelque peu idiot, Leïlan était également en train de l'observer et je la vis faire une légère grimace, ce que je trouvai plutôt amusant.

Je ne l'ai pas reconnu au départ, car je pense que je l'ai vue que très rarement, et je ne lui ai jamais parlé. En 6 années passés à l'Organisation, je n'avais eu de réelles relations avec personnes. Quelques uns me parlaient, mais je n'y prêtais pas attention, et eux partaient en voyant cela. Je préférais être seul, c'était le plus simple, et je voulais que cette solitude perdure et ceux jusqu'à que ma vengeance soit accomplie ou même jusqu'à ma mort, et pourtant.. Je ne pus résister devant Leïlan, je commençais à comprendre peu à peu ce que je ressentais.

Une fois arrivée devant nous, elle se mit à se présenter, je connaissais déjà son nom, j'avais dû l'entendre quelques fois à la cafétéria. Elle par contre ne le connaissait pas, mon nom, je ne fus pas surpris par cela.
C'est Leïlan qui répondit en première, elle dit d'abord son nom, puis demanda à Natsukaze d'effacer son air idiot qu'elle portait sur son visage, Leïlan n'avait pas l'air d'aimer ça. Elle lui demanda enfin si elle allait voir le grand Intendant, la source de cette question venait surement du dossier qu'elle portait sur elle, c'était un rapport de mission.

Après avoir fini mon analyse, je me mis à parler après Leïlan, ne laissant pas le temps à Natsukaze de répondre :

Tu peux m'appeler Delfixyon, je connaissais déjà ton nom, nous avons dû nous croiser quelques fois, mais sans nous parler. Nous nous rendons également voir le grand Intendant, et nous sommes assez pressé.

En effet, le grand Intendant nous attendait, nous n'avions pas vraiment le temps de traîner et puis, si elle se rendait au même endroit que nous, cela voulait dire également que je ne serais plus seul avec Leïlan, ce qui me frustrais d'avantage...
Après que Natsukaze nous ait répondus, nous nous dirigeâmes vers la salle du Grand intendant, à mon plus grand regret à trois. Elle se mit donc à nous parler en chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsukaze Fuyutori
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 18
Localisation : Bonne question, tiens...

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Dim 29 Avr - 0:16

<< Je m'appelle Leïlan Néréa et je viens tout juste d'arriver. Si tu pouvais éviter de sourire comme une idiote, j'apprécierai car je déteste les gens qui font ça. Un sourire aimable et sincère me suffit largement. Tu comptes aller voir ce Grand Intendant aussi? >>

Natsukaze n'aima pas spécialement le fait de se faire traitée d'idiote. Elle venait gentiment souhaitée la bienvenue à une personne et celle-ci la rembarrait "gentiment", ajoutant qu'elle ne souriait pas sincèrement. Je ne sais pas vous, mais la bleuquine, elle n'apprécia pas du tout. Le jeune homme à ses côtés prit la parole, ne laissant pas parler la bleuquine.

Tu peux m'appeler Delfixyon, je connaissais déjà ton nom, nous avons dû nous croiser quelques fois, mais sans nous parler. Nous nous rendons également voir le grand Intendant, et nous sommes assez pressé.

Natsukaze tenta de se remémorer les fois où elle aurait pu le rencontrer -hors mis les couloirs-, n'ayant jamais effectué de mission avec Delfixyon, cela devait être pour cette raison que la tête de ce dernier ne lui revenait pas.... Elle prit la parole, un léger sourire aux lèvres :

<< J'ai également un dossier à rendre au Grand Intendant. >> Dit l'exorciste aux cheveux bleus.

Elle continua sa marche, tout comme Delfixyon et Leïlan. Cette petite nouvelle lui rappelait vaguement un associal aux longs cheveux noirs, toujours coiffés en queue-de-cheval et incapable d'une amitié quelconque... (Ou Yû Kanda, les deux sont corrects) La seule différence était que Leïlan lui avait parlé, Kanda, lui, ne lui aurait même pas adressé un regard.
C'est en sa compagnie et celle de Delfixyon qu'elle arriva devant le bureau de Komui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-strange-school-rpg.forumgratuit.org/
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 23
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Dim 29 Avr - 15:47

Je crois que ma réplique avait fait mouche sur cette Natsukaze mais visiblement, elle ne le laissa pas autant paraître et Delfixyon finit par prendre la parole à son tour, se présentant et déclarant qu'il connaissait déjà le nom de l'Exorciste, étant donné qu'ils s'étaient déjà croisés par moment mais qu'ils ne s'étaient jamais adressés la parole. Il rajouta que lui et moi allions aussi aux bureaux de l'Intendant et que nous étions assez pressés et j'avais l'étrange impression qu'il aurait aimé éviter de se trouver avec une autre personne. Cependant, la jeune fille aux cheveux bleus nous déclara qu'elle avait un dossier à rendre au Grand Intendant, donc qu'elle allait nous accompagner jusqu'au bureau du chef de cette Congrégation. Cela ne me dérangeait absolument pas, même si j'avais été froide et directe avec elle mais j'étais sûre, en voyant la tête de Delfi qu'il était frustré ou plutôt dépité de la situation... Pourquoi réagissait-il de cette façon? Mystère...

Quoi qu'il en soit, nous arrivâmes enfin devant la porte de ce qui devait être le bureau du Grand Intendant et ma nervosité recommença à revenir maintenant que nous étions arrivés à destination. Cependant, j'étais bien loin de m'imaginer ce qu'il m'attendait derrière cette porte et que toutes les idées que je m'étais faite de cet Intendant allait être totalement détournées. Lorsque la porte fut ouverte, la première chose que je vis, et qui me laissa sans voix, fut l'incroyable bordel qui régnait dans ce bureau: il y avait des papiers partout, le sol en était même totalement recouvert au point qu'il était impossible de voir ce qu'il y avait en dessous. Moi qui m'étais attendue à voir un bureau impeccable et parfaitement soigné, je crois que cette vision suffit largement à me détendre et me faire comprendre que cet homme ne devait pas être aussi terrible que je ne me l'imaginais. Par contre, où pouvait bien se trouver ce Grand Intendant si c'était son bureau...

C'est alors que je perçus un bruit qui venait de devant nous, au niveau de ce qui devait être un bureau, rempli de dossiers et de feuilles, par la même occasion: quelqu'un était en train de...dormir?! Oui, c'était le bruit d'un respiration et je pouvais discerner des ronflements en dessous de toute cette paperasse. Je n'avais même pas envie de savoir qui était là-dessous mais visiblement, c'est pas comme si on avait le choix. De plus, autant j'étais assez surprise, autant j'avais l'impression que Natsukaze et Delfixyon étaient désespérés de la situation, montrant que ce n'était pas la première fois que ce genre de chose venait à arriver. Je vis alors mon camarade s'avancer vers le bureau et faire sortir de la montagne de papiers un homme qui devait avoir une trentaine d'années, habillé de manière assez stricte avec un béret sur la tête. Curieux personnage, sans compter qu'il continuait à dormir malgré qu'il se fasse secouer dans tous les sens.

Cependant, je vis Delfi se pencher sur l'homme et je pus l'entendre lui murmurer à l'oreille qu'une certaine Lenalee allait se marier. La réaction fut quasiment instantanée: l'homme se redressa en criant et en se mettant à pleurer. J'étais totalement effarée mais je devais comprendre que ce devait être l'un des seuls moyens pour que cet homme ouvre les yeux et se réveille pour de bon. Il se calma assez rapidement lorsqu'il se rendit compte de notre présence, à Natsukaze et moi, mais il posa surtout son regard sur moi, comprenant qu'il ne m'avait encore jamais vu. Il ne m'était pas difficile de savoir qu'il allait que je me présente, ce que je fis tout en m'approchant du bureau, Zima toujours dans mes bras:


" Je m'appelle Leïlan Néréa et c'est Delfixyon qui m'a amené ici pour que je devienne Exorciste, après qu'il m'ait parlé des Exorcistes et de l'Innocence, dont mon loup est le porteur. "

Il se présenta, à son tour, sous le nom de Komui Lee, le Grand Intendant de la Congrégation de l'Ombre et il rajouta que si j'étais bel et bien une future Exorciste, il faudra qu'il analyse mon Innocence, qui était donc Zima, et qu'après son analyse, il m'amenera voir Hevlaska. Par la suite, il souhaita la bienvenue à Natsukaze et récupéra son dossier et il fit de même pour Delfi en lui disant qu'il attendait son rapport sur sa mission à Paris et les circonstances de sa rencontre avec moi. Je faisais confiance à mon camarade pour savoir qu'il ne racontera pas tout à mon sujet et l'Intendant leur fit prendre congé, me laissant seule avec cet homme, qui m'inquiétait quelque peu, même si je n'avais pas l'impression qu'il semblait méchant. Mais je savais qu'il ne fallait pas se fier aux apparences et je me souvins que Delfi m'avait bien dit que son chef pouvait être un peu bizarre par moment, ce qui avait tout lieu de me mettre dans le doute.

Après que l'on soit sortis de son bureau, il me mena dans ce qui faisait penser à une salle d'opération, avec sa couleur blanche, le lit et le matériel présent. Komui me demanda de m'allonger sur le lit et de lui laisser Zima un petit moment afin qu'il puisse la regarder d'un peu plus près et malgré ma réticence, je fis par céder et à lui tendre la petite louve, que l'homme prit délicatement dans ses bras. Comme je voyais qu'il ne lui faisait rien de mal, je me détendis légèrement et le Grand Intendant me déclara que mon Innocence était du type Parasite, ce qui me rendit perplexe. Le type Parasite? Devant mon regard interrogateur, il m'expliqua que le type Parasite est lorsque l'Innocence se trouve dans un animal ou même dans un végétal. Je pense qu'il avait peur que Zima n'est pas de place dans la pièce si jamais elle se transformait car il ne me demanda pas de l'activer, ce que je n'avais pas vraiment envie de faire, pour le moment.

Son analyse terminée, Komui me mena jusqu'à une sorte de plate forme sur laquelle on monta et on commença à descendre, nous enfonçant dans les profondeurs du bâtiment et il commençait à faire plutôt sombre, seule la plate-forme était éclairée, comme si on était dans l'abîme, ce que je trouvais assez stressant. L'intendant devait voir que j'étais inquiéte car il me sourit et m'expliqua que tous les nouveaux compatibles à l'Innocence passait par là et que tous avaient été plus ou moins effrayés la première fois. Par la suite, la plate-forme finit par s'arrêter et ce ne fut plus que le silence, qui fut de courte durée car j'eus soudain la sensation de m'envoler et de quitter le sol lorsque je vis d'étranges tentacules blanches et ectoplasmiques m'entourer. Je ne pus empêcher un léger cri de surprise tandis que je vis d'autres tentacules se saisir de Zima et nous séparer, chose que je ne voulais en aucun cas, étant donné que je me débattis légèrement.

Cependant, j'entendis alors une voix de femme qui me parlait en douceur, m'expliquant qu'elle n'était pas une ennemie et qu'elle n'allait rien nous faire, à Zima ou à moi, qu'elle allait simplement voir mon Innocence. A un moment, alors qu'elle approcha son visage du mien et posa mon front contre le sien, je me sentis étrange, presque en transe tellement cette sensation me paraissait nouvelle. Je ne l'entendais même pas prononcer une série de nombre jusqu'à ce que le contact entre elle et moi soit rompu et qu'elle déclare que mon taux de synchronisation était de 85%. Tout en nous déposant avec Zima sur le sol, Hevlaska s'excusa à nouveau de m'avoir effrayée, que ce n'était pas son intention mais qu'elle avait besoin d'avoir un contact avec mon Innocence pour mieux la connaitre. J'étais plus à l'aise maintenant que j'avais vu cette étrange femme et je ne lui en voulais pas d'avoir fait cela, étant donné qu'elle n'avait pas été agressive avec moi ou Zima.

Par contre, j'eus une réaction et un geste que je réprimais depuis quelques instants mais lorsque je me retrouvais à côté de Komui, eh bien mon geste fut clair et net: avant même qu'il ne se protège ou autre, mon poing partit radicalement dans sa figure. Komui me réexpliqua que tous les nouveaux de passer par là, c'était la règle mais maintenant que mon inquiétude était passée, je pouvais réfléchir nettement mieux et j'avais besoin de savoir ce qu'était cette histoire de compatible et d'Innocence. Mais je pense qu'il n'était plus en état de me répondre tout de suite et l'Intendant se contenta de me dire que je devrai interoger Delfixyon et que si je ne comprenais pas tout, que je revienne le voir pour lui poser des questions.

Ce fut ainsi que l'Intendant me laissa partir, bien que je ne connaissais pas l'endroit et que je me sentais quelque peu perdue, heureusement, Zima put me ramener jusqu'au bureau de Komui et ne sachant pas où aller, je ne pouvais qu'attendre, en espèrant ne pas rester trop longtemps toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Dim 29 Avr - 17:19

Une fois arrivé sur place, nous vîmes le bureau du grand Intendant qui était, comme à son habitude, un énorme bordel, cela m'exaspérais réellement. Ce qui m'attristais encore plus, c'est que je voyais le grand Intendant dormir sur le bureau comme à son habitude, et il n'y avait qu'une seule façon de le réveiller.. Je me m'y donc à proximité de son oreille et lui chuchotai :

Lenalee va se marier Komui..

C'est ainsi qu'il se leva d'un coup en pleurant comme à son habitude, puis il se calma. Leïlan se présenta donc brièvement puis Natsukaze et moi disposèrent afin de laisser le grand Intendant examiner Leïlan.. En sortant je la regardais une dernière fois en espérant que cela allait aller pour elle, je pense que je me faisais trop de soucis, elle s'était bien débrouillée seule pendant plusieurs années après tout.

Je me mis donc dans un coin puis commençai à écrire le rapport, je rappelais d'abord qu'elle avait été ma mission de base, je passai ensuite à la course poursuite que j'avais eu en essayant de rattraper Leïlan, j'évoquai après l'attaque d'Akumas qui avait lieu à ce moment là, puis la manière dont le combat s'était déroulé. Leïlan avait montré qu'elle savait se battre et je compris que le loup qui l'avait permis de s'enfuir était en fait la source de son Innocence. Une fois le combat fini, elle était tombée d'épuisement puis je l'avais ramené dans une auberge où nous restâmes plusieurs jours. Je finis enfin par dire que je l'avais proposée de rejoindre l'Ordre et qu'elle était intéressée par cela, et que c'était ainsi qu'elle était arrivée ici et que ma mission de base avait donc été modifiée. La cause de la destruction de certaines rues de Paris n'avait pas été causée par le loup appartenant à Leïlan, mais par les Akumas qui étaient justement à sa poursuite.

Ceci n'était que le rapport, j'avais bien sur caché une assez grande partie comme il était prévu, le passé de Leïlan et le mien était donc protégé et restait secret. Je n'avais pas trahi la promesse que je lui avais faite et j'étais donc assez satisfait.

Une fois le rapport fini, je le déposai puis m'empressai d'aller vers la salle d'Helvaska pour la rejoindre, mais celle-ci m'expliqua que l'examination de l'Innocence de Leïlan était déjà terminée. Je la cherchais un peu partout, elle avait très bien pu se perdre tellement la Congrégation est grande, puis je me dis donc qu'elle ne pouvait être que dans le bureau de Komui puisque c'était le seul endroit que Zima avait eu le temps de retenir et donc le seul endroit où elle avait pu reconduire Leïlan.

Une fois sur place, je la trouvai donc au milieu de la pièce, debout, comme si elle attendait que quelqu'un vienne la chercher, après tout je me souvins que j'avais dû chercher seul mon dortoir lors de mon arrivée ici, ce qui avait été bien compliqué. Je m'approchai donc d'elle, puis lui demanda comment cela s'était passé, elle me fit un hochement de tête et me dit que tout c'était bien passé mais qu'elle avait encore quelques questions à me poser, mais avant cela, elle voulait savoir où se trouvait son dortoir.

Après l'avoir rechercher ensemble, nous le trouvâmes enfin, je la laissai donc devant son dortoir et juste avant qu'elle ferme la porte, j'avais eu le droit à un Merci.

Je rentrai donc également dans mon dortoir, heureux de cette dernière parole, et me mis à dormir après cette longue journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsukaze Fuyutori
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 18
Localisation : Bonne question, tiens...

MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   Dim 29 Avr - 18:41

Natsukaze fut gênée de trouver le Grand Intendant en train de dormir, enfoui sous sa paperasse. Elle remarqua également que ce dernier bavait, mais ne dit rien.
Elle commençait à se demander ce que Leïlan penserait de l'Ordre. Elle leva les yeux au Ciel -Plafond, plutôt-.
Après tout, cette dernière faisait ce qu'elle voulait, non?

Delfixyon s'approcha de Komui et lui murmura la célèbre phrase :

<< Lenalee va se marier... >>

C'est alors que le Grand Intendant se réveilla en sursaut et en larme, hurlant le nom de sa petite soeur. La bleuquine soupira. Komui remarqua alors leur présence, à elle et à Leïlan. La bleuquine lui remit donc le dossier des traqueurs et sortit, laissant Leïlan et Delfixyon en compagnie du Grand Intendant.
La jeune fille aux cheveux bleus se rendit à la salle d'entraînement, pour évidemment s'entraîner.
La salle était déserte, laissant à l'exorciste toute la place nécessaire.

Natsukaze se mit à l'aise, retirant sa veste d'exorciste, laissant apparaître un débardeur bleu très foncé et à col roulé. Ses gants prirent l'apparence de mitaines noires, lui arrivant aux coudes, sous la volonté de leur propriétaire.


<< Activation. Niveau 1.>> Murmura l'exorciste.

De grandes et tranchantes griffes apparurent sur ses mitaines. Natsukaze entama son entraînement. Entraînement qui dura une petite heure.

L'exorciste aux cheveux bleus était allongée sur le sol de l'aire d'entraînement, fixant le plafond. Ses mains lui faisaient mal. Elle ôta avec délicatesse sa mitaine, essayant de limiter les douleurs.
C'était ce qu'elle pensait : elle avait trop forcé. Ses mains étaient couvertes de plaies et sa paume droite était couverte de son sang.
Elle soupira et partit en direction de l'infirmerie. L'infirmière en chef, constatant l'état des mains de la jeune fille, lui hurla dessus, tout en soignant ses pauvres petites mimines.
Natsukaze ressortit de la pièce, les mains couvertes de bandages et pansements et sentant le fauve à plein nez. Elle se dirigea machinalement vers sa chambre, pour prendre une douche, et se jeter sur son lit, de tout son poids, tombant dans un profond sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-strange-school-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle qui ne passe pas innaperçue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nouvelle partie de Donjon & Dragons 3.5
» [ROSA] Une nouvelle façon d'avoir le passe Eon !
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Les Camps :: La Congrégation de l'ombre-