Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq   Ven 17 Jan - 21:52

Mesure commune d'éducation numéro dix-hit cinq, tel était l'objet l'ordre de mobilisation qu'avait reçu Tasuku Fujiomi.
L'Ace, membre de l'escadron Fate, l'élite du Saint Ordre, marchait avec prestance dans les couloirs sombres de la cathédrale qui servait de nouveau siège militaire de la Congrégation de l'Ombre. Une musique entrainante et que n'importe qui aurait trouvé bizarre trottait dans sa tête. Un rythme effréné auquel il languissait de pouvoir faire battre la mesure à son corps.
Mais dans l'instant il se devait d'être fier et digne, représentant le Saint Ordre des Alkystes, prestigieuse institution tricentenaire spécialisée dans le combat contre les ombres et blah blah blah et blah blah blah. Tellement de prestige que Tasuku se trouvait lui même éblouissant, dans son tout nouvel uniforme de parade prototype, Blanc, Or et Noir, avec des pointes d'Argent. Le truc valait une fortune, mais pesait son équivalent en or... Il devait bien faire dans les cinquante kilos d'ornementations en métaux rares. C'est pas comme si les designers du Saint Ordre faisaient dans la dentelle quand ils se la pétaient.
Résultat le design donnait un air très imposant et pourtant raffiné et impérial à l'Ace, équivalent des maréchaux de la congrégation. Sa bouche était cachée par son col, et une paire de lunettes de soleil stylisées aux montures en argent incrustées d'or présentes dans le design pour on ne sait quelle raison trônait sur son nez.
Tasuku se prenait au jeu et adoptait une posture impeccable respirant la classe selon ses propres mots.
Les hauts Shanghai avaient explosé de rire en voyant cet uniforme tellement pompeux qu'il en devenait loufoque, à leurs yeux d'esprits libérés et exotiques. Des occidentaux par contre verraient sans doutes cet uniforme qui valait plus cher que l'éducation d'un premier ministre comme la marque d'un statut immensément supérieur. Les plaques de métal ornementales étaient tout de même orientées pour la protection, comme sur l'uniforme de base des alkystes, et Tasuku se demandait combien pèserait au total une version construite pour le combat, avec une armure complète sous et par-dessus le tissu.

Il n'empêche que c'était sacrément classe, et Tasuku y prenait irréversiblement goût.
Comme la dernière fois où il était venu, il était suivi discrètement par une flopée de golems. Il était encore plus seul que la dernière fois, l'accueil était assez différent de ce qu'on avait l'habitude de faire à Shanghai. Un type le suivait de loin, ouvertement cependant. En même temps, il était tout aussi possible que la tenue de l'Alkyste soit la raison pour laquelle on le laissait seul...

"Oulah, c'est quoi ce char de guerre?"

S'exclama le super-intendant quand il vit l'Alkyste entrer dans son bureau.

"Les gars du service couture se sentaient motivés."

Expliqua Fujiomi.

"Je suis là pour la formation interinstitutionnelle."

Ajouta-t-il en tendant à Komui son ordre de mission.

"C'est pas genre super encombrant un attirail pareil? Ça pèse combien?"

Demanda le gradé en prenant la lettre.

"Bouah, ça me gêne pas tant que ça. C'est de la parade donc c'est plutôt léger, à vu de nez je dirais cinquante pèches."

"Léger..."

Le système de ceinture, la partie la plus importante de l'uniforme, était très bien réalisé, et le poids total du métal était en fait réparti sur tout le corps du porteur, mais même sans ceinture, cinquante kilos sur les épaules de Tasuku ne le dérangerait sans doutes pas...

"Je vais juste essayer de pas me faire cambrioler."

Komui avait retrouvé un air blasé, partagé par Tasuku, alors qu'il tamponnait la lettre et signait un papier.

"Voilà, Hearts, la participante, attends à l'infirmerie, vous connaissez déjà le chemin si je ne m'abuse."

"Correct, j'ai déjà mémorisé 78% de la structure de ces installations, ne vous en faites pas pour moi."

Répondit l'Alkyste en rangeant les papiers que son confrère asiatique lui avait rendu.

"Sur ce monsieur."

Lança-t-il finalement en sortant, saluant.
Il parcouru les couloirs en essuyant quelques regards stupéfaits de membres de la congrégation, se pavanant avec une stature grave et sérieuse.
Il arriva devant la porte de l'infirmerie. Il marqua une courte pause, ouvrant les oreilles.
Il avait deviné la raison du choix de l'infirmerie au moment où Komui avait prononcé ces mots, Hearts passait un dernier examen médical avant sa mission.
Son ouïe très fine perçut le bruit du tissu frottant contre la peau. Il déduit de l'ordre et de la durée des sons qu'il s'agissait de quelqu'un se rhabillant.
Quelques secondes après la dernière fermeture éclaire, il frappa à la porte et fit coulisser le pan de bois.

"Bonjour mesdemoiselles."

Hearts était en face de lui, en train d'arranger ses cheveux, debout à coté d'un lit défait.
L'infirmière lui jeta un regard douteux depuis son coin de pièce, d'abord parce qu'il était entré sans attendre de réponse, et qu'il aurait très bien pu entrer alors que l'exorciste se changeait, puis parce que ses yeux descendirent le long de son corps, et s'écarquillèrent devant tant de faste dans sa tenue.

Un épouvantail en Or massif incrusté de diamants sertis d'Argent et de Platine, doublé de saumon fumé de Norvège parfumé au caviar. C'est à peu près ce à quoi il devait ressembler, quoi qu'un citoyen lambda n'avait aucune idée de ce qu'étaient les produits de luxe cités plus haut. Mais c'était quand même sacrément classe selon lui, son familier/golem Camo et l'Archiprêtre de Shanghai. Mikoto, l'autre Ace de Shanghai avait elle adopté un comportement maladroit face à ce costume, comme si elle essayait d'être le moins honteuse possible et de se comporter le mieux qui soit devant une personne d'une famille impériale ou même d'ordre divin. La petite n'avait jamais vu autant de richesse, et tout ce qu'elle voyait c'était des vêtements moulés avec l'or de Napoléon et de la troisième dynastie. Ou quelque chose comme ça.

"Je suis Tasuku Fujiomi, je viens pour la mission de formation."

Se présenta-t-il. Il se pencha vers Hearts, qui était sensiblement plus petite que lui.

"Tu es Azumi Hearts, n'est-ce pas? Enchanté, je serai là pour t'apprendre plein de trucs ce mois-ci. J'espère qu'on va bien s'entendre."

Lui dit-il avec son grand sourire sincère habituel aux lèvres. Son regard parcouru les traits de la jeune fille dans son ensemble, la jaugeant pour une première fois.

"Il te reste des choses à préparer? Je peux t'aider."

Ajouta-t-il en se redressant tandis que son regard parcourait à nouveau la pièce à la recherche d'éléments qui auraient pu lui échapper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azumi Hearts
Exorciste
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 17
Localisation : Tokyo - Japon

MessageSujet: Re: Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq   Mer 29 Jan - 23:01

Ce matin, à 8H45, après mon réveil, j’apprends qu’un Ace arrivera vers le début de cet après-midi. On n’a pas bien pu me dire vraiment ce que c’était ni qui il était. La seule chose que j’ai pu comprendre, c’est qu’il était là pour « m’entraîner » et qu’il était un équivalent des Maréchaux de la congrégation…pas grand-chose quoi. Je me suis imaginé à quoi il pouvait bien ressembler. Je l’imagine grand, plus grand que moi, peut être brun, sûrement présomptueux par le fait qu’il se croit supérieur à cause de sa puissance d’attaque et de défense. Ou peut être que je me trompe complètement et qu’il est très aimable et agréable…mmh…je verrai le moment venu. Je fis mes affaires avec l’aide de l’Infirmière en Chef pour oublier le moins de chose possible voir rien oublier.

L’infirmière en chef souhaitait fortement que je mette ma tenue d’exorciste mais je fus plus obstiné qu’elle et je mis un petit vêtement que j’avais pris. Une jolie petite robe simple avec un short en dessous dans les tons rose et noir pourvu de quelques rubans. Je n’ai rien mit de gênant car pour se battre, ça ne serai pas vraiment très pratique. Un si petit vêtement ne pouvait recouvrir que le strict minimum ce qui me laissa une totale liberté de mouvement, exactement ce que je souhaitais.

Je discutais surtout beaucoup avec l’infirmière avant de faire un ultime examen de santé, en priant que je sois apte à l’entraînement comme on avait prévu, enfin, surtout espéré. Les tests furent trop longs à mon goût mais au final, je suis plus ou moins en état pour la mission. De toute manière, personne n’aurait pu m’empêcher de partir, même pas la colère de l’infirmière en chef. Lorsque l’Ace arriva, j’étais en train de démêler mes longs cheveux rose pâle humides, sortant tout juste de la douche, ayant eu juste le temps de m’habiller.

Je le regarde de la tête aux pieds, d’abord, j’eu une vive envie de rigoler en le voyant arriver dans tout cet attirail, sans comprendre l’intérêt de tout ça. Puis finalement, je m’imaginai qu’il devait être très arrogant et présomptueux, macho probablement aussi mais bon, je ne devrais sûrement pas le juger sur son apparence. J’apprendrai à le connaitre…enfin, j’espère. Je me demande pourquoi l’infirmière fait une telle tête, il est si mauvais que ça ? Non, je ne pense pas quand même…quoi que, on ne sait jamais. Il s’approcha de moi puis s’inclina pour me saluer. Je fis de même silencieusement et avec mon sourire enfantin si particulier. Qu’il est grand, je me sens bien petite à côté de lui...comme d’habitude. Suite à sa question et à sa proposition -> "Il te reste des choses à préparer ? Je peux t'aider", je lui répondis avec une voix bien aiguë mais tellement douce :

- C’est très gentil de votre part mais je crois que j’ai pensé à tout. J’ai fait mes affaires avec l’aide de l’Infirmière en Chef mais je peux toujours vérifier si vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lenalee-airi.skyrock.com/
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq   Dim 9 Fév - 3:57

"C’est très gentil de votre part mais je crois que j’ai pensé à tout. J’ai fait mes affaires avec l’aide de l’Infirmière en Chef mais je peux toujours vérifier si vous le souhaitez."

Répondit la demoiselle.

"Très bien, si tu penses qu'il ne te manque rien, alors on peut y aller."

Conclu l'Alkyste en souriant.
Il se retourna vers l'infirmière, qu'il avait salué elle aussi quelques instants auparavant.

"Son examen est terminé?"

Demanda-t-il à la dame qui mettait en ordre des papiers sur son bureau. Elle acquiesça d'un signe de tête et lui tendit les documents qu'elle venait de tamponner.
Tasuku parcourut les pages rapidement. Tous les résultats de l'examen y étaient inscrits. Chaque aspect de la petite demoiselle avait été mesuré et consigné.
L'instructeur et supérieur se devait de connaitre ces caractéristiques pour produire un programme d'entrainement le plus adéquat, en théorie, mais l'asiatique n'y jeta qu'un bref coup d'oeil intéressé. Il avait déjà évalué ces chiffres avec précision en posant son regard sur l'exorciste. les documents avaient permis de vérifier son expertise. Mais à ce jeu de devine mes mensurations, au sens large du terme, c'était Camo, son golem personnel qui était le plus fort, et cela attisait l'esprit de compétition du garçon. En même temps, cette saloperie d'hermine était bien aidée par les processus de magie noire intégrés à ses schémas de pensée.
L'hermine d'ailleurs, était restée en Chine, selon une nouvelle coutume qui commençait à s'installer et qui ne plaisait pas à Tasuku, instaurée par ce cher Athos de Shanghai, qui consistait à séparer l'Ace de ses deux partenaires dédiés. En lieu et place de son cher golem/esprit protecteur pervers, Tasuku avait cette fois été accompagné d'un simple Manta, modèle aérien des golems du Saint Ordre. Ce dernier planait d'ailleurs dans les alentours, s'observant mutuellement avec l'essaim de golems de la congrégation qui suivait l'Alkyste de loin.

Après avoir plié les documents et les avoir rangé à l'intérieur de sa massive veste ornée qui faisait s'agenouiller les passants et prier les vieilles dames, il repris la parole.

"Bien Hearts, prend tes bagages, nous allons tenter de sortir de cet enchevêtrement de couloirs. A bientôt mesdames."

Adressa-t-il enfin aux infirmières. Il parlait comme s'il était perdu, mais il connaissait parfaitement le chemin, ce qui n'était pas forcément le cas de sa camarade qui était nouvelle ici d'ailleurs.
Alors qu'il traversait les couloirs selon un chemin précis et sans hésitations, au coté de la demoiselle, il continua:

"Tu as dit au revoir à tout le monde? On peut y aller?"

De bonne humeur, comme à son habitude, il était tout à fait prêt à faire un détour. Après tout, il aurait même bien aimé sympathiser avec les autochtones. Enfin, à moins qu'il ne retire au moins sa veste, ses interactions semblaient vouées à un étrange destin...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azumi Hearts
Exorciste
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 28/08/2013
Age : 17
Localisation : Tokyo - Japon

MessageSujet: Re: Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq   Jeu 27 Mar - 23:26

« Très bien, si tu penses qu'il ne te manque rien, alors on peut y aller. »

Voici sa réponse. Je fis un large sourire. De toute façon, ce n’est pas comme si je croulais sous les affaires et les vêtements. Tel sont les pauvres filles qui ont passé leurs temps en tenue de servante, je le sais que trop bien.
Je le regarde demander à l’infirmière si mon examen est terminé. Elle lui donna un gros dossier. Je ne sais pas vraiment ce qu’il contient mais il doit être important vu sa taille. Cette drôle de personne avait l’air de le survoler, comme s’il connaissait son contenu, comme s’il l’avait deviné. Comme s’il l’avait déjà observé alors que j’ai vu l’Infirmière en chef le remplir jour après jour. Peut-être était-il informé de toutes les nouvelles informations consignées dedans, ou bien les s’avait-il déjà avant son arrivé. Tellement de questions, bien trop pour moi. Je me contentai finalement de discipliner davantage ma très longue chevelure. On ne dirait pas comme sa mais, quand les cheveux sont aussi fin que moi, cela s’emmêle vite et ça devient rapidement compliqué.
Il mit ces documents dans sa veste richement orné, trop, bien trop. Il doit être très superficiel pour mettre autant d’artifice sur un simple vêtement. Voici ce qu’il me dit :

« Bien Hearts, prend tes bagages, nous allons tenter de sortir de cet enchevêtrement de couloirs. A bientôt mesdames. »

…Hein ?!!! Il ne sait pas sortir de cette citadelle ??? Non, je n’espère pas quand même. C’est un Ace, il doit connaître cette structure par cœur…enfin, je pense. Enfin bref, je pris mon seul bagage et je le suivis de près pour ne pas me perdre, ce qui serait bien tout de même. Sur le chemin, il fit entendre sa voix :

"Tu as dit au revoir à tout le monde ? On peut y aller ?"

Je lui répondis, l’air gêné :

« Eh bien,  je ne connais personne ici à part vaguement la maréchale Nagi Kanda, mon maître. Mais si vous avez des personnes à rencontrer, c’est vous qui décidé je dois dire, je suis plutôt soumise à vous, je dois vous obéir, ce que je ferai »

Mais qu’est-ce que je dis, fichu habitude de servante. Heureusement que personne ne connait grand-chose de mon passé, personne ne doit en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lenalee-airi.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mesure commune d'éducation numéro dix-huit cinq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Honneur à Paillant petite commune de miragôane.
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» L’éducation soutient l’établissement d'une kleptocratie
» Collections numérisées d'enluminures
» TNT - la télé tout numérique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Asie :: Reste de l'Asie-