Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 3:51

5 février 1899,

___Quelque part au milieu d'une foule, une jeune femme d'une vingtaine d'année courrait après son chapeau qui voletait dans le vent qui pourtant ne soufflait pas beaucoup, dans le froid d'un hiver glacial mais chaleureux. Elle se trouvait dans une gare, déserte quoique bondée, mais sur un seul quai. Un train venait juste d'arriver, et les passagers descendaient en masse.

___Olympia, après avoir fait un croche pied à la pimbêche qui poursuivait son chapeau, se dirigea vers la sortie de la gare. On venait de l'envoyer en mission et elle n'était pas franchement ravie. D'abord, à Vienne, en hiver, il faisait froid, ensuite elle était en vacances, et puis elle avait pas envie d'aller en mission. Voilà. En plus, ils étaient complètement débiles au Saint Ordre. Sérieusement. Elle s'assit sur un banc et ressortit son ordre de mission. Ouais, débiles.

___Des rumeurs sur un concierge, ayant du mal à s'exprimer, plutôt discret et portant des lunettes du genre cul de bouteille, mais cul de bouteille en forme d'étoile, brun, petit un peu obèse mais sans l'être vraiment, ni gros, ni mince, mais penchant plus sur le côté "tas". De plus l'homme semblait être d'un caractère plutôt houleux, susceptible et grognon. Et, mieux encore, il cet homme avait été repéré grâce -ou à cause- de ses chaussettes, qui dansaient la volte.

___Ha. Ha. Ha.
La chanteuse était consternée. Elle devaient chercher un concierge bègue bigleux et particulièrement opiniâtre, portant des chaussettes qui dansaient la volte. Elle avait demandé à un professeur de danse du conservatoire, la volte, ce n'était plus dansé depuis la deuxième moitié du XVIIe siècle. Du coup, on l'envoyait à Vienne, grand lieu de la VALSE qui n'a rien à voir ou très peu avec la volte, trouver des chaussettes ! Et ils étaient quatre pour ça. QUATRE !

___"Ventre de biche ! se dit Olympia en parcourant plus attentivement ses documents. Deux inconnu dont un nouveau...."

___Elle soupira, et se leva, avant de se rasseoir. Finalement elle ferait mieux de rester ici. Sur un banc, au milieu d'une gare, et de prendre le premier train qui partirait pour la France. Et puis à quoi bon ? Elle se releva, donna un coup de pied dans une poubelle qui se renversa, éparpillant ainsi son contenu sur le sol. C'était fou le nombre de choses qu'elle pouvait contenir. Olympia resta debout à regarder l'étalement de déchet sur le sol.

___En plus grand nombre, des papiers en tout genre, du simple prospectus, à la feuille. Feuille blanche, feuille jaune marquée par l'emprunte du temps, page vierge ou couverte d'écritures manuscrites ou imprimées, page de livre, recto, ou recto verso, avec des images ou sans images, des textes, des textes annotés, annotés de mots, de phrases de petits schémas, de schémas, de croquis, à la mine graphite, mine de plomb au fusain, en couleur, aux pastels, à la peinture, gouache, aquarelle...On pouvait aussi voir des livrets, des livres, une bible...

___Il y avait également des bonbons, des aliments moisis, de la feuille de chou, une tomate, du jambon... Une poire, également... Un sac en plastique, des sacs en papiers, une épluchure de banane, une souris morte... Un peu plus loin, gisait un marteau cassé, une boite de carton, Et au milieu de tout ça, un chat.

___Un chat. Mort, bien sûr, mais qui ressemblait étrangement au chat tigré roux qu'Olympia avait eu dans son enfance. Elle avait adoré ce chat, si gentil, sauvage mais apprivoisé, câlin mais agressif. Elle jouait tout le temps avec lui et le promenait dans un seau. Lequel seau elle recouvrait parfois d'un couvercle, percé d'une ouverture juste assez grande pour  le remplir d'eau une fois sous le robinet de la fontaine quand le chat était dedans. Pour lui faire prendre un bon bain bien glacé. Son chat, elle l'avait appelé The Lord. Elle le dressait pour qu'il soit son bras droit lorsqu'elle serait Maître du Monde. Mais un beau matin de mai, il avait disparu. Inconsolable elle avait alors fait une crise terrible où elle jeta tout ce qu'il l'entourait par la fenêtre de son garage - pièce dans laquelle se trouvait son chat le plus souvent-, dont un seau, avec un couvercle et rempli d'eau. Quand elle sortit, elle vit le seau renversé par terre, le couvercle qui avait roulé un peu plus loin, l'eau qui se déversait tout autour... Et au milieu, gisant dans la mare, The Lord. Comme quoi, il n'avait pas été à la hauteur des ambition de l'enfant qu'elle était à l'époque. Elle haussa alors les épaules et rentra chez elle prendre son petit déjeuner.

___La soprano sortit de ses souvenirs en entendant un chien grogner juste devant elle. Il tenait le chat dans sa gueule et tout en essayant de lui arracher la patte, pour la manger en première. La poubelle versée, la mare de déchets et le chat, lui avait rappelé son enfance, et c'est d'un air mélancolique qu'elle sortit de la gare, à la nuit tombée.

___Elle avait rendez-vous dans un hôtel-restaurant, "Pamphile-Timoléon le tapinois coquet" du nom de l'établissement. Elle le trouva assez facilement, au bout d'un quart d'heure de marche vers le centre ville. Il était sis dans une rue assez fréquenté et avait l'air plutôt cossu. les gens à l'intérieur semblait d'apparence correcte, l'odeur qui sortait de la salle à manger lui donnait envie de passer immédiatement à table. Mais pour l'heure, elle devait prendre la chambre que lui avait réservé le Saint Ordre et déposer ses affaires.

___Elle se dirigea donc vers le comptoir et s'adressa à l'aubergiste en anglais :

___"Bonsoir, vous devez avoir une réservation au nom de Clothaire-Théocrate de Grosbleu le Grand"

___Sa voix et son visage s'étaient décomposés en lisant le nom. Vraiment, ils n'avaient rien de mieux à foutre que d'inventer des noms à coucher dehors ? Elle soupira et regarda l'aubergiste. Il n'était pas vraiment jeune, plus tôt entre deux âges, mais pas encore tout à fait. Ses cheveux étaient blond mais d'un blond très clairs, qui pouvait sembler blanc, ce qui pouvait lui donner l'air d'un vieil homme, qu'il n'était pas. Il regardait dans son registre, et dès qu'il trouva le nom, lui fit signer.

___"Je vais vous montrer votre chambre, lui annonça-t-il gentiment."

___Après lui avoir pris sa valise, il la précéda dans l’escalier puis au deuxième étage lui ouvrit une porte. C'était une chambre pour une personne, de taille moyenne, plutôt moyenne/grande -la chambre, pas la personne-. Elle était assez lumineuse, de grandes fenêtres s'ouvrant sur deux murs opposés, et meublée simplement, sans être spartiate. La décoration était sobre ce qui convenait parfaitement à la chanteuse. L'aubergiste lui donna les quelques règles de l’auberge, et elle le remercia, le suivant jusqu'à la salle à manger pour prendre un dîner.

___"Si vous avez besoin de quoi que ce soit, vous n'aurait qu'à venir me voir, ou demander Pamphile, lui dit-il en souriant. C'est mon prénom."

___Elle le remercia encore une fois poliment , et il retourna à son comptoir, tandis qu'elle s'installait à une table et passait commande.

___Olympia n'attendait plus que deux choses : son repas et l'arrivée des trois autres Alkystes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 18:13

Quel bled de merde.
On se pèle le fion, les gens sont hautains, on voit rien avec ce blizzard de merde, et le seul herboriste du coin propose des herbes basiques et inutiles.
Et puis c'est quoi cette mission à la con. On est quatre alkystes pour maitriser ce gars. C'est un noah ce concierge ou quoi ?
Et c'est quoi cette description sérieusement !?

Hyboo continuait à avancer sur la grande rue principale, tout en maudissant à son habitude le Saint-Ordre. Elle marcha dans une crotte, vomit derrière une ruelle, assista à un spectacle de marionnettes tibétain, et trouva finalement l'hôtel dans lequel elle devait résider.
Elle était à bout de souffle, toussait comme une condamnée à mort, et se mouchait de la manière la plus dégoutante possible.

Elle entra dans l'hôtel, on l'a conduisit à sa chambre, et elle re-vomit.
Hyboo descendit à l'auberge, pou s'y sustenter après n'avoir plus rien à digérer.

Il n'y avait que trois personnes dans la salle. Un borgne bourré qui racontait des contes de fées, une fillette à couettes qui faisait du catch avec un chien, et une élégante jeune fille, qui pour Hyboo était une aristocrate hautaine avec un balai dans l'cul.
Elle alla donc à sa rencontre, car parmi les trois, c'était la moins pire pour être une alkyste.

Elle s'assit à la table de la jeune femme, d'un air blasé et lugubre:

"Si j'te dis Saint-Ordre, tu réponds...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 20:59

___"Si j'te dis Saint-Ordre, tu réponds...?"

___Elle sursauta, mais reprit aussitôt une expression des plus blasées. Elle n'avait pas entendu la personne approchait, et avait été prise au dépourvu. Elle se retourna vers la jeune fille qui venait de lui adresser la parole. C'était une inconnue, mais elle la reconnu à la description qu'on lui avait faite. Elle avait l'air malade. Et fatiguée. Et désespérée, mais ça c'était sûrement une conséquence dûe aux deux premières observations. Sinon elle avait l'air bizarre. Genre un peu moqueuse. Et puis elle était un peu surmaquillée, comme elle, ce qui rendit la malade plus sympathique à la jeune fille. Elle comprenait parfaitement pourquoi elle avait besoin de ces artifices, elle même devait en user pour avoir un minimum de charisme.

___" Grosse bande de débiles, agaçants, stupides, ennuyeux, hautains, aux moeurs parfois douteuses de ce qu'on m'a dit. Une bande d'enfoirés pour la plupart, certains des membres étant d'immenses abrutis, barbares, et de surcoit ignares dans bien des domaines et j'ai envie de leur cracher dessus tel le pigeon, débita-t-elle dans un ton morne et plat. Elle est top ta couronne de fleurs. "

___La dernière remarque fut ajoutée avec un regard appréciateur, parce que les couronnes de fleurs, elle trouvait ça trop cool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 21:57

Hyboo lui sourit. Le type de sourire approbateur qui voulait dire "On est sur la même longueur d'ondes".
Elle ne s'était pas trompée. Cette belle jeune fille était bel et bien une alkyste.
Sa dernière remarque satisfit Hyboo. Enfin quelqu'un avec du goût !

"Et j'l'ai faite moi même en plus ! Sinon, t'es plutôt du genre canon toi ! S'va être facile d'le choper l'concierge !" dit-elle d'un ton railleur.

Le réceptionniste arriva pour s'occuper de la commande d'Hyboo.

"Bordel vous êtes multitâches ici ! Un verre de bouillon s'vous plaît !"

Le serveur s'étonna.

"Je peux vous faire un prix mademoiselle, si mes tarifs vous paraissent trop chers. Un verre de bouillon me paraît ridiculement consistant. Vous êtes déjà bien maigre d'autant plus..."

Hyboo le coupa net. Malgré son acte adorable, il faisait erreur.

"Tkt Coco ! J'peux pas manger plus sinon je déglutis encore plus que d'habitude ! Z'êtes un brave gars dis donc !"


Le serveur rit, s'enquit donc de la commande, et partit en cuisine.

Olympia répondit donc à l'affirmation d'Hyboo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 22:28

___Olympia sourit à son tour à la jeune fille en face d'elle qui lui paraissait très sympathique.

___Elle écouta avec curiosité l'échange avec le concierge. Commença "déglutir" ? Déglutir genre déglutir ? Ou déglutir déglutir ?

___"Choper, choper ? ou choper... choper ? Non parce que vu la tête du type, déclara Olympia une fois Pamphile parti, l'un des deux risque de s'avérer complexe, voir carrément impossible..."

___La chanteuse regarda le verre de bouillon de sa voisine, que le serveur venait de ramener en même temps que son plat. Le bouillon elle aimait pas ça. Même pire, cela la rebutait. En fait cela faisait resurgir à sa mémoire de terrible souvenir de bouillon de pâtes. Traumatisme d'enfance. En revanche elle préférait nettement son repas à elle, dont la première partie était une soupe de légumes bien chaude et qui avait l'air tout à fait délicieuse. Vraiment la soupe de légume c'était autre chose que le bouillon. Et puis les légumes c'était le végétal, la nature, bref le Bien, la grande classe quoi.

___Elle porta encore une fois son regard sur le bouillon de sa camarade, avant de le diriger vers ses yeux verts.

___"Quand vous disiez déglutir... Vous pourriez préciser ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Lun 12 Aoû - 22:48

Hyboo commença à boire son bouillon très lentement, et s'arrêta pour répondre à sa camarade:

"Ben ouai, j'vomis quoi. J'peux pas manger plus que l'équivalent d'un bouillon par jour. J'digère quasiment rien. Et j'tiens grâce à des concoctions que j'me fais moi-même, également.
Et pour le concierge, j'voulais simplement dire que ta beauté nous aideras à glaner des informations pour l'retrouver. Mais pas forcement passer à l'acte. Enfin après t'fais ta vie quoi."


Hyboo sourit malicieusement puis dit:

"Et puis s'teu plait ! On s'tutoie quand même. "

Hyboo se remit à aspirer son bouillon, toujours aussi lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mar 13 Aoû - 22:24

___Un grand sourire apparut sur le visage de la chanteuse. Finalement, elle allait peut être s'amuser un peu pendant cette mission débile. Cette fille avait vraiment l'air géniale.

___"Cela ne doit pas être facile à vivre au quotidien, se contenta-t-elle de déclarer."

___Consciente que le grand sourire sur son visage la décrédibilisait un peu, elle détourna les yeux sur sa soupe. Elle attendit quelques petites secondes avant de poursuivre, un peu hésitante.

___"En fait... Je me demandais... Tu pourrais faire quelque chose pour moi ? Si tu ne veux pas tant pis hein... Mais... Tu voudrais bien  vomir sur Diane et me faire une couronne de fleurs ?"

___Et là, les étoiles dans ses yeux correspondaient beaucoup plus à ses propos.

___"S'il te plait s'il te plait s'il te plait s'il te plait s'il te plaiiiiiiit ! implora-t'elle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mar 13 Aoû - 23:06

Hyboo éclata d'un rire extrêmement moqueur.
Elle est marrante celle-là ! On doit être les soeurs rebelles du Saint-Ordre !

"Hé ho ! J'vomis pas sur commande ! En plus elle est plutôt sympa dans l'fond, faut creuser la coquille c'tout !"


Elle stoppa pendant quelques secondes son discours. Cet esclaffement soudain avait chamboulé son système digestif. Elle reprit sa respiration, et dis d'un ton plus sobre:

"Mais pourquoi tu lui en veux ? Parce que tu m'dis d'risquer ma vie là ! Elle se vengera fois dix !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mar 13 Aoû - 23:25

Olympia afficha une mine boudeuse. C'aurait été tellement drôle pourtant de lui vomir dessus ! Elle imaginait l'exclamation horrifiée et outrée de la Pasta rousse. Le vomi dans ses cheveux, l'odeur imprégnée sur ses vêtements tâchés....

"C'est pas que je lui en veux, répondit-elle en soupirant. J'l'aime bien moi aussi dans le fond. Mais dans le fond fond fond du trou."

Elle réfléchit deux secondes à ce qu'elle venait de dire et qu'elle ne touvait pas très honnête.

"Bon j'exagère, c'est vrai elle est sympa. Mais ce serait teeeeeeellement marrant ! Tu l'imagines se mettre à hurler avec son air outré et hautain, ses vêtements pleins de vomis et tout... Moi j'lui dois un croche patte en plus, à cause d'elle j'me suis étalée par terre dans un wagon bondé... Je suis sûre qu'à toi aussi elle a fait une crasse. Et puis je te protégerais ! Unissons nous pour la vengeance ! Soyons adroites ! Elle est seule et nous, nous sommes deux !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mer 14 Aoû - 18:11

A ce moment-là, Hyboo explosa de rire, et s'enfuit pour aller vomir à l'étage.
Derrière Olympia, une ombre imposante et menaçante la surplombait.
Diane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane D'Eglantine
Qwaser
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 23
Localisation : Un magnifique manoir victorien d'une valeur de 20000€

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mer 14 Aoû - 19:08

Le claquement des sabots sur le sol pavé ralentit puis s'arrêta. D'un bond, le cocher, vêtu d'une redingote élimée et d'un chapeau haut-de-forme, tout deux du même feutre brun foncé, descendit de son véhicule. Il venait de stopper sa calèche au beau milieu d'une rue de Vienne, non loin de la gare.   Et si il s'était arrêter de façon si peu orthodoxe, c'était parce qu'il venait de renverser une jeune fille. Il ramassa son chapeau tombé non loin de là, près d'une poubelle renversée au contenu douteux et aida la demoiselle à se relever. Elle était tombée doucement, et ne s'était pas blessée. Il lui tendit donc la main, mais celle-ci la rejeta violemment, lui arracha son chapeau des mains, et s'enfuit en laissant échapper d'énormes sanglots. L'homme resta là à la regarder, éberlué, se demandant quelle mouche avait pu la piquer.

La porte du véhicule s'ouvrit alors dans un grincement sinistre. Une ombre se découpa alors sur le pavé. Une silhouette vêtue d'une cape sombre en descendit. Le bruit de sa botte sur le pavé résonna lugubrement. Le cocher se tourna vers elle.

« Pourquoi vous vous arrêtez ? On est enfin arrivé ? »

« Je … heu non. Je me suis arrêter parce qu… »

La silhouette l'interrompit.

« Arrêtez de vous foutre de ma gueule ! Ça fait au moins deux heures, au bas mot, que l'on tourne en rond dans cette fichue ville ! Vous vous êtes perdu, vous êtes lamentable. Je suis déjà en retard, je vais finir à pied. »

Puis elle lui jeta une pièce d'argent, salaire pour sa course, qui lui ouvrit l'arcade. Un filet de sang commença à goutter le long du visage de l'homme. Il eu bien envie de se plaindre, une pièce d'argent pour un tel voyage était de l'esclavagisme, cela ne paierait même pas le foin pour son cheval. Mais il n'osa pas, et jeta un regard apeuré vers le long fourreau qui pendait à la taille de son client. Il remonta en silence sur sa calèche et repartit.

Il tourna au coin de la rue, et le cabrement soudain de sa jument le fit voltiger au sol. Il se rendit alors compte qu'il avait forcé la pauvre bête à foncer droit dans un mur, qu'il n'avait pas vu, à cause du sang dans son œil. Trop, c'était trop. Le pauvre homme pris son courage à deux main, et fit demi-tour, bien décidé à casser la tête à l'auteur de sa blessure. Mais lorsqu'il fut de retour dans la rue, il n'était plus là, évaporé.

Dans un claquement furieux de botte, la silhouette finit par arriver devant une auberge au nom des plus étrange et mystérieux. Pamphile-Timoléon le tapinois coquet. Elle ouvrit la porte d'un geste brusque. Un courant d'air froid entra à sa suite dans l'établissement. Les regards se tournèrent vers elle et un certain silence se fit dans la petite salle. Seule deux personnes ne semblaient pas avoir remarqué la présence étrange. D'un pas décidé, elle se dirigea vers elles, sa longue cape bruissant doucement sur le plancher.

« …qu'à toi aussi elle a fait une crasse. Et puis je te protégerais ! Unissons nous pour la vengeance ! Soyons adroites ! Elle est seule et nous, nous sommes deux ! »

L'autre éclata de rire. Un rire qui s'étrangla. Son teint devint livide et elle s'enfuit en courant. mais contrairement à ce que l'on pourrait croire ce n'était même pas à cause de la présence lugubre derrière sa camarade, mais bien pour se vider les intestins par le mauvais trou. La seconde femme se tourna lentement vers la silhouette dans son dos.

« Quand vous aurez fini de vous parler, là-bas, vous vous rappellerez que j'attends, n'est ce pas ? »

Elle jeta sur elle un regard furieux.

Dans la salle, tout le monde s'interrogeait : « Qu'a-t-elle le donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olympia Spalanzi
Qwaser
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 05/07/2012
Localisation : Vallée Gerudo

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Sam 28 Sep - 0:46

____La chanteuse sourit en voyant la réaction de l’autre alkyste. Et puis elle ressentit comme une sorte malaise.

____Il y avait une présence dans son dos. Du moins c’était la désagréable impression qu’elle avait. Alors quand Hyboo se fut enfuie, elle se tourna pour vérifier. Effectivement quelqu’un se trouvait bien derrière elle. Haha.

____«Haha. Bonjour. Haha, dit-elle d'une manière assez monocorde.»

____Et puis elle retourna à son assiette. Elle n’avait pas envie d’essuyer la mauvaise humeur de la rousse qui avait franchement l’air de mauvais poil. Pourtant elle ne pouvait pas s’empêcher de la provoquer un peu. Un tout tout petit peu ! Et puis, c’étaient hyboo et elle qui avaient attendu Diane et non l’inverse. Ce n’était tout de même pas de leur faute si leur camarade avait vraisemblablement eu un léger contretemps. Pas la peine de faire sa tête des mauvais jours. En plus tout le monde les regardait. Discrétion, bonjour ! Et pire encore ! Elle se permettait de l'interrompre dans la mise au point d'un plan machiavélique ! Certes, contre la personne de Dianouille Pasta, mais tout de même ! Quelle insolence ! Je suis outrée !

____Olympia affichait donc une mine boudeuse, tout en touillant sa soupe, ce qui était parfaitement inutile puisqu'elle avait déjà été touillée auparavant, et par le cuisinier, et par elle-même à la réception du plat. Cette réflexion vexa un peu la chanteuse qui se mit à penser à un autre emploie à son repas. Elle regarda la substance assez liquide dans son assiette et se retourna vers la rousse derrière elle. Si j’osais... Et puis elle se souvint de la misère dans le monde, des pauvres petits enfants mourants de faim, et elle se contenta de fixer étrangement la salière en mangeant sa soupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyboo Riskk
Exorciste
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   Mer 16 Oct - 1:24

Cette pièce était plutôt chic. Une fragrance délicate valsait dans l'air, tandis que des petits bouquets de fleurs étaient disposés de part et d'autre du point d'eau. Les mosaïques en camaïeu de bleu recouvrant les murs, représentaient une naïade à l'allure enchanteresse. Tout semblait parfait.
Mais çà, c'était avant l'arrivée d'Hyboo.
En quelques minutes, elle anéanti tous les efforts opérés pour créer cette atmosphère paradisiaque. L'odeur putride de sa déglutition empara la pièce. Elle venait de marquer son territoire pour toujours.
Elle se pressa d'essuyer les traces de vomis, pour aller rejoindre Olympia. Elle était impatiente de voir l'altercation entre ces deux protagonistes ! Elle descendit donc les escaliers avec hâte, échappant de peu à une chute mortelle, et se précipita maladroitement vers le réfectoire. Olympia et Diane se trouvaient au même endroit. Une tension se faisait sentir autour des deux jeunes filles, et Hyboo en était ravie. Ce fut une drôle mésaventure. Bref. Elle alla dans leur direction et se planta devant Diane, un sourire malicieux aux lèvres.
"Salut salut !"
Elle se ré-installa sur sa chaise.
"Bon, il nous manque toujours le quatrième membre ! Il va se pointer ou pas ? C'est pas très sérieux d'être si en retard pour une première mission. Sinon on va le chercher toutes les trois ce concierge hein. Il doit pas être bien violent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La volte des chaussettes du concierge bègue, bigleux et particulièrement opiniâtre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un vent de révolte chez nos frères Mapuches ?
» [Tentative de révolte] Feodorowka (25/09/1457)
» - Je vais enlever mes chaussettes. - Arrête, tu m'excites. [ feat. Emma ]
» Gardez-vous vos chaussettes pour dormir ?
» Preval rejete lwa sou salè minimum nan e Benoit pa sanble kontan ak sa
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Europe :: Reste de l'Europe-