Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une douce Mélodie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natsukaze Fuyutori
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 18
Localisation : Bonne question, tiens...

MessageSujet: Une douce Mélodie.   Dim 6 Jan - 2:34

Tirant le rideau orangé de son compartiment, Natsukaze posa ses yeux bleus sur la campagne française.
Une campagne que la vitesse du train ne lui laissait pas le temps d'admirer ces superbes nuances de vert, d'or et de bleu.
Puis ces couleurs de la nature furent brusquement remplacées par de gros bâtiment, d'élégantes demeures de pierre et une tour Eiffel trônant au centre de tout, dominant le ciel.

La nippone contempla la capitale de l'hexagone. C'était la première fois qu'elle venait en France, on ne lui avait pas menti : c'était une belle patrie. Elle regrettait de n'être que de passage dans la belle cité, même si elle n'était pas là pour faire du tourisme.
La France était si différente du Japon, son pays natal, le pays qui l'avait vu grandir, le pays où elle a eu la chance d'avoir une famille, une soeur...
D'ailleurs, si Miya' n'était pas en mission avec elle, où était-elle? Ca lui faisait drôle de ne pas être avec sa soeur...
Elle ne s'était presque jamais séparé de sa soeur, ça lui faisait si drôle...

Le progressif ralentissement du train tira Natsukaze de sa profonde "réflexion", crachant une multitude de panaches noires (le train, pas Natsu, hein!) pour finalement se stopper dans une des 4 gares de Paris.

L'adolescente descendit du train et commença à chercher la sortie, tout en esquivant agilement les personnes qui allait dans le sens contraire au sien. Elle devait chercher une Innocence qui avait été trouvé et gardée précieusement dans la Cathédrale de Notre-Dame.

Natsukaze sortit enfin de cette marée humaine pour commencer à chercher dans quelle direction partir pour récupérer l'Innocence.
Elle tenta bien d'interpeller quelqu'un, mais quand on ne parle pas un mot de la langue de Voltaire, c'est coton...

L'adolescente prit une grande inspiration, puis regarda la rue à sa droite, puis celle à sa gauche :

<< ... Pique, nique, douille, c'est-toi-l'an-douille, la-bon-neuh-rou-teuh-se-ra-toi-au-bout-de-trois... 1, 2, 3! >>


L'adolescente partit donc à gauche, comme lui avait indiqué le sage "Pique Nique Douille", s'enfonçant dans une petite rue parisienne, son golem en forme de Lune posé sur son épaule.
Plus elle s'enfonçait , plus une musique lui parvenait aux oreilles, une jolie mélodie. Jouée au piano, la chanson était d'une douceur qui avait charmé l'adolescente, tel un chant de sirène.
Le bruit venait de derrière une porte où l'enseigne indiquait qu'il s'agissait d'une école de musique.
Ayant un peu de temps devant elle, Natsukaze alla écouter de plus près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-strange-school-rpg.forumgratuit.org/
Caïn B. O'Connor
Exorciste
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 29/07/2012

MessageSujet: Re: Une douce Mélodie.   Lun 14 Jan - 3:10

Le soleil brillait dans le ciel et les mouette tournait autour d'un imposant bateau anglais si le large des eaux Européenne, un voyage entre le fatiguant et l'interminable allait bientôt prendre fin alors qu'il approchait des côtes du territoire Français. Le paysage qui défilait était d'une grande splendeur et il fallait bien en profiter, car après deux jour d'embarquement il fallait a présent penser a reprendre un peu de service pour le jeune Anglais qui ne faisait autre que dormir tendis que son Golem était le seul a s'épanouir pleinement de ces magnifique vu sur le large. Non content de la situation se fut a coup sur la tête de son petit Golem que le jeune a la chevelure écarlate fut réveillé.

- What happen!!?? Who?? Where?? Mizayi-Saaaann !!..... Hein? Naby ça va pas de me réveiller comme sa? Minute... On est arriver !!??

Ramassant toute ses affaire, veste, canne, chapeau et valise, puis le jeune Cain se dépêcha de rejoindre le pont pour enfin pouvoir apprécier pleinement de la vue faisant un large sourire de toute sa dentition pointu. Après quelques instant de contemplation, le bateau arrimait enfin au port de France et quoi de plus magnifique pour le jeune, bien qu'il aille beaucoup voyager, il n'était jamais aller bien loin en terre française et encore moins a Paris, bien entendu c'était là sa destination et il se devait surtout de ne plus trainer et alla directement prendre le train qui après départ ne fit que l'endormir a nouveau, il avait un sérieux problème de décalage horaire.

A défaut de pouvoir admirer les plaine et différente ville voyager, il en fallu de peu pour qu'il perde son arrêt de train également, heureusement que Naby était la pour le rappeler a l'ordre, se fut dans le même précipitamment qu'il quitta le wagon et se permis un petit moment pour souffler. Cain marcha quelques pas dans la grande ville de Paris en contemplant toute la beauté de le droit, mais c'était vraiment sans compter sur Naby qui lui apporta sa montre a gousset et quand se dernier l'ouvrit, ce fut a nouveau la grande fanfare.

- I'm late !!!!!!

Ne faisant pas je de cérémonie, le requin de Londres se précipita a fond le pédale dans les rue Française et ne s'arrêta même pas quand il croisa un pâtissier ambulant, il ne fit que faire un périlleux par dessus l'homme, attrapant un croissant avec ses dents et lui laissa l'argents en poursuivant sa route. Maladroit comme il était sa course fut telle qu'il fini par percuter une sans le vouloir et tomba littéralement a terre.

- I'm so sorry, je ne vous ai pas vu dans ma course.... J'espère que tout va bien?...

La personne en question était une ravissante jeune fille au cheveux et yeux bleu, si charmante que Cain ne pût s'empêcher de rougit un peu en souriant nerveusement de sentant bien gêné d'avoir ainsi percuté une lady.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natsukaze Fuyutori
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 248
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 18
Localisation : Bonne question, tiens...

MessageSujet: Re: Une douce Mélodie.   Lun 18 Fév - 14:36

La Mélodie avait cessé, au grand damne de la Fuyutori.
Elle soupira et continua sa route, cherchant toujours la Cathédrale de Notre-Dame.
Elle sortit de la ruelle, qui déboulait dans une avenue.
Natsukaze allait traverser cette avenue quand un objet courant non identifié la percuta de plein fouet, la projetant contre un banc, sa valise dans les bras.

L'adolescente mit un petit moment à faire disparaître les étoiles qui devant ses iris bleus. Le choc l'avait étourdie et elle n'entendait qu'à moitié les excuses de l'homme qui l'avait percuté.

<< - I'm so sorry, je ne vous ai pas vu dans ma course.... J'espère que tout va bien?... >>


Natsukaze détailla son "agresseur", plus grand qu'elle, il était à la normalité ce qu'elle était à la méfiance : une blague.
En effet, avec de (très) longs cheveux rouge sang, des yeux d'or (qui rappelèrent à l'adolescente les Noé, leurs ennemis jurés), il était difficile de le caser dans les gens au physique anodins. Pensait-elle, alors qu'elle avait reçu de Dame Nature une peau immaculée et des cheveux bleus pétants.

Natsukaze remarqua ensuite que le jeune homme s'excusait en Français. Hors, la bleuquine ne parlait pas plus Français que sa soeur ne parlait Anglais (et sa Frangine avait en anglais, un niveau lamentable, il fallait l'avouer).

A part les mots "Pain" et "Notre-Dame", Natsukaze ne connaissait... rien... Le Néant, le vide absolu! Que dalle!
Aussi tenta-t-elle de voir si le jeune homme parlait couramment anglais.

<< Je ne comprend pas le Français, parlez vous anglais, monsieur? >>
S'exprima-t-elle, dans son anglais dont on ne distinguait que très légèrement l'accent nippon.

En se remettant debout, l'adolescente remarqua qu'elle avait déchiré sa robe, ce qui laissait apercevoir sa taille, elle même éraflée, d'où coulait un léger filet de sang.
Restant le plus calme du monde (des blessures, elle en avait eu des pires!), la Nippone sortit de sa valise un flacon d'alcool à 90°, ainsi qu'un mouchoir couleur crème, appliqua de la lotion sur le bout de tissu et plaquant ce dernier sur sa taille éraflée.
Le bout de femme serra les dents pour ne pas hurler de douleur. Elle n'écoutait même plus les excuses répétées de l'Européen.

<< Ca ira, ne vous en faites pas! Par contre, vous n'auriez pas un pansement et un plan de la ville? Si oui, ça m'arrangerait. >
>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-strange-school-rpg.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une douce Mélodie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une douce Mélodie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Douce mélodie des ténèbres.
» °- Je vous invite à écouter une douce mélodie inexistante -° ( Libre )
» A l'échappée d'une douce mélodie...
» Entendez-vous cette douce Mélodie?Non?Et bien tant pis car elle vient de partir...
» Vent calme et mélodie douce
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Europe :: France-