Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elyana di Carreido ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyana di Carreido
Exorciste
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Dans mes bottes

MessageSujet: Elyana di Carreido ~   Ven 27 Juil - 14:05

Votre Personnage

Papiers, S.V.P :


« Y a pas trente-six solutions, tu dégaines, et tu fonces ! »

Nom : di Carreido
Prénom : Elyana
Surnom(s) : L'Oiseau.
Sexe : Féminin ~
Age : 24 ans.
Origine : Italienne.
Camp : Congrégation de l'Ombre.
Rang : Exorciste de type Symbiotique.
Orientation Sexuelle : Bisexuelle, sans tendance particulière.


Dis moi qui tu es :

Description physique :
Mademoiselle di Carreido est une jeune femme au physique peu commun qui attire les regards curieux ou même admiratifs. La première chose que l'on remarque chez elle, c'est sa longue chevelure blanche. D'abord source de malaise, Elyana a apprit à aimer ses cheveux au point de les laisser pousser et d'en prendre un soin consciencieux. D'autre part, leur croissance est bien plus rapide que ceux d'une personne normale, si bien qu'elle passe régulièrement entre les mains du coiffeur de la Congrégation. Et à chaque fois, elle lui demande la même coupe irrégulière et sauvage, bien loin de la belle chevelure toute lisse et égale, ou du carré sage et sérieux de certaines femmes. Elle se préfère ainsi, avec cette apparence un peu brouillonne, un peu folle qui lui sied bien mieux que la coupe garçonne qu'elle avait en arrivant.

Son visage est encore assez enfantin par moment, enfin, surtout quand elle dort paisiblement. Le reste du temps, elle affiche une moue espiègle et moqueuse, comme si elle avait une idée derrière la tête. Ses yeux sont assez grands, souvent rieurs et expressifs, on pourrait quasiment croire qu'il est aisé de lire en elle comme dans un livre ouvert, malheureusement, la jeune femme sait contrôler les émotions qu'elle renvoie aux autres, pouvant ainsi afficher un air joyeux et plein de vie alors qu'elle est en pleine dépression. Mais là n'est pas la question. Penchons nous plutôt dans son regard étrange et changeant : leur couleur se modifie souvent, mais sans raison particulière. Tantôt ses yeux sont rouges ou roses, tantôt ils sont bleus, et tantôt ils sont même un dégradé du bleu vers le rose. Elyana elle-même ne connaît jamais leur couleur exacte, raison pour laquelle elle se balade avec un miroir de poche. Quant à ses lèvres, elles sont fines et toujours étirées en un sourire, même quand les temps sont durs. Un autre détail peut également vous arrêter, c'est cette petite cicatrice qui orne la joue droite de la demoiselle.

Autre chose, Elyana se balade nue. Enfin, théoriquement. Vous, vous voyez qu'elle porte des habits. Elle, elle sait que ses vêtements sont juste ses plumes qu'elle a matérialisé sous cette forme. En effet, une fois qu'elle a coupé ses cheveux, ceux-ci redeviennent immédiatement des plumes, et elle peut encore les contrôler. De ce fait, il y a belle lurettes que la demoiselle ne s'est plus achetée aucun vêtement, il lui suffit juste de penser à une tenue précise pour s'en voir revêtue. Pratique, et économique. Ainsi, sa tenue d'exorciste se compose d'un pantalon large et d'une veste à manches courtes, tous deux de couleur noire et décorés de blancs. De grosses bottes style Rangers terminent sa tenue. Notez qu'elle ne se sépare jamais d'un sac à bandoulière en cuir noir qui contient de la nourriture ainsi que des petites boules extrêmement énergétiques misent au point par la section scientifique.

Mais bon, en dehors des missions vous la verrez bien souvent habillée soit d'un uniforme militaire bleu marine, soit d'une sorte de tenue rappelant vaguement les pirates : une chemise blanche ample, un jabot de même couleur autour du cou, une longue veste bleu marine aux bouts de manches et à l'intérieur rouges, un petit short noir et de longues bottes blanches lui remontant jusqu'à mi-cuisse. C'est assez original certes, mais en été elle peut aussi troquer cela contre un simple débardeur noir, un short kaki et de grosses Rangers noires bien épaisses.

Ely' est donc assez éloignée du stéréotype de la jolie fille, malgré le fait qu'elle soit de taille normale avec son mètre soixante-douze et sa silhouette fine et souple. Le seul truc qu'elle aurait aimé avoir différemment c'est sa poitrine qu'elle trouve un peu trop plate. Vous me direz qu'elle peut tricher et modifier son corps, mais elle ne se le permettrait en aucun cas.

Description Morale :
Si vous demandez d'abord à ses compagnons Exorcistes, ils vont répondront qu'il vaut mieux éviter d'être sur son chemin, que l'on soit allié ou ennemi. D'accord, elle ne vous fera pas de mal si vous êtes dans son camp, mais elle n'hésitera pas non plus à vous bousculer un peu. De ce fait, elle n'est pas toujours très appréciée en mission, même si elle est une excellente combattante qui ne rechigne jamais à dégainer ses armes. Néanmoins, elle n'a rien d'une sadique, elle élimine ses adversaires vite fait, bien fait, d'abord pour économiser ses forces, ensuite pour éviter le plus possible les dégâts collatéraux. Après quoi, ils ne pourront pas vous dire grand chose de plus : la jeune femme est assez secrète concernant sa vie, ses goûts ou ses buts. On a beau la trouver parfois assez exubérante, personne ne semble la connaître réellement. Et pour cause, elle ne se lie véritablement à personne. Elle est toujours en train de discuter à droite, à gauche, mais jamais avec quelqu'un de particulier. Elyana, c'est un peu la fille copine avec tout le monde mais sans plus.

Ses goûts, bien qu'elle n'en parle jamais, ne sont toutefois pas passés inaperçus pour certaines personnes qui ont décidé de témoigner pour vous aujourd'hui.


Monsieur W. : Vous savez, c'est pas une mauvaise fille. C'est vrai qu'elle peut être assez lourde quand elle a décidé de vous embêter mais dans l'ensemble... Tant qu'elle ne traîne pas de notre côté, nous on est contents, mais ça ne dure jamais trop longtemps. Les seuls moments de répit, c'est quand elle part en mission. Autant vous dire qu'on essaye de lui en donner le plus possible... ... Ah, vous vouliez que je parle de ses goûts aussi ? *rire gêné* Eh bien je sais juste qu'elle adore les poussins : si vous visitez sa chambre, vous y trouverez des tas de peluches, d'affiches et de livres à ce sujet. Une vrai fada, je me demande vraiment d'où ça peut lui venir... Enfin bon, je peux y aller ? J'ai un Grand Intendant en fuite et des tas de papiers à lui faire signer. *aura sombre*


Monsieur G. : Elyana ? Pff... Elle me chipe tout le temps mes lunettes alors qu'elle sait très bien que je ne vois rien sans ! D'accord c'est pour s'amuser, mais à la longue ça devient assez dur à supporter. Sinon, elle est une bonne partenaire, pour les échecs bien sûr ! *rouge de confusion* N'allez pas imaginer quoi que ce soit, Elyana est une femme-enfant je dirais, pas le genre capricieuse, plutôt le côté farceur et insouciant. Mais cela ne l'empêche pas de se montrer forte quand il faut : je me souviens d'un jour où on avait dû inhumer des Traqueurs, et elle les connaissait bien par ce qu'elle avait plusieurs fois travaillé avec eux. Elle était stoïque, et puis après elle est allée s'enfermer dans sa chambre pour "méditer" soit-disant. Je l'ai entendue pleurer en passant devant, c'est une fille très sensible en fait. Elle garde tout en elle et refuse de donner une impression de faiblesse, c'est très courageux de sa part.


Monsieur L. : Oh~ Une interview ? Ah, sur Elyana, je vois. Je l'ai connue toute petite, quand j'ai pris mes fonctions. Elle a beaucoup changé depuis, mais elle reste très insaisissable vous savez. Elle change facilement de comportement : elle peut être douce comme un agneau, et d'un coup devenir une vraie furie, et ce parfois sans explications... Ses goûts vous dites ? Je dirais qu'elle aime la bonne nourriture, elle est d'ailleurs assez amie avec Jerry qui l'appelle son "petit cygne fondant au chocolat blanc et à la crème chantilly sans matière grasse ♥". C'est long certes, mais équivalent à ce qu'elle peut bien parfois dévorer à la cantine. Ah, excusez-moi mais je vois Reever qui arrive, vous ne m'avez pas vu hein ? ♥


Monsieur S. : Quoi ? La gamine ? Tss... J'ai rien à vous dire sur elle ! C'est qu'une fille têtue, une sale farceuse qui me cause encore du souci aujourd'hui ! Vous imaginez même pas ce que c'est que de devoir la supporter ! Eh ! Éteignez ce truc où je vous jure que je vous- [ Fin de l'enregistrement ]

Voilà, vous faites ce que vous voulez avec ces informations, surtout que ce sont les seules dont on peut être à peu près sûrs.

Loin d'être folle, Elyana est parfaitement consciente de tout ce qu'elle fait, même quand elle menace ses petits camarades parce qu'ils ne se bougent pas assez l'arrière-train. Des remontrances, elle en a eu, physiques et morales, mais rien à faire. Elle est comme elle est. Franche, impétueuse et volontaire. On ne peut pas lui enlever cela, ni son sale caractère. Un dernier conseil ? Ne lui dites JAMAIS qu'elle n'est pas capable de faire quelque chose. Elle fera tout pour vous prouver le contraire.

Pouvoir :
Uccello.
Il semblerait que son corps même abrite l'Innocence, en effet, elle peut se scinder en de nombreuses petites plumes blanches et se reconstituer sous une autre forme. Mais, volontairement, il lui est impossible de se scinder complétement. Un membre à la fois, pas de problème, deux en même temps, passe encore, mais vraiment en cas de mauvaise posture. Lorsqu'elle désactive son Innocence, toutes les plumes reviennent à elle et la reconstitue entièrement. Bref ! On ne sait pas vraiment où se situe dans son corps l'Innocence, mais le fait est qu'au repos, le divin fragment fait apparaître un tatouage en forme d'ailes sur le dos de la jeune femme.
Sinon, Uccello possède plusieurs niveaux, comme la plupart des autres Innocences, mais seulement deux se sont révélés à ce jour.

Niveau 1 - Links.
Le basique. La métamorphose ne concerne qu'un seul membre, qui peut devenir un objet tranchant [comme une épée] ou défensif [un bouclier]. En plus de cela, la jeune femme sait scinder sa chevelure et la reconstituer dans son dos sous forme d'ailes blanches, mais qui ne lui donnent pas la capacité de voler, seulement celle de planer si elle se jette du haut d'un grand bâtiment. Les yeux d'Elyana virent alors au rouge écarlate et ses dents se font plus pointues et plus tranchantes. Sa vitesse est un peu décuplée, mais rien d'extravagant.

× Attaque(s) liées au niveau :

La Colombe Impatiente. [Coupe en croix sur un ennemi.]
Le Moineau Furtif. [Une plume se détache de l'Exorciste et flotte jusqu'à un endroit qu'elle a en vision. La plume lui renvoie en écho les sons produits dans la zone, excellent pour l'espionnage ou la reconnaissance.]

Niveau 2 - Sin.
Une fois ce niveau enclenché, les ailes blanches se font permanentes et obligatoires, et lui donnent la possibilité de voler. Elle peut métamorphoser deux de ses membres à la fois et accentuer le tranchant de ses lames avec l'air qu'elle contrôle un peu. Elle peut également provoquer de petites bourrasques déstabilisantes ainsi que ficeler l'ennemi avec ses plumes. Mais bien évidement, elle ne peut pas faire tout cela à la fois.

× Attaque(s) liées au niveau :

L’Épervier Fou. [Bourrasque créée en agitant ses ailes.]
Le Faucon Impétueux. [Lame de vent qui donne un meilleur tranchant aux lames et qui allonge leur portée.]
Les Serres. [Des plumes viennent entraver l'ennemi.]

Son pouvoir lui réclame une bonne dose d'énergie et puise dans ses réserves de graisses, si bien qu'elle peut sortir très amaigrie - et donc affaiblie - d'un combat. Mais elle déteste qu'on le lui fasse remarquer...

Dernier point : il lui est arrivé une seule fois de se scinder totalement, sous le coup de la peur mais aussi parce qu'elle n'avait pas le choix, et elle a bien cru en mourir. De ce fait, elle ne pense pas pouvoir - et encore moins vouloir - recommencer.


Racontes moi ton histoire :

Histoire :
Rome, beauté architecturale avec son Colisée, ses fontaines, ses aqueducs, et le mélange entre l'Antiquité et le monde contemporain. Voilà ce que l'on retient facilement de la capitale italienne, oubliant consciencieusement ses basfonds démunis, rejetés aux extrémités de la ville. C'est dans un quartier voisin de ces coins délabrés que la famille di Carreido vivait, des petits nobles sans grandes envergures pour la ville, mais avec assez d'influence dans leur quartier pour être reconnus et respectés. Leur premier enfant, un garçon nommé Diego, était leur fierté : à l'âge de six ans, il était déjà mieux bâti que les autres petits bouts de son âge et son regard assuré lui promettait une belle carrière militaire. Ah, qu'ils étaient fiers, Francesco et Camillia, de leur premier. Et ils se dirent, tout naturellement, que leur second enfant serait encore mieux. Selon leur critères, il n'en fut pas ainsi.

La petite Elyana était le contraire de son grand frère : d'abord c'était une fille - une bonne à rien en somme puisque les filles n'étaient faites que pour être mariée à un fils d'une autre grande famille - elle était un peu chétive et ses cheveux étaient étrangement blancs. Dérangés par l'aspect peu commun de leur cadette, les Carreido la laissaient sortir le moins possible, d'abord de la maison, puis de sa chambre. Rien, cependant, ne peut arrêter le désir de découverte d'un enfant. Ainsi, la petite fuguait régulièrement et descendait s'amuser avec les gamins qui traînaient dans les rues du quartier pauvre, qui se fichaient pas mal de son apparence. Elle finit même par se lier d'amitié avec Angelo, le fils d'une prostituée qui l'avait eu par inadvertance. Ils s'entendaient à merveille, surtout pour faire les quatre cent coups.

L'année de ses onze ans, Angelo l'emmena un peu en dehors de la ville : il avait découvert un petit trou et espérait pouvoir y dénicher un truc super, genre une grotte remplie de trésor. Mais il n'en voyait pas le fond. Elyana se pencha au-dessus du trou, histoire de vérifier si elle ne voyait pas mieux que lui. La terre meuble céda sous son poids et elle tomba. La chute ne lui fit aucun mal.

Lorsqu'elle reprit connaissance, elle se sentit engourdie et incapable de bouger son corps. Elle le voulait pourtant, elle poussait de toute ses forces mais ses membres demeuraient inertes. Un rocher lui était-il tombé dessus ? Un éclat de frayeur passa dans sa conscience. Non, pas ça... Elle tenta de bouger sa tête, et constata avec effroi que rien ne se passait. C'était comme si tout était déconnecté. Si seulement elle pouvait y voir quelque chose... Des cris retentirent au dessus de sa tête, s'engouffrant par le trou qui l'avait vu tomber. Angelo avait été chercher du secours, et malgré le peu de tendresse qu'ils avaient pour leur fille, les di Carreido avaient accourus avec d'autres habitants de Rome. La petite fille ne comprenait rien à ce qui se disait là haut, elle gémissait - ou tout du moins elle essayait - car aucun son, même inarticulé, ne sortait de sa bouche. La panique pur et simple l'emplit quand elle se mit à se dire qu'elle était morte et qu'elle était devenue un esprit. ... Une plume blanche passa brusquement devant son regard. Elle voyait enfin ? Ses yeux finirent par apercevoir un gros tas d'autres plumes à l'endroit où son corps aurait dû se trouver. Une soudaine douleur vint marteler son crâne alors qu'elle regardait, terrifiée, son corps qui se recomposait à partir de ces plumes. Elle perdit à nouveau connaissance.


" Vous voulez l'emmener ? "

Cela faisait déjà une petite semaine qu'elle avait été secourue et ramenée chez ses géniteurs. Ceux-ci avaient fait appeler un docteur du fait de l'état de leur fille : elle avait affreusement maigri, et surtout, ils avaient été témoins de sa reconstitution. Néanmoins, l'homme de science n'avait pu que préconiser une nourriture abondante et riche, complètement dépassé par la capacité de la petite fille. Jamais dans sa carrière, il n'avait rencontré pareille bizarrerie. Mais il était trop tard pour taire l'affaire, déjà Rome toute entière semblait au courant : les parents se faisaient dévisager dans la rue, on murmurait sur leur passage, la rumeur avait suivi son cours, aussi grossie et maladroite qu'elle pouvait être. Elyana échappait à tout cela, elle n'avait même pas l'énergie de se lever de son lit pour aller aux toilettes, on avait dû engager une bonne pour l'aider dans ses déplacements. Si encore elle reprenait des forces en mangeant, mais la petite refusait quasiment toute nourriture. Elle s'affamait. C'est alors qu'arrivèrent ces hommes du Vatican.

" Mais en quoi peut-elle vous être utile, ce n'est qu'une enfant, et une fille qui plus est ! Les femmes ne peuvent se battre ! "

La voix tonnante de son père résonnait dans la maisonnée, se répercutant de manière limpide jusqu'à la chambre de la convalescente. Cette dernière ne dormait pas, elle alignait les nuits blanches à cause du même cauchemar : toujours ce trou dans la terre, cette chute et ces plumes. Rien que d'y penser, elle en avait de désagréables frissons. Alors, elle écoutait ce qui se passait en bas, ou plutôt elle essayait car les invités de ses parents ne parlaient pas assez fort, si bien qu'elle ne pouvait distinguer leurs paroles. Son père reprit la parole, mais son ton était plus modéré. Ils avaient vraisemblablement réussi à le calmer. Des pas résonnèrent ensuite dans les escaliers. La petite fille ne fit même pas semblant de dormir, elle devinait sans problème qu'on était là pour elle, la bête de foire de la semaine. Trois inconnus entrèrent dans sa chambre, le premier portait un uniforme blanc et noir, orné d'une croix en argent. Les deux autres portaient un long manteau beige à capuche ainsi que de drôles d'appareils sur leur dos. Celui en uniforme lui expliqua alors ce qu'était l'Innocence et lui dit qu'il n'était pas improbable qu'elle en ait une en elle. Il ajouta qu'elle devait venir avec eux et servir à leurs côtés. La gamine refusa tout net. On lui rétorqua qu'elle n'avait pas le choix. Et ses parents n'émirent aucune protestation. Elle apprit, bien plus tard, qu'ils avaient reçu un dédommagement financier, car après tout, leur fille devait, en se mariant, leur permettre d'atteindre de plus hauts rangs.

Juste avant de monter dans la calèche qui attendait au bas de chez elle, une petite main retint la sienne. Angelo. Il avoua avoir espionné la conversation des adultes depuis la fenêtre et jura de ne pas la laisser tomber, même si pour le moment, il ne pouvait venir avec elle. Il lui fit la promesse de la rejoindre, lui donna une fleur volée dans un jardin, et s'enfuit en courant. A cet instant, Elyana ne comprenait rien. Elle ne pleurait pas, son cerveau semblait ne plus rien enregistrer. Elle s'installa simplement aux côtés des hommes d'Eglise, tenant la petite fleur contre son coeur, et laissa son regard se perdre par delà la fenêtre du véhicule.

Après une petite semaine de route, la jeune fille était arrivée à la Congrégation de l'Ombre. Là, on lui donna une chambre, on fit son bilan médical et on tenta de lui trouver un Maréchal pour s'occuper de son éducation ainsi que de son entraînement. Malheureusement, à cette époque, les Maréchaux Tiedoll et Yeegar ne pouvaient accepter plus de disciples, ainsi la petite se retrouva confiée à Sokaro. Mais avant de le rencontrer, elle devait passer devant Hevlaska afin de faire étudier son Innocence. D'abord décontenancée par l'apparence de la Gardienne, Elyana se laissa faire. Mais son Innocence ne pu être précisément identifiée. Elle était symbiotique, de cela on en était sûrs, mais on ne pouvait rien affirmer d'autre. A la suite de cette entrevue, un tatouage apparu dans le dos de la petite fille, et on finit par considérer que le cristal divin se trouvait au même endroit.

Vint enfin la rencontre entre le maître et sa nouvelle élève. Il leur suffit d'un regard pour comprendre qu'ils ne s'entendraient pas. Et pourtant, ils allaient devoir faire avec. Pendant une longue année, Sokaro lui apprit à se battre au corps-à-corps et à utiliser son Innocence. Cela fut très éprouvant pour la fille, mais elle ne montrait rien. Elle mangeait beaucoup chaque jour, mais cela ne l'empêchait pas de parfois s'évanouir au beau milieu d'un entraînement à cause d'un manque de sucre. Elle ne tissa aucun lien particulier avec le Maréchal, si ce n'était qu'elle aimait beaucoup l'ennuyer. Bien vite, Elyana s'était familiarisée avec tout le monde, retrouvant sa joie de vivre, et en avait développé un goût accru pour les farces en tout genre, au grand dam des adultes.

A douze ans, elle effectua sa première mission, qui fut également sa première rencontre avec l'une des créatures du Comte. Elle avait reçu plusieurs cours théoriques à ce sujet, mais tout cela était bien différent d'une vraie bataille. La gamine se sentit un peu effrayée, au point de penser à s'enfuir et tout laisser tomber, mais elle se ravisa en voyant voler en cendres un des Traqueurs qui l'accompagnait. Elle s'occupa aussitôt des deux niveaux un présents, acheva sa mission et retourna au QG, une urne funéraire dans les mains. C'est à ce moment là qu'elle fut prise d'une passion frénétique pour les poussins, mais allez savoir pourquoi...

Trois ans plus tard, on ne jugea plus utiles ses entraînements avec le Maréchal si bien qu'elle cessa d'être son élève, devenant ainsi Exorciste à temps plein. Peu après, elle partit pour une nouvelle mission. Elle fut étonnée de penser que le Traqueur qui devait la guider lui disait quelque chose. C'était bien Angelo. Il avait réussi à se faire engager par la Congrégation et avait ainsi tenu sa promesse. Elyana tenta cependant de le faire changer d'avis, elle n'avait pas oublié que le taux de mortalité des Traqueurs était excessivement haut, mais dû faire face à un refus catégorique. Finalement, elle baissa les bras et ils sortirent secrètement ensemble.

Et cela dura jusqu'à leurs dix-sept ans, quand il mourut au cours d'une recherche d'informations. Bizarrement, la jeune fille ne pleura pas, ou si elle laissa échapper quelques larmes, personne n'en su rien. On tenta de la faire parler, de lâcher ce qu'elle avait sur le coeur, mais elle refusa toute aide. On finit par abandonner, et elle enchaîna les missions à un rythme effrayant, tout comme les aventures d'un soir, mais jamais avec une personne appartenant à la Congrégation. Cela pourrait créer des embrouilles sinon. Elle profite donc de ses permissions pour voler ça et là, dans les bras d'hommes et de femmes divers, et qu'elle ne revoit généralement jamais. Personne ne lui fait la moral, après tout elle était majeure et vaccinée.

Sept ans plus tard, Elyana ne semble pas avoir changé d'un pouce. Elle se montre toujours aussi vive et peu touchée par les évènements, et met toujours un point d'honneur à embêter ses proches. Si elle a un but, elle ne l'a jamais évoqué ; on lui demande de se battre, elle le fait, un point c'est tout. Ses parents ? Elle a reçu une lettre de son frère cette année même, annonçant leur mort et la conviant aux obsèques. Bien évidement, elle ne s'y présenta pas, ne cherchant même pas à en savoir plus.

Hors RPG :

Code : Ok par Tasuku

Prénom : Plop ~
Age : 18 ans
Points Positifs du forum :Les gens sont sympathiques, le thème est joli, l'ambiance est géniale ~
Points Négatifs : Les soupirs qui sont sous copyright xD
Comment avez vous connu le forum ?! : Si je vous dis " Poêle " ?
Avez vous des suggestions à faire pour améliorer le site ?! : Plus de câlins ~
Commentaire : Euh...

L'avatar est la version genderswap [genderbend] de Prusse [Hetalia], je m'auto-autorise à la prendre =P


Dernière édition par Elyana di Carreido le Lun 30 Juil - 18:28, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Elyana di Carreido ~   Ven 27 Juil - 14:16

Les soupirs m'appartiennent, cependant je ne peux te promettre de ne pas m'emparer de tes "Plop ~".

Sinon, j'aime bien la description morale, le fait d'avoir le point de vue de plusieurs personnes est très intéressant.

Bonne chance pour ta fiche même si tu m'as mis la pression pour finir la mienne x_x
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyana di Carreido
Exorciste
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : Dans mes bottes

MessageSujet: Re: Elyana di Carreido ~   Lun 30 Juil - 18:01

    Et Plop ~

    Je peux enfin dire que cette fiche est terminée ~ L'histoire est un peu expédiée sur la fin, mais j'avais pas grand chose à dire u.u

    Enjoy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Elyana di Carreido ~   Lun 30 Juil - 20:26

Et bien je ne vois rien à redire, tout me convient.
J'aime l'image de ta signature.
Je te valide!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoney Fox
Admin
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Elyana di Carreido ~   Mar 31 Juil - 16:08

Très classe. Personnellement jsuis fan des images de la fiche et de la description moral via les interview. Et le reste de la fiche est loin d'être mauvais. C'est sans plus attendre que je te valide.


Parce qu'un akuma aussi génial mérite bien quelques accords ♫


L'equipe administrative décline toute responsabilité en cas de blessures physique ou morale. Merci de votre comprehension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elyana di Carreido ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elyana di Carreido ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Elyana Gilmore [SERDY]
» Amy Vious [Gryffy]
» Amy [SERDY]
» Presentation de Elyana Croweld [Validée]
» Partir dans son délire. [Elyana]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: To Know You :: Présentation :: Présentations Validées-