Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le ballet de la Lune et du Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kira BloodyShadow
Noah
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Le ballet de la Lune et du Sang   Mar 17 Juil - 1:28

Le Japon était naturellement doté de paysages magnifiques dont les atouts réveillaient la curiosité presque malsaine de notre jeune demoiselle. Un petit sourire flottait sur ses lèvres, mais nul n’aurait pu en déterminer la source exacte. Peut-être le plaisir de découvrir tant de beauté ? Ou encore l’amusement provoqué par certaines scènes mettant en œuvre les akumas et leurs éternelles batailles pour augmenter de niveau ? Dans tous les cas, elle-même n’était en rien affectée par ces petites guerres sanglantes et sans pitié entre compagnons de la même espèce. Elle n’avait que trop subi les tourments des combats internes à un même groupe pour se soucier de ceux des autres. Son regard préférait se poser sur les cerisiers en fleurs qui décoraient les villages désormais dépeuplés d’humains. Les ruines la divertissaient, elle se baladait de ci de là en admirant des photos qui lui permettaient de s’imaginer des histoires mettant en scènes les personnes immortalisées par ce bout de papier.

Un petit soupir s’échappa néanmoins de ces lèvres. Kira n’était pas satisfaite de ce qu’elle voyait. Assise sur le toit à moitié détruit de ce qui autrefois était la maison d’un riche marchand, elle s’ennuyait fermement. Le Comte, en laissant le Japon aux akumas, lui avait ôté une grande partie de son intérêt. Les exorcistes ne venaient plus ici à moins d’être en mission, et il fallait avoir beaucoup de chance pour en trouver un. Les rares humains étaient la proie des akumas, et ces derniers se querellaient entre eux en s’entre-dévorant. Décidément, les être vivaient étaient… Lassants. Nouveau soupir. Enfouissant son délicat visage entre ses mains qu’elle remonta en passant par sa chevelure, la Noah incarnant la curiosité de Noé exprimait tour à tour toutes les mimiques qu’elle connaissait qui pouvaient montrer qu’elle s’ennuyait. S’allongeant sur le dos, puis fermant doucement les yeux, elle se mit à chantonner, sa voix cristalline remplissant l’air de chants mélodieux. Le tout dura une trentaine de minutes, jusqu’à ce que notre jouvencelle commence à se lasser de ce jeu-ci. Poussant une petite exclamation rageuse, elle ne put s’empêcher de déclarer à voix haute :

- Il n’y a rien ici ! Rien, rien, rien, RIEN !

Ce qui pouvait ressembler de loin –et de fort près, aussi- à un caprice… Se révélait effectivement en être un. Il y eu même quelques poings enfoncés dans le sol dans un petit bruit mat afin d’accompagner cette affirmation. Se retournant sur le ventre dans une parfaite imitation d’enfant capricieux, elle continua ainsi à marteler le sol en gémissant de désarroi, jusqu’à se lasser aussi de ces petites mimiques singeant le comportement des vrais humains. Se relevant, elle épousseta la poussière sur son kimono comme si de rien n’était, puis sauta de son perchoir. La vie était encore moins intéressante vue d’en bas… Effectuant quelques pas, elle commença à se diriger vers la forêt, se disant qu’au final, elle aurait mieux fait de continuer à marcher jusqu’au Manoir, afin de se faire chier en famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ballet de la Lune et du Sang   Sam 21 Juil - 18:10

Un homme portant une veste à la présentation discutable avançait de long des pleines du japon , marchant à moitié dans l'eau boueuse qui recouvrait le bas de son pantalon , ce qui n’arrangeait pas vraiment l'état précaire de son costume .C'était au début de l’été, les jeunes plants de riz, en lignes nettes dans les champs débordant d’eau, illuminaient les rizières d’un vert tendre,et comme la robe d'une éphémère, L’automne venu, les champs sont drainés et se transforment en tapis dorés à mesure que la récolte mûrit.
Il leva la tête afin d’apprécier une nouvelle fois ce paysage " à la japonaise " qui pourrait presque être un cliché dans l'imaginaire occidentale malgré son abondance dans la région , il fallait savoir apprécier la tranquillité d'une promenade campagnarde tout en découvrant la légendaire hospitalité japonaise . Wilhelm en avait par ailleurs bien besoin , voila sans doute plusieurs semaines que celui ci avait parcouru le continent asiatique afin d'arriver ici , de toute manière il ne comptait plus les jours et les nuits qui défilaient devant lui , la seul est unique chose qui l'intéressait était à présent de profiter de ce petit séjour dans la nature nippone , tout ces journée à marcher et ces nuits passés dans d'épouvantables bateaux clandestins lavait complétement rouillé .

*La prochaine fois je rentrerai à la nage ...*

Et puis ici au moins , aucun exorciste ni autre membres de la Congrégation n'étaient susceptible de le déranger , l'endroit était connu pour être infesté d'akuma en tout genre , dissuadant qui conque de venir passer ses vacances en ces lieux, seul quelque petits villages subsistaient encore ici, vivant constamment dans la crainte et dans la peur d'être attaqué par un de des monstrueux lèches bottes du Comte millénaire .

Quoi qu'il en soit , ce n'était pas des petits toutous de niveaux 2 en recherche d'humains afin de passer le stade supérieur qui allait lui faire peur , il traversa les rizières , le pantalon et sa veste trainant toujours dans l'eau, puis commença l'ascension d'une pente dont le sommé laissait présager une luxuriante végétation .
L'endroit semblait complètement désert , seul quelque vestiges d'habitations montraient l'ancienne présence d'humains en ces lieux , vitres brisées , porte défoncés et murs détruits , le lieux étaient de toute évidence complétement rasés , les akumas étaient encore une fois certainement la cause de cette désolation , mais tout ceci avait certainement eut lieux il y a longtemps , en effet les plantes commençaient à recouvrir les bâtisses , de ci de la , divers lianes et racines d'arbres étouffaient les murs de ce qui était jadis de respectables maisons , la nature reprenait son dut , car comme la mort, la nature l'emporte toujours .

Wilhelm continua finalement son chemin , il traversa l'épaisse végétation ,airant incognito comme à son habitude au travers des forets tout en récitant la partition du Der Freischütz de Carl Maria von Weber dans sa tête .
Mais étrangement , tendis qu'il attaquait le troisième acte et en même temps que la voix qu'il écoutait dans son imagination , un autre chant vint attirer son attention , celui ci était belle et bien réel et résonnait agréablement dans les bois .

Wilhelm s'approcha de la source de ce doux son , et vit alors une jeune fille vêtu de noir , seul , chantant allongé à même le sol . Il croisa les bras et se laissa appuyer contre un arbre , pensant pouvoir se distraire un peu avant de repartir , mais celle ci finis par s’arrêter , et après ce qui pouvait ressembler à un étrange caprice d'enfant et avoir vociféré son ennuie , elle finit par se lever et partis dans la direction que l'akuma comptait emprunter , ne semblant pas avoir remarqué sa présence .
Ses mains se serrèrent et son visage se froissa d'un affreux rictus , wil sorti de sa cachette et fit face à cette fille , tendis que d'innombrables pairs d'yeux apparurent derrière elle dans un fond de grognement .

C'est l'heure du repas !
Revenir en haut Aller en bas
Kira BloodyShadow
Noah
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Le ballet de la Lune et du Sang   Dim 22 Juil - 15:02

La jeune femme n’avait malheureusement pas remarqué qu’un ennemi s’était tapi dans l’ombre et l’observait tout en se pourléchant les babines à la pensée de son repas futur. Après tout, quand on est occupée à imiter une humaine, ce qui est relativement complexe pour quelqu’un censé être dépourvu d’âme ou de cœur, on ne fait pas forcément attention à ce qu’il se passe autour de nous. Un tantinet crispée, Kira observa son adversaire, le jaugeant avec cependant une teinte de fierté et de confiance qui n’était pas habituelle dans le regard d’une créature inoffensive se faisant agresser. Cela aurait pu mettre la puce à l’oreille de l’akuma, mais non. Ce dernier ne faisait pas tellement attention aux détails, malgré leur importance vitale. C’est alors qu’une idée vint à notre petite noah, qui venait à se dire que jouer avec son supposé serviteur pourrait s’avérer amusant. Ses lèvres joliment ourlées frémirent, s’apprêtant à se retrousser en un léger sourire moqueur. Mais elle se retint à temps, sinon il aurait pu se poser des questions –il était temps. Néanmoins, il lui fallait réfléchir afin de mettre en place au mieux cette pensée taquine. Levant les yeux au ciel, reculant quelque peu, elle sentit enfin peser sur son dos les regards sévères et affamés de plusieurs loups. Des akumas, probablement, car ces derniers se faisaient rares et non pas qu’au Japon, faute de proie. D’ailleurs, en ces plaines dévastées, les rares proies –alias les humains- ne mettaient pas le pied dehors et se barricadaient chez eux afin de se protéger, ne comprenant visiblement pas qu’un akuma, surtout un akuma de niveau trois, chose très répandue, n’avait aucun mal à détruire une maison, voire une habitation blindée. Les humains étaient pitoyablement amusants, un spectacle à eux tous seuls… Quoi qu’il en soit, Kira effectua un petit sprint en direction du level three, puis sauta au-dessus de sa tête en affichant un petit air pressé.

- Désolée, va plutôt au restaurant, ça me conviendrait mieux !

Souriant à sa propre remarque, attitude légèrement enfantine il faut se l’avouer, elle continua sur cette allure un petit moment, puis ralentit afin de permettre à son jouet de la suivre. Ce serait bête qu’il perde sa trace… Finalement, arrivée à un cul-de-sac assez espacé, elle s’arrêta et se retourna, mimant un air effrayé de proie prise au piège. Elle n’était nullement essoufflée par cette petite course, mais fit semblant d’être fatiguée. Pas épuisée, n’allons pas jusqu’à cette extrémité. Caressant doucement la paroi contre laquelle elle se tenait, elle ferma les yeux. Kira réfléchissait encore un peu. Lorsque l’autre déboula à sa suite, elle se mit sur ses gardes, en posture de combat. Puis, elle leva ses bras, qui durcirent instantanément, prenant une teinte métallique. Heureusement que Lulubell avait daigné accepter qu’elle boive un peu de son sang sous la demande de Comte, ainsi elle pouvait copier son pouvoir de changer d’apparence comme elle le souhaitait. Prenant une expression confiante et satisfaite, ainsi que le font les exorcistes lorsqu’ils activent leur innocence, elle déclara, se prenant au jeu :

- Innocence !

Là, ses bras finirent de prendre l’aspect de lames recourbées, et elle courut en direction des loups afin de jouer un peu avec eux. Elle avait conscience que si elle en tuait un, l’âme d’akuma de ce dernier ne serait pas sauvée, car elle n’était pas une vraie exorciste. Pas de chance pour lui s’il décidait de pousser le jeu un peu trop loin… Un petit rire amusé lui échappa, tandis que le rideau d’un nouveau jeu sanglant se levait. Finalement, elle n’allait pas s’ennuyer autant qu’elle l’aurait cru…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le ballet de la Lune et du Sang   Dim 19 Aoû - 17:32

La jeune fille , à la vue de son 'agresseur' , même si futur meurtrier était un terme plus approprié , se dressa sur ses jambes et lui lança un regard des plus froids , semblant l'observer de haut avec fierté et distinction . Le genre de regard que l'on pourrait s'attendre de recevoir de la part d'une personne de grande famille , vous dévisageant du haut de ses talonnettes impeccablement lustrés.
Observant vos cheveux poussiéreux et mal coiffés , vos vêtements à moitié en lambeaux et vos pieds quasi-nues et défigurés d'engelures avec une sorte de mépris , voir même un genre de dégout , faisait presque ressentir sa répulsion pour une simple vermine des rues en serrant nerveusement sa canne sous ses doigts boudinés et en fronçant les minces sourcils de ses petits yeux globuleux derrière son monocle orné d'une chainette en or.
Au final , c'était une attitude bien inhabituel qu'avait la cette femme , même si l'akuma n'y prêta pas vraiment attention , s'attendant plus à ce qu'elle reste immobile et tremblante pendant que ses bêtes se jetaient sur elle , tendis que celui ci jetait deux-trois coups d’œils à son kimono dont les minces pétales bleutés l'intriguait particulièrement , lui rappelant un ancien Japon à la prospérité perdue et attirant son attention l'espace de quelques instants , oubliant presque la situation dans laquelle il se trouvait .

Sortant brusquement de ses pensées , Wilhelm aperçut soudainement et non sans manifester son étonnement la silhouette de la jeune fille qui se trouvait précédemment quelques mètres devant lui .
Il avait été tellement absorbé par ses songes qu'elle en avait profité pour se faufiler entre les canidés et s'enfuit de façon ridicule , quels abrutis ces bêtes , à quoi bon leurs donner une "semi-conscience" si c'était pour laisser s'échapper une humaine aussi facilement , celle ci lâcha au passage une phrase des plus irritantes pour son opposant tout en souriant d'une façon malicieuse , ni plus ni moins une moquerie provocante qui ne manqua pas d’accroire l’humiliation qu'elle faisait subir à l'akuma .

" Désolée, va plutôt au restaurant, ça me conviendrait mieux !"

C'est sur ce fin mot que la mystérieuse fille prit ses jambes à son coups et partie dans la direction opposé à l'akuma , laissant celui ci complétement déconcerté par son attitude , la bouge à moitié ouvert et une affreuse ride coinçant la partie droite de son visage et de son œil droit , masquant un sourire forcé d'énervement .
Derrière lui , les bêtes observaient tranquillement la scène , laissant tout juste dépasser leur tête de derrière leur maitre et regardant la jeune fille s'en aller, le regard intrigué par ce curieux personnage .
Wilhelm , soudainement prit d'une grande montée de colère , écrasa violemment sous son pied le pauvre Oméga déjà salement amoché , qui se devait une fois de plus de supporter son sempiternel rôle de tête de Turque , bien qu'il soit très rare que ce soit Wil en personne qui se défoule sur lui .

Vous allez vous bouger le cul à la fin ! Attrapez moi ça immédiatement ! Vociféra-t-il tout en écrasant de nouveaux plusieurs fois le "Bouc émissaire " en rythme avec ses paroles .

Se décidant finalement à partir à sa poursuite , les loups commencèrent à courir après la jeune fille en cavale .
Bêta en tête du peloton,il fut le premier à prendre sa véritable forme version Akuma , laissant apparaitre son crâne de bovidé pourvu de simples dents d'herbivores couronné par d'imposantes cornes en forme de lyre , donnant une silhouette d'autant plus étrange à la bêtes dépourvu de crocs et de griffes qui se déplaçait pourtant plus rapidement que le reste de la meute.
Le tout suivit de près par Oméga qui venait malencontreusement de recevoir un grand coup de pied dans le derrière par son maitre dans un état d'énervement extrême , simplement destiné à le faire courir plus vite .
Le n*3 (Bêta) arriva finalement le premier devant la fille effrayé et à bout de souffle , la dévisagent de ses trois lobes oculaires vides , perturbant disgracieusement l’harmonie de son crâne lisse et homogène .
Wilhelm arriva quand à lui quelques instants plus tard , courant aussi vite qu'il le pouvait .Il remarqua en souriant que sa proie semblait avoir perdu son comportement effronté , appuyé sur le mur d'un cul-de-sac , elle semblait complétement épuisé , faisant alors beaucoup penser à une proie prise de panique à l'approche de son destin , cherchant désespérément un moyen de s'en sortir en se laissant dominer par son instinct de survie .
En arrivant près d'elle , l'akuma qui n'avait pas l'habitude de l’effort physique manqua de tomber lamentablement par terre en marchant sur le bout de sa veste qui , après un long passage dans les rizières était plus que trempé et collé particulièrement à ses chaussures .
Il se releva , le visage froissé par l'énervement et les dents si serrés qu'elles auraient put se rompre à tout instants . Regardant une nouvelle fois sa " proie" , il s’apprêta à lancer ses bêtes sur elle pour lui apprendre comment se comporter avec son akuma , mais fut stoppé par un mouvement soudain de celle-ci qui leva les bras vers le ciel , et tandis que ceux ci prirent une teinte grisâtre et métallique , reflétant fortement la lumière du soleil , elle prononça en prenant une grande inspiration et avec un ton assuré :

Innocence !

Wilhelm , à l'entente de ce mot , stoppa net , complétement figé et à la limite de trembler . Ce n'est pas vraiment le fait que ce soit un exorciste qui l’effrayé , il avait déjà eut l'occasion d'en combattre plusieurs et jusqu'à présent , s'en était toujours bien tiré , même si il parvenait rarement à les tuer .
Non , ce qui l'intriguait le plus, c'était le fait qu'il n'avait nullement ressenti la présence d'une innocence au travers de cette femme , il était pourtant accompagné par tout ses loups qui possédaient une capacité sensoriel supérieur à la sienne , mais aucune trace de cristal divin n'avait été décelé chez elle , c'était incompréhensible .
Penchant légèrement la tête sur le côté en réfléchissant à la question , il ne remarqua pas que les bêtes firent de même exactement au même moment , ce qui ajouta une petite touche comique à cette situation dès plus étranges .

Vous êtes une vrai exorciste ? Déclara-t-il avec un air intrigué , tout en reculant légèrement par mesure de précaution .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ballet de la Lune et du Sang   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le ballet de la Lune et du Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La lune de sang
» Yule et lune de sang!
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» Un soir de pleine lune
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Asie :: Japon-