Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On a perdu le général...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: On a perdu le général...   Dim 15 Juil - 22:35

Alia regarda autour d'elle en tournant sur place. Malgré la foule, ce fut facile pour elle. L'énorme faux dans son dos les dissuadait de trop s'approcher. Bon, vu qu’il s’agissait d’une Innocence, elle ne pouvait pas blesser les gens. Elle ne détruisait que les Akumas. Ou les choses immobiles telles que les murs, le sol ou les meubles. Enfin, ça faisait une excuse aux gens pour la laisser tranquille. A moins que ce ne soit son uniforme noir avec des petits grelots un peu partout et les rubans pourpres. Elle n’en n’avait pas tant que ça comparé à son ancien uniforme parce que mis à part le pourpre, elle n’arrivait pas à trouver de couleurs qui allaient avec le rouge et le noir. Alors elle avait cousu un ruban pourpre sur le bas de sa jupe et tressé un ruban rouge, un pourpre et un violet (comme celui qui décorait sa faux) pour le mettre sur le bord de son bustier avec un gros nœud de ces couleurs au-dessus de la poitrine. Selon un traqueur qui l’avait vu, ça mettait en valeur ses formes. Même dit avec tact, Alia avait dégainé sa faux.
Bon, tout cela ne l’aidait pas. Elle venait de terminer une mission à la recherche d’une Innocence. Elle n’en n’avait trouvé aucune. Par contre, elle avait dû changer d’uniforme parce que le sien avait souffert de sa rencontre avec quelques Akumas. Heureusement qu’Alia avait plusieurs uniformes de prêts ! Mais elle était quand même triste d’avoir perdu un uniforme. Celui qu’elle portait n’avait pas tellement de clochettes. Juste une petite dizaine. D’ailleurs s’il y avait un magasin qui vendait des grelots et des rubans, elle y ferait un tour. Une fois qu’elle aurait réglé son petit souci…

-Sokaro-san… Où êtes-vous ?

Elle avait senti une Innocence familière, celle du général. Mais il était sorti du rayon dans lequel Alia pouvait détecter les Innocences grâce à la sienne. Elle cherchait depuis deux heures et devait bien se rendre à l’évidence. Sokaro-san, son modèle parmi les exorcistes avait disparu. Tellement triste. Les yeux bruns dorés d’Alia se remplirent de larmes et elle commença à pleurer. Elle porta ses poings à ses yeux comme une petite fille l’aurait fait.

-Sokaro-san ! Où êtes-vous ? Alia est si triste de ne pas vous avoir vu ! Ouin !

Elle était en train de sangloter sur cette perte quand elle entendit quelqu’un passer dans son dos. Ce n’était pas un Noah mais pas un humain non plus. Plutôt un mélange des deux. Ou plutôt, un humain avec un arrière gout de Noah. Très étrange… La main d’Alia se referma sur son Innocence. Ses larmes avaient cessé de couler.

-Qui es-tu et quelles sont tes intentions à mon égard ? demanda l’exorciste d’une fois infiniment plus mature que le ton dont elle avait usé précédemment.

La personne derrière elle était une femme. C'était tout ce que l'enfant femme savait. La prudence était de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Lun 16 Juil - 2:45

    Malgré ses nombreux voyages et sa longévité due à sa condition, Elysabeth n'avait que rarement mit les pieds au Canada. En même temps, il fallait avouer que peu de choses s'y déroulaient et que le pays n'était pas une priorité du fait de sa tranquillité ordinaire. De plus, à ses yeux, certains pays étaient plus intéressant culturellement parlant que cette excroissance de l'Amérique. Mais là, pour le coup, elle s'était dit que cela ne lui ferait aucun mal de venir sur place, voir comment le pays s'était développé économiquement parlant. Et à vrai dire, elle était agréablement surprise. Le Canada semblait avoir subit les répercussions du développement des États-Unis et vivait apparemment mieux que la dernière fois qu'elle était venue. Mais cela remontait à loin, tellement loin qu'elle ne s'en souvenait que vaguement.

    * Pourtant tu y étais resté une bonne semaine, et tu en avais fait des choses... "

    Ludwig essayait de lui rafraîchir la mémoire, mais rien à faire. Elle sourit tristement, consciente de ce qui lui arrivait. Mais c'était ainsi qu'elle était, il lui était impossible de changer cela, cette perte quotidienne était inscrite en elle au même titre que son Noah. Se ressaisissant, elle préféra se concentrer sur ses pas et sur la foule qui l'entourait. Cette dernière était bruyante, désordonnée, ce qui était assez habituel en somme. Les gens passaient les uns près des autres, se frôlaient, se bousculaient parfois, et pourtant, ils ne portaient aucun intérêt pour leur prochain, comme s'il n'existait personne d'autre qu'eux-même. Certes, les humains pouvaient être fascinants du fait de leur imagination débordante et de leur talent créatif, mais à d'autres moments, ils ne valaient pas mieux que des Akumas... Des pleurs attirèrent son attention, on aurait dit une petite fille perdue. Elle s'approcha avant de changer vivement sa trajectoire. Une Exorciste ? Elle avait sans problème reconnu son uniforme. Et elle n'avait rien d'une gamine physiquement, on aurait même plutôt dit une adolescente. Se forçant à ne plus la regarder, Elysabeth la contourna et passa derrière elle. Elle se figea quand l'Exorciste éleva la voix :

    " Qui es-tu et quelles sont tes intentions à mon égard ? "

    Un frisson lui parcourut l'échine et son cœur commença à s'affoler. Pas la peine de faire celle qui ne comprenait pas, elle sentait parfaitement que la fille l'avait percé à jour. Mais comment ? Elle avait bien entendu parler d'un garçon qui pouvait détecter les Akumas, mais pas d'une fille qui arrivait à deviner sa nature, juste comme ça. Elle ne devait même pas l'avoir vu, à peine sentie. Serait-ce lié à son Innocence ? Vraiment, ce cristal saurait toujours l'étonner. Sans geste brusque, elle tourna ses grands yeux vert dans la direction de l'apôtre et lui souffla quelques mots.

    " Il y a vraiment du monde ici, il vaudrait mieux nous éloigner si vous tenez à m'attaquer. "

    Alors, elle se détourna de la jeune fille, non sans lui avoir adressé un sourire courtois, dénué de toute menace, car après tout elle était bien décidée à ne pas se battre. Seulement dans les cas extrêmes. Elle marcha vers une petite ruelle, et une fois au milieu de celle-ci, attendit sagement pour voir si l'Exorciste l'avait, ou non, suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Lun 16 Juil - 20:23

Pourquoi Alia a-t-elle dit "à mon égard" ? Alia ne dit plus "je" depuis très longtemps. Parce que quand Tara est morte, l'Alia d'avant est morte aussi. C'est très étrange. Alia serait-elle malade ?

Elle chassa ces pensées et se retourna lentement en tirant doucement sa faux. Eviter tout geste brusque pour ne pas surprendre l'adversaire et le pousser à agir en réflexe. Un réflexe n'avait rien de réfléchi. Donc on pouvait faire des bêtises avec un réflexe. Comme tuer des gens. Ca aurait été dommage.
Quand elle fut presque totalement retournée, la capacité spéciale d'Alia se court-circuita. Sans doute à cause du monde. C'était bien le moment ! Elle savait juste que son adversaire était une femme. Dans cette foule, ça ne voulait rien dire. Heureusement, quand elle croisa un regard vert, la femme lui parla :

-Il y a vraiment du monde ici, il vaudrait mieux nous éloigner si vous tenez à m'attaquer.

Le tout avec un sourire amical. C'était peut être une femme Noah, mais elle était gentille. Et elle utilisait "vous" pour Alia. On ne lui en donnait pas tant que ça. Sans doute à cause de son caractère. Donc elle appréciait encore plus quand on la vouvoyait. Elle suivit la femme dans une ruelle, marchant doucement pour mettre un peu d'écart entre elles et prévenir d'une attaque. Mais comme elle n'avait pas attaqué dès le départ, Alia doutait de se battre.
Elle s'arrêta complétement et planta sa lame dans le sol. Elle remit en place trois barrettes qui maintenaient en place une mèche qui lui tombait dans les yeux. Au cas où... Donc l'exorciste remit en place le soleil, l'étoile et la fleur qui souriaient. Parfait. Elle récupéra sa faux et vérifia que le ruban tenait bien. Oui. Elle était prête.
La femme l'attendait au milieu de la ruelle. Elle ne semblait pas animée de mauvaise intention.

-Alia n'aime pas faire couler le sang, annonça la femme enfant. Et Noah-san n'a pas l'air de vouloir se battre aussi. Sinon, Noah-san aurait attaqué Alia dès qu'elle aurait su qu'Alia connaissait sa nature. Aussi, si Noah-san promet de ne pas faire de mal aux gens, Alia veut bien laisser Noah-san s'en aller. Sinon, Alia sera obligée de se battre. Et Alia serait triste.

Elle ponctua son discours d'un air navré. Ses airs enfantins dissuadaient parfois les gens d'en venir aux mains. Et sinon... Et bien, Alia était la Faucheuse de la Congrégation et elle n'avait pas gagné cette réputation avec un jeu.
L'exorciste tira sa lame du sol, faisant tinter les grelots de son uniforme. Elle aimait leur son familier et réconfortant. Ils lui donnaient l'impression de ne pas être seule malgré l'absence de Tara. Mais elle était une exorciste maintenant et devait faire ce qu'on attendait d'elle. Eliminer les Noah et les Akumas parce qu'ils étaient un danger pour l'humanité. Mais s'ils ne faisaient pas de mal aux humains, ça voulait dire qu'ils étaient gentils et donc qu'on n'était pas obligé de les tuer. Pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 19 Juil - 0:12

    Oui, l'Exorciste était venu. Mais était-ce du courage ou un dévouement aveugle pour sa cause ? Elysabeth n'en savait rien, pour le moment du moins car elle savait qu'elle n'hésiterait pas à recourir à son pouvoir si cela s'avérait nécessaire. Pourtant, elle ne ressentait pas d'agressivité chez le jeune fille, de l'étonnement d'accord, mais une sorte de passivité pacifique. Elle semblait attendre une attaque de sa part pour passer au combat, comme s'il s'agissait d'une invitation. Une chanceuse cette fille, car Elysabeth n'était pas du genre à vouloir retapisser les murs de rouge frais... Dans certains cas, Ludwig pouvait en arriver là, mais heureusement cela ne s'était encore jamais produit, au grand soulagement de son hôte. Il y avait bien un humain ou deux qui y était déjà passé, mais uniquement des vicelards qui avaient voulu s'en prendre à elle. Grave erreur, le Noah aux cheveux blancs n'avait pas été tendre avec eux. Mais c'était de l'histoire ancienne ça, et si Ludwig n'était pas là pour lui en reparler de temps en temps, elle aurait déjà tout oublié.

    La jeune femme ne su cacher son étonnement à l'entente des phrases de la jeune Exorciste. Ce devait bien être la première fois qu'elle rencontrait une personne parlant d'elle à la troisième personne, enfin, hormis les enfants en bas âge qui n'ont pas encore assimilé le fait qu'ils étaient un être vivant et indépendant de la masse. Elle en avait déjà lu des études à ce sujet, ainsi que des livres de philosophie, ce qui ne l'avait pas trop branché, mais vu qu'elle ne pouvait s'empêcher de lire de manière compulsive tout ce qui était à portée de main... Au final, elle avait tout de même appris qu'un enfant arrêtait de se nommer à la troisième personne du singulier dés qu'il acquérait une conscience. Donc cette fille avait un problème mental. Schizophrénie ? Qu'importe ce que c'était, elle pouvait sans doute péter un plomb à n'importe quel moment et se jeter sur elle. Ce n'était qu'une hypothèse, mais l'allemande savait qu'il était sage de se tenir sur ses gardes, juste au cas où elle visait juste.

    " Vous avez raison, je ne souhaite pas me battre pour le moment. Mais qui vous dis qu'une fois que vous aurez le dos tourné, je ne tuerais pas de pauvres innocents ? "

    Son visage était resté neutre, comme si elle n'avait même sous-entendu le fait que la proposition de la jeune fille tenait du ridicule. Après tout, même si elles ne l'avaient pas choisi, leur essence même les opposaient et leur criait de se battre, au point qu'on pourrait dire qu'elles n'étaient pas maîtresses de leur destin. Et pourtant. Le fait de rester là, plantées comme des piquets, à discuter, n'était-ce pas une sorte de prise en main de leur destinée ? Elysabeth balaya ses pensées alors que l'Exorciste venait de reprendre sa faux en main. Elle ne devait pas perdre de vue sa théorie et rester concentrée, de sorte à pouvoir intervertir avec Ludwig à tout instant et-

    * Attends, tu me laisserais quand même pas me battre avec une gamine ? C'est comme si tu me disais de te défendre contre une armée de lapins nains unijambistes à poils courts ?! *

    A l'extérieur, la demoiselle ne laissa rien transparaître, mais son esprit était désespéré. Après avoir rappelé à son alter ego que la "gamine" en question était armée d'une Innocence, et donc hautement dangereuse pour eux, et qu'elle-même ne savait pas se battre - à la rigueur fuir, et encore... - il consentit à bien vouloir échanger les rôles si les choses tournaient au vinaigre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 19 Juil - 10:42

La manie d'Alia de parler à la troisième personne du singulier semblait étonner la femme Noah. Vu la façon dont elle regardait l'exorciste, elle l'avait déjà cataloguée comme une folle. La "folle" haussa mentalement les épaules. Vu le nombre de personnes qui la croyaient atteinte mentalement, une de plus, une de moins... Ca ne la tuerait pas. Et personne n'avait jamais pris la peine de s'assurer qu'elle était bien atteinte. Comme quoi, les humains n'aimaient pas l'idée qu'un spécialiste puisse les contredire en affirmant qu'Alia était saine d'esprit. Ou qu'il les conforte dans leur idée. Pour Alia, sa santé mentale n'avait aucune importance. Elle se trouvait "normale" juste un peu plus étrange que la moyenne. Excentrique selon certains.

-Vous avez raison, je ne souhaite pas me battre pour le moment. Mais qui vous dis qu'une fois que vous aurez le dos tourné, je ne tuerais pas de pauvres innocents ?

Alia baissa la tête mais pas assez pour perdre son ennemi potentiel de vue. Cette femme avait raison. Elle pouvait très bien s'en prendre à des innocents, Alia n'en saurait rien. Ou plutôt, elle ne pourrait pas être sûre que c'était l'oeuvre de ce Noah. A moins qu'elle ne sache rien et qu'elle passe sa vie à se demander si on n'avait pas signalé des disparitions dont cette femme était la cause. Aussi, l'exorciste se sentait piteuse. Elle fit la moue.

-Noah-san a eut l'occasion d'attaquer Alia plusieurs fois. Dans la foule quand elle était perdue et dans cette ruelle quand Alia remettait ses barrettes en place. A ce moment, elle n'avait pas son Innocence dans les mains. Dans le deuxième cas, elle aurait été même trop loin de son Innocence pour s'en servir. Si Noah-san avait voulu s'en prendre à Alia, elle aurait très certainement frappé à ce moment-là. Mais Alia sait que tout n'est pas noir ou blanc, que les Noahs ne sont pas toujours les grands méchants et les exorcistes les grands gentils. Elle sait que les gens croient que c'est ce qu'elle pense parce qu'elle est... bizarre pour eux. Cependant, Alia a combattu des Akumas et s'est défendue face à des humains. Elle sait que tout n'est pas aussi simple. Aussi... Alia veut-elle espérer que Noah-san n'est pas foncièrement mauvaise.

Voilà, c'était dit. Maintenant, à l'autre d'agir. Alia lui avait donné assez de cartes pour attaquer. Elle ne pouvait rien faire d'autre hormis attendre. Toujours attendre. La vie d'Alia était une attente sans fin. Mais de quoi ? La libération grâce à la mort ? Ou d'autre chose encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Lun 23 Juil - 14:33

    Un long et impitoyable soupir s'échappa des lèvres entrouvertes de la jeune femme. Déjà qu'elle n'aimait pas parler, elle n'appréciait pas non plus écouter les monologues, surtout venant d'une adolescente qui n'avait qu'à peine commencé sa vie. C'était sûrement ça qui l’horripilait le plus, ces paroles qui s'emmêlent et qui se veulent justes alors qu'en réalité, la fillette était un peu à côté de la plaque. Après, chacun était libre de penser ce qu'il voulait, enfin, dans une certaine mesure, car il y avait des données sur lesquelles on ne pouvait en aucun cas tergiverser, comme par exemple les mathématiques et les sciences. Mais ce n'était pas le sujet. Pour le moment, Elysabeth venait de croiser les bras sous sa poitrine, affichant une mine complètement blasée et incrédule.

    " Il est vrai qu'il n'y a rien de tout blanc et de tout noir, mais ce n'est pas parce qu'une personne n'est pas foncièrement mauvaise qu'elle ne vous poignardera pas dans le dos si l'occasion et les conditions se présentent. "

    Ainsi était le Savoir. L'allemande avait beau être de nature pacifique et Ludwig un Noah calme, cela ne les empêchait pas de subir des rechutes. Même si celles-ci avaient été sans conséquences pour le moment - par miracle, ils avaient été chez eux à chaque fois - il y avait toujours des risques à chaque instant. D'un autre côté, il n'y avait rien de plus instable qu'un Noah, il suffisait de compter le nombre de fou dangereux dans les rang du Prince pour s'en rendre rapidement compte. Et ce n'était pas parce que l'on avait choisi la voie de la neutralité que l'on était exempté des défauts récurrents de la "famille".

    Sans lâcher l'Exorciste des yeux, la jeune femme décroisa les bras et fouilla distraitement dans son sac. Ses doigts se refermèrent doucement sur la couverture en cuir d'un livre, qu'elle sortit sans geste brusque. Non, elle n'allait pas lire, pas à un moment pareil, et ce même si elle en était bien tentée. Ce qu'elle voulait ? A l'instant précis, elle n'en savait rien, rien du tout. Ce qu'elle espérait ? Oh, une bonne tasse de thé, et des croissants, ou bien de fameux pan-cakes au sirop d'érable. Mais ces petits petits plaisirs allaient devoir attendre, malheureusement. Dire qu'elle aurait aimé pouvoir se rendre invisible... Ça aurait été tellement plus classe que de devoir se trimbaler un Noah brailleur et vantard. Mais bon, on ne choisit pas ce que l'on est.

    " D'autre part, il vous est impossible de me laisser aller sans m'affronter, après tout, que dirait votre Organisation si elle l'apprenait ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Mar 24 Juil - 11:13

La femme qui était un Noah sans l'être vraiment soupira quand Alia essaya de lui expliquer qu'elle ne tenait pas vraiment à se battre et qu'elle voulait bien la laisser partir si elle ne faisait pas de mal aux gens. Son discours était maladroit, elle le savait. Elle n'était pas habituée aux monologues, préférant répondre à son interlocuteur, approuvant ce qu'il disait d'un signe de tête, fronçant les sourcils quand elle n'était pas d'accord. Et puis, sa manière de parler, si "bizarre" ne devait pas jouer en sa faveur. Cette femme considérait l'exorciste comme folle. Elle avait peut être raison ou tord. Mais elle n'accordait pas vraiment d'importance à ce que disait la Faucheuse.

-Il est vrai qu'il n'y a rien de tout blanc et de tout noir, mais ce n'est pas parce qu'une personne n'est pas foncièrement mauvaise qu'elle ne vous poignardera pas dans le dos si l'occasion et les conditions se présentent.

Alia regarda la femme Noah/humaine croiser les bras et faire la moue. Elle n'avait pas ajouté "petite" mais ça n'était pas passé loin. Cette femme la voyait comme une enfant, ce qu'elle était plus ou moins, incapable de penser par elle-même et qui obéissait bêtement aux ordres, ses grands yeux trop innocents pour voir la misère du monde. Une partie était vraie.
L'exorciste fit nerveusement tourner sa faux entre ses mains. Son contact, son poids, sa présence la rassurait. On ne pouvait jamais prévoir les réactions d'un Noah. Ils étaient pire que les Akumas. L'ennui, c'est que même les Akumas lui donnaient du fil à retordre. Alors un Noah... Oui, elle avait peur. Oui, elle allait essayer d'éviter ce combat. Mais non, elle ne fuierait pas.
La femme Noah tira un lire de son sac. Que voulait-elle ? Une citation ? Ou noter quelque chose comme le nom de son adversaire.

-D'autre part, il vous est impossible de me laisser aller sans m'affronter, après tout, que dirait votre Organisation si elle l'apprenait ?

-Dans un rapport, les exorcistes ne notent que ce qui intéresse la Congrégation. Rencontrer un Noah qui n'est pas hostile à la Congrégation, pas directement, ne l'intéresse pas. Donc Alia ne dira rien.


Ce n'était pas ça. Ce n'était pas ce qu'il fallait dire pour calmer le jeu. Si seulement Alia n'avait pas eu cette capacité si étrange. Elle n'aurait pas senti le Noah et n'aurait dérangé personne. Capacité qui grésillait, lui indiquant pendant quelques secondes la nature de la femme devant elle puis se taisant. C'était comme ça depuis qu'elles s'étaient engagées dans la ruelle. Rien d'agréable.

-Alia n'aime pas se battre, déclara finalement la femme enfant. C'est dommage parce qu'elle est un exorciste. Mais si elle a le choix, elle évite les combats. Toutefois, si Noah-san désire vraiment se battre, Alia se battra.

Pour protéger les passants, son Innocence et sa vie. Peut être tuerait-elle cette femme ou mourait-elle en essayant. Mais elle ne se déroberait pas. Non, elle avait beaucoup de défauts, peut être, mais elle ne fuyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 26 Juil - 14:03

    Un fin sourire illumina légèrement le visage de la jeune femme, un sourire dénué de toute moquerie ou de tout sadisme possible. L'Exorciste non plus n'avait pas envie de se battre, mais était-ce une sage décision ? Dans une guerre, il y avait toujours ceux qui se battaient pour le plaisir, d'autres pour l'honneur ou pour des croyances, et enfin ceux qui le faisaient par obligation. C'était une chance pour toutes les deux d'être ainsi tombées sur une ennemie de troisième catégorie, au moins pouvaient-elles ainsi parlementer, échanger leurs opinions. Enfin, il était peut-être possible qu'Elysabeth prenait la jeune fille de haut, cela n'était pas improbable, mais d'une certaine manière, elle avait plus d'expérience de la vie qu'elle. Mais bon, cela ne devait pas l'empêcher de converser avec la jeune fille de manière posée et équitable. Cela s'annonçait difficile, d'une part parce que la Noah n'aimait pas parler, et d'autre part parce que, malgré son monologue maladroit, l'apôtre semblait aussi loquace qu'elle.

    Ne prenant pas la peine de répondre - après tout, que pouvait-elle répondre ? - Elysabeth ouvrit le livre entre ses mains et le parcourut à une vitesse fulgurante avant de le refermer pour le remettre dans son sac. Que contenait-il ? De la où elle était, la fille Exorciste n'avait techniquement rien pu lire, mais ce n'était pas bien grave, après tout, il ne s'agissait que d'un répertoire regroupant tous les salons de thé du coin. Eh oui, le Savoir ne sortait jamais sans ce genre de petits guides, c'était terriblement pratique à ses yeux, surtout qu'elle adorait ce genre d'endroit, presque autant que les bibliothèques. Mais là, pour le coup, si on voulait discuter, il valait mieux être dans un lieu où du monde parle autour, plutôt qu'un lieu où le silence règne et où le moindre bruit est amplifié et entendu par tous.

    " Voudriez-vous continuer la discussion autour d'une bonne tasse de thé ? C'est moi qui invites. "

    Son sourire ne l'avait pas lâché une seule seconde, et le ton qu'elle avait employé se voulait rassurant : non, elle n'allait pas se battre ; non, elle n'allait pas l'attaquer en traître. Tout ce que l'allemande voulait, à cet instant précis, se trouvait à quelques pas : des viennoiseries et du thé. Rien de plus, rien de moins. Sans laisser le temps à l'Exorciste de répondre, Elysabeth passa à côté d'elle et sortit de la ruelle. Elle ne se mêla pas à la foule, préférant marcher sur le bord et ainsi éviter de suffoquer au milieu de tous ces passants mal élevés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Lun 30 Juil - 21:29

Pendant qu'Alia expliquait tant bien que mal qu'elle ne voulait pas se battre, la Noah se mit à sourire. Ce n'était pas un sourire moqueur ou narquois. Rien de bien méchant. Sauf peut être un peu hautain. Mais ça, c'était la femme Noah qui semblait être comme ça.
Ignorant la fin du monologue, la femme Noah se mit à regarder son livre. Alia se demanda ce que c'était. Un grimoire ? Non, c'était stupide, les Noahs n'étaient pas des magiciens. Enfin... aux dernières nouvelles ? Un peu nerveuse, l'exorciste la regarda feuilleter l'ouvrage à toute vitesse. Pouvait-elle vraiment lire tout ça ? Incroyable ! Alia sursauta quand il fut refermé puis rangé. Qu'allait-il se passer maintenant ?

-Voudriez-vous continuer la discussion autour d'une bonne tasse de thé ? C'est moi qui invite.

Alia cligna des paupières, un peu surprise par l'invitation. Ca n'avait pas l'air très méchan Un ton calme, sans aucune volonté de faire du mal. Et puis... Alia n'avait jamais eu l'occasion de prendre du thé avec un Noah qui ne voulait pas la tuer. C'était intéressant.
La femme Noah passa à côté d'elle pour quitter la ruelle. Alia regarda sa faux puis la rengaina. Elle s'empressa de suivre sa nouvelle connaissance. Les clochettes de son uniforme carrillonnèrent. Elles longèrent la foule sans se mêler à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 2 Aoû - 14:35

    L'enseigne de l'établissement présentait une simple tasse de thé blanche et rose, et sa devanture n'était pas des plus excentriques. Pourtant, une fois à l'intérieur, on se rendait compte que le mobilier avait un certain cachet, que le personnel était le plus souriant du coin et que la nourriture dégageait une odeur réellement exquise. Elysabeth ne s'en souvenait plus vraiment, mais il était fort possible qu'elle soit déjà venue ici une fois. D'ailleurs, elle avait sans doute déjà fait le tour de la plupart des salons de thé de la ville. Enfin. On vint les accueillir puis on les emmena à une table légèrement en retrait, comme l'avait demandé la jeune femme. Si elles voulaient discuter de certaines choses, il valait mieux que ne traînent pas près d'elles quelques oreilles indiscrètes. Heureusement qu'il y avait tout de même un certain monde dans le salon, ainsi personne ne devrait faire attention à eux.

    C'était sans compter la faux de la jeune fille qui attirait tous les regards. Quelle idée de se balader avec une Innocence aussi voyante... Déjà que leur uniforme était tout sauf discret. Mais bon, ils avaient leurs raisons. En tout cas, ils étaient des proies faciles pour les autres Noahs. Oui, les autres. Car le Savoir n'était pas un combattant, loin de là. Enfin, Ludwig l'était, quand il le voulait, mais pas elle. Tout sauf ça. Sans rien dire, l'allemande prit place sur une des chaises rembourrées, attendant que son invitée en fasse de même. Elle ne cessait pas de sourire, seule une légère lueur d'inquiétude brillait faiblement dans son regard. L'espace d'un court instant, en passant devant un groupe de personnes, elle s'était senti mal à l'aise, comme si ils n'étaient pas que humains. Le Comte avait vraiment des envoyés partout, une chance que ses machines ne la connaissaient pas, sinon elles auraient tôt fait de lui rapporter que la demoiselle fricotait avec des Exorcistes, chose qu'elle n'était bien évidemment pas censée faire.

    " Que désirez-vous boire et manger ? " dit-elle doucement, histoire de capter l'attention de la jeune fille.

    Tant que les Akumas se tenaient tranquilles, il n'y avait pas de raison de se battre ou de fuir, cela reviendrait à mettre en péril la vie des civils présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Dim 5 Aoû - 15:14

La femme Noah avançait d'un pas sûr. Alia n'avait qu'à suivre. Ca ne lui posait aucun soucis. Elle avait rengainé sa faux en sachant qu'il ne lui faudrait que quelques secondes à peine pour la dégainer. Quelques secondes de trop peut être mais l'exorciste voulait croire qu'elle ne se trouvait pas en face d'un adversaire. Peut être pas une amie mais au moins une égale.
Elles arrivèrent devant un salon de thé. Un endroit calme et publique. La tenue d'exorciste, les clochettes et la faux attirèrent tous les regards. Alia rougit, très mal à l'aise. Elle détestait être le centre d'attention de plusieurs personnes. Dans ces moments-là, elle devenait très maladroite et n'avait plus qu'une envie : disparaitre. Elle n'était pas "excentrique" pour se faire remarquer mais parce qu'elle aimait ce style. Elle l'assumait même si parfois, elle se sentait mal à l'aise.
Par chance, son accompagnatrice prit les choses en main. Elle demanda une table un peu à l'écart. Alia n'eut qu'à suivre, ce qu'elle fit en faisant attention de ne rien déranger et de ne pas tomber. Cet endroit était luxueux mais pas tape à l'oeil. La faucheuse s'y sentait aussi bien qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Elle se serait écoutée, elle aurait quitté cet endroit à toute vitesse.
Alia s'installa timidement sur une chaise, en face de son hôte. Elle avait prit une place qui la mettait dos au mur afin que personne ne passe dans son dos. Elle ne se méfiait pas de la femme Noah mais elle préférait prendre ses précautions. La gorge sèche à cause du standing de l'établissement, Alia déglutit. Les mains sur les genoux, elle balançait nerveusement ses jambes sous sa chaise.

-Que désirez-vous boire et manger ? fit doucement l'adulte.

Alia cligna des paupières, intimidée. Elle ne savait pas quoi répondre. D'accord, c'était une manière comme une autre d'engager une conversation (et si elles ne consommaient pas sur place, on risquait de les mettre dehors) mais elle se sentait toujours aussi dérangée. Par réflexe, elle lissa sa longue jupe le temps de reprendre un minimum de contenance.

-Un... Chocolat chaud serait bien, murmura timidement la femme enfant. S'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 9 Aoû - 12:46

    La jeune femme fronça légèrement les sourcils face au malaise évident de la petite Exorciste. Il aurait peut-être été plus judicieux de choisir un établissement moins chic, mais le thé aurait été de moins bonne qualité. Et puis, son invitée allait bien finir par se détendre, après tout l'atmosphère se voulait calme et apaisante, et ce malgré les bavardages incessants des clients. Le mobilier respirait la tranquillité, ou c'était tout du moins l'impression que Elysabeth avait. Le stress éprouvé à la vue de l'Innocence s'était dissipé à présent qu'elle était certaine de ne pas avoir à se battre. Il était rare de croiser des Exorcistes qui ne sautaient pas à la gorge du premier Noah venu. En même temps, vu la puissance de ses confrères, ces pauvres apôtres ne pouvaient rivaliser seuls. Enfin, cette fille là avait eu de la chance d'être tombée sur le Savoir, un autre sentiment n'aurait sans doute pas préféré discuter et l'aurait mise en pièces en moins de deux. Oh, elle ne doutait pas de sa force, après tout, même un enfant de dix ans peut être dangereux s'il possède un cristal divin, mais elle paraissait tellement fragile...

    Enfin, il ne fallait pas juger les gens sur le apparences. Pour preuve, les créatures du Comte étaient en tout point semblables à un humain lambda, jusqu'à ce que leur rage de tuer prenne le dessus. Un fin sourire s'étala sur les lèvres roses de l'allemande à l'entente de la formule de politesse. Et bien élevée avec tout ça ! Il était vraiment dommage qu'une enfant perde sa jeunesse à la guerre, comme il était tout autant dramatique que des gens perdent la vie en tentant de rappeler à eux la personne qui leur est la plus chère. Le serveur vint se poster près de la table, carnet en main. La femme passa commande sur un ton léger et suivit l'homme du regard alors qu'il repartait en cuisine. Lui aussi avait quelque chose de bizarre.

    Elysabeth finit par reposer ses yeux sur son invitée, profitant d'être assise en face à face pour la détailler un peu. Elle se demandait intérieurement comment l'Innocence faisait pour choisir ses compatibles, ou si ce n'était que le fruit du hasard.

    " Vous êtes Exorciste depuis longtemps ? " finit-elle par demander au bout de quelques minutes.

    Elle ne parlait pas trop fort, de sorte à ce que leur conversation soit couverte par celles des autres clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 9 Aoû - 14:18

Il y avait de l'incertitude dans les yeux de la Noah. Alia n'en n'était pas sûre mais il lui semblait que son apparence gênait un peu la femme. Femme dont elle ignorait toujours le nom. Mais les présentations dérangeaient toujours Alia. Elle donnait son nom dès le départ avec sa manière de parler un peu... étrange ? Quoi qu'il en soit, son côté enfantin semblait troubler son interlocutrice. Comme si elle ne comprenait pas que quelqu'un d'aussi jeune puisse se retrouver balancer en première ligne dans une guerre aussi éprouvante. Après tout, on pouvait se retrouver face à un proche changé en Akuma.
En tout cas, la situation était assez burlesque. Une femme Noah et une exorciste avec son Innocence, assises dans un salon et s'apprêtant à prendre le thé tout en discutant. L'administration centrale s'en serait mordue les doigts. Bien fait ! Alia ne l'aimait pas parce qu'elle oubliait que les exorcistes étaient avant tous des humains et non des armes ou des machines de guerre.
Noah-san eut un petit sourire satisfait quand Alia demanda poliment si elle pouvait avoir un chocolat chaud. Oui, même les apôtres pouvaient se comporter de manière civilisée. Si la croix sur la poitrine d'Alia lui donnait de très nombreux droits, ça ne voulait pas dire qu'elle devait se comporter comme si tout lui était dû. Parce que certaines personnes ne s'inquiétaient pas de savoir qu'ils se mettaient le Vatican à dos en refusant d'aider un exorciste. Un peu de politesse ne tuerait personne.

-Vous êtes Exorciste depuis longtemps ?

C'était surtout une question pour engager la conversation. Une question formulée assez fort pour être entendue, assez fort pour que les autres ne les entendent pas. Alia chassa mentalement l'image d'un squelette en métal noir qui servirait à faire revenir sa mère. Pauvre Tara, elle n'avait pas mérité ça.

-Alia est exorciste depuis sept ans, avoua la jeune fille. C'est un maréchal qui a trouvé Alia et l'a ramenée à la Congrégation.

Elle n'entra pas dans les détails parce que ça ne regardait pas forcément son interlocutrice. Et que si elle se mettait à parler de Tara, elle allait éclater en sanglots et ce serait... très gênant. Et embarrassant pour Noah-san. D'ailleurs... Alia balança nerveusement ses jambes sous sa chaise en faisant attention de ne pas donner de coup de pied. Bon, coup d'oeil circulaire, personne ne les écoutait. Autant se lancer.

-Et est-ce que... Alia pourrait demander à Noah-san son prénom ? C'est que... C'est un peu gênant de toujours dire "Noah-san" et... Ben Noah-san connait le prénom d'Alia alors...

Elle effleura sa faux, mal à l'aise. Demander aux gens leurs prénoms n'était absolument pas sa spécialité. De toute façon, elle allait rarement vers les autres. Trop timide. Par contre, dès qu'elle était mise en confiance, elle devenait un moulin à paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 16 Aoû - 10:15

    L'allemande haussa les sourcils et eut un sourire gêné. Quelle impolie elle faisait ! Certes, elle n'allait pas risquer de donner sa véritable identité, après tout, elle ne voulait pas que de véritables ennemis débarquent un jour chez elle à l'improviste, mais elle n'allait tout de même pas se permettre de mentir entièrement. Après tout, cette jeune Exorciste avait fait preuve de confiance et de sincérité jusque là, il n'aurait pas été convenable de lui sortir des âneries. Elle s'empressa de lui tendre la main, attendant qu'elle la lui sert, de sorte à officialiser les présentations.

    " Vous pouvez m'appeler Abyssia. " finit-elle par répondre en souriant.

    Avoir plusieurs prénoms se révélait assez pratique dans ce genre de situation, surtout quand on était une personne que le mensonge répugnait. Cela n'empêchait cependant pas son malaise de perdurer encore un peu. Même si elle détestait parler, comment avait-elle pu oublier de se présenter ? Et ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait, même si précédemment elle avait consciemment refusé de dévoiler son identité, n'ayant aucune confiance en ces anciennes rencontres. Mais là, c'était différent. Cette jeune fille l'intriguait un peu, d'abord avec sa manière d'être et de parler, ou peut être était-ce à cause de sa jeunesse... Si elle avait bien intégré la Congrégation il y a sept ans, elle devait n'être qu'un enfant. A cet âge, seule la révélation de sa compatibilité avec le cristal divin avait pu l'exposer aux yeux du Vatican, et dans ce cas, elle avait sûrement dû avoir affaire à un drame. C'était sans doute malheureusement souvent le cas, surtout pour des types équipement. Enfin, cela ne restait que des suppositions, elle avait beau être le Savoir, la Noah n'avait pas encore eu le temps de se pencher sur ce genre de connaissances. En même temps, il y en avait tellement rien que dans la culture humaine lambda.

    Le serveur vint alors se poster à côté de leur table, déposant la tasse fumante de chocolat chaud devant la jeune invitée, et celle de thé devant la femme. Au centre de la table, il plaça une assiette garnie de viennoiseries en tous genres. Ah, son péché mignon... A chaque fois qu'elle s'arrêtait dans un salon de thé, la demoiselle ne pouvait se retenir et commandait toujours de quoi grignoter. C'était son petit plaisir habituel, pour certaines personnes il y avait le chocolat, pour elle, c'était ça. L'homme repartit vers d'autres tables, il encaisserait plus tard l'argent. Elysabeth planta son regard dans celui de la jeune Alia, la conviant silencieusement à se servir. Elle avait beau adorer ces mets, il lui était impossible de tout manger seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Jeu 16 Aoû - 15:06

La demanda d'Alia envers la femme Noah installa un temps de flottement. Cette dernière leva les sourcils, un peu gênée. Elle n'avait pas volontairement tue son identité. Elle n'avait simplement pas pensé à se présenter une fois plus ou moins sûre qu'Alia n'allait pas l'attaquer.
Finalement, la femme Noah tendit la main.

-Vous pouvez m'appeler Abyssia.

Alia lui serra la main en retour. Abyssia. C'était joli. Elle aimait bien.
Le serveur arriva sur ses entrefaits avec le thé, le chocolat et des viennoiseries. Alia avala sa salive, soudainement affamée. Elle garda pourtant ses mains sur sa chaise. On ne se jettait pas sur la nourriture lui avait-on appris. Même quand on avait très faim. Et que le serveur vienne de repartir ou non, elle allait attendre avant de se servir. Quoi que vu le regard d'Abyssia, elle pouvait se servir. L'exorciste prit timidement un croissant et le posa à côté de sa tasse. On se servait, on attendait que ce soit le cas pour tout le monde puis on commençait à manger. Jerry lui avait apprit les bonnes manières à sa demande en plus de quelques recettes simples à faire en cas de besoin. Ca servait toujours. A la guerre, on devait pouvoir se débrouiller. Autant partir avec le maximum de connaissances.

-Bon appétit, lança joyeusement la femme enfant une fois que sa nouvelle amie fut servie.

Et elle trempa son croissant dans son chocolat chaud. Ce que c'était bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Lun 20 Aoû - 15:47

    Elysabeth esquissa un sourire en voyant la jeune fille se servir de si bon coeur. D'ordinaire, en temps de guerre, ce genre de petit plaisir disparaissait, tout comme l'insouciance et la tranquillité de la jeunesse ; tout bonheur simple était balayé, on ne faisait plus que vanter la nation ou le parti, et on promettait que chaque petit sacrifice contribuerait à assurer la victoire. Le Savoir était contre tout cela, peut-être était-ce égoïste de sa part, mais elle refusait tout engagement pouvant limiter un tant soit peu ses options. Après tout, elle avait tellement dû batailler avec l'autre gros lard pour avoir un minimum de liberté, il était donc hors de question de retourner sa veste et de prendre part à cette guerre idiote et sans intérêt. Surtout qu'elle avait horreur de tout cela, certes, la vue du sang ne lui faisait quasiment ni chaud, ni froid ; mais elle réprouvait la violence gratuite. En revanche, si la jeune Exorciste l'avait attaqué, elle n'aurait pas hésité à utiliser son pouvoir. D'accord, elle ne l'aurait pas tué. Elle lui aurait simplement occulté un bout de mémoire, comme elle l'avait sans doute fait précédemment avec d'autres gêneurs.

    Doucement, l'allemande porta sa main à l'assiette, pris une Boule de Berlin - une sorte de beignet frit recouvert de sucre glacé - fourrée à la confiture de prune. Elle croqua dedans, savourant la texture moelleuse couplée à la poudre sucrée, poudre qui blanchit légèrement ses lèvres, l'obligeant à se les essuyer après chaque bouchée avec une serviette. A la fin de son petit gâteau, elle se nettoya également le bout des doigts de manière consciencieuse, elle détestait se salir, et surtout en public. Après quoi, elle laissa son regard passer lentement sur la décoration du salon, tandis qu'elle portait distraitement sa tasse de thé à sa bouche. Elle en prit une petite gorgée, avant de reposer le récipient de porcelaine sur sa soucoupe.

    " Cela semble vous plaire, constata la jeune femme avec un sourire. N'hésitez pas à vous resservir ou à commander autre chose à boire.

    Le ton qu'elle avait employé se voulait de nouveau confiant et serein, voire même légèrement joyeux. Si Elysabeth voulait plus de renseignements, elle allait devoir jouer finement, et ce même si elle était dépourvue de toute pensée malveillante. C'était seulement sa soif de connaissance qui prenait un peu le dessus, lui quémandant quelques nouvelles ressources à mastiquer et apprécier.

    " Cela m'étonne mais, vous n'êtes pas accompagnée par, ah, je ne me souviens jamais de leur nom... Vous savez, ces hommes en longue veste beige qui vous guident normalement ? "

    Pas moyen de remettre un nom sur cette chair à canon de la Congrégation ! Elle l'avait sur le bout de la langue, mais le mot refusait de sortir, c'en était presque rageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Mar 21 Aoû - 11:24

Abyssia-san semblait ravie qu'Alia mange un croissant. Sans doute parce que les gens étaient incapables de le faire en cas de guerre. Avec tout ce que la jeune femme avait vu, ce n'était pas le fait de se retrouver avec un Noah qui allait lui couper l'appétit. Surtout que c'était vraiment trop bon !
Abyssia-san se servit et prit une sorte de beignet avec du sucre. Elle se nettoyait la bouche à chaque bouchée et s'essuya méticuleusement les doigts quand elle eut terminé. Ensuite, elle prit une gorgée de thé et observa la décoration.

-Cela semble vous plaire, nota avec un sourire la femme Noah tout en reposa sa tasse. N'hésitez pas à vous resservir ou à commander autre chose à boire.

Alia ne se le fit pas répéter. Elle termina tranquillement son croissant et en attrapa un autre. Abyssia-san attendit un peu avant de relancer la conversation. Elle avait beau paraitre tranquille, une lueur de curiosité brillait dans son regard. Une bonne curiosité, sans arrière-pensée.

-Cela m'étonne mais, vous n'êtes pas accompagnée par, ah, je ne me souviens jamais de leur nom... Vous savez, ces hommes en longue veste beige qui vous guident normalement ?

Les traqueurs. Ou finders. Ce n'était pas un secret, tout le monde savait que les exorcistes ne faisaient jamais leurs missions seuls. A de rares exceptions. En tout cas, Alia avait non seulement "égaré" celui qui l'accompagnait mais aussi son golem. Elle allait se faire taper sur les doigts. Oups...

-Les finders ? Heu... Alia voulait faire une course et avec la foule... Elle ne sait pas trop où est passé le traqueur qui l'accompagnait.

De toute façon, ils avaient convenu d'un point de rendez-vous. De plusieurs même. Alia n'en n'avait retenu qu'un seul. Elle s'y rendrait plus tard et attendrait sagement qu'on la retrouve.

-Les Noahs voyagent rarement seuls, eux aussi. Abyssia-san a-t-elle perdu la personne qui l'accompagnait ?

C'était juste pour information, qu'elle ne soit pas surprise de voir quelqu'un débouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Sam 8 Sep - 13:59

    L'allemande pencha un peu la tête sur le côté, sans quitter sa jeune interlocutrice du regard. Ce n'était pas totalement faux, un Noah en mission est bien souvent assisté d'Akumas plus ou moins développés, même si en général ils ne servent pas à grand chose tant leur puissance est faible comparée à leurs maîtres. Enfin, Elysabeth n'avait rien de puissante. Elle pourrait, si elle le voulait, laisser plus souvent la place à son alter ego et l'autoriser à se comporter comme les autres, mais même lui n'avait jamais été très emballé à l'idée de torturer de pauvres humains. Certes, il n'hésitait pas à blesser les apôtres qui s'en prenaient à son hôte, mais sans pour autant les achever. En général, il se contentait d'effacer la mémoire de leurs agresseurs, et d'ailleurs, il allait sans doute devoir s'occuper de cette petite Alia, même si la femme la trouvait sympathique. Il serait trop dangereux de la laisser rentrer dans son organisation avec ce genre de souvenirs, il était hors de question de laisser la Congrégation être au courant de son existence. Mais bon, elle se ressaisit, se rendant compte qu'elle était restée songeuse plusieurs longues minutes, laissant son invitée sans réponse.

    " Du tout, je suis venue ici seule pour visiter ; la ville a bien changé depuis mon dernier voyage. "
    s'empressa-t-elle de dire avec un sourire gêné.

    Une petite teinte mélancolique avait accompagné ses derniers mots, elle ne se souvenait que très vaguement de sa précédente excursion au Canada, heureusement qu'elle rédigeait des petits guides, comme celui regroupant la liste des salons de thé, sinon elle ne se remémorerait rien. C'était le prix à payer quand on avait un laisser-passer pour toutes les mémoires du monde. Une chance cependant qu'elle n'oubliait jamais le contenu des livres qu'elle lisait, elle les connaissaient même tous par cœur, et ce même si dix années avaient passé depuis leur lecture. Enfin, elle s'y était habituée, depuis le temps.

    Croisant les mains, elle les laissa sagement posées sur ses jambes, les enfouissant légèrement dans les pans de sa robe. Ses grands yeux verts scrutaient le visage enfantin qui se trouvait en face d'elle, cherchant à mémoriser vainement les détails qu'elle percevait. C'était peine perdue, tout aurait disparu d'ici quelques semaines, mais elle ne pouvait s'empêcher d'essayer, juste au cas où. Elle était habituée, certes, mais pas résignée. Il y avait toujours de l'espoir, ou tout du moins elle espérait qu'il y ait encore un espoir.

    " Vous semblez apprécier les petites fanfreluches, cela vous donne un air encore plus innocent. " remarqua-t-elle gentiment, ne trouvant rien d'autre pour alimenter la conversation.

    Si un guide sur les sujets de conversation venait à sortir, Elysabeth se ruerait pour l'acheter, tant elle en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Sam 8 Sep - 17:25

Abyssia-san pencha la tête sur le côté quand Alia lui demanda si elle voyageait seule. Son regard vert se fit lointain tandis qu'elle réfléchissait à la question. L'exorciste finit par s'agiter un peu nerveusement parce que son interlocutrice continuait de la fixer du regard. C'était très gênant. La faucheuse avait la manie de poser des questions sans se demander si ça n'allait pas mettre les gens mal à l'aise. Elle voulait savoir alors elle demandait. Sans se soucier de la politesse ou de quoi ce que soit d'autre. Elle ne faisait preuve de tact que pour poser la question. On l'avait souvent grondée à ce sujet. Oups...
Plusieurs minutes passèrent avant qu'Abyssia-san ne revienne à elle.

-Du tout, je suis venue ici seule pour visiter; la ville a bien changé depuis mon dernier voyage.

Elle semblait mélancolique. Etrange... Elle ne semblait pas si vieille. Alors elle avait dû venir quand elle était toute petite. Oui, voilà. Alia connaissait ça. Avec la guerre, le phénomène s'accentuaient. Parce que les choses changeaient encore plus vite.
Abyssia-san posa ses mains sur ses jambes. Elle fixa de nouveau Alia, comme si elle essayait de graver dans sa mémoire les moindres détails de son visage. En guise de réponse, la femme-enfant pencha la tête sur le côté avec une petite moue. Y'avait-il un souci ? Du chocolat autour de la bouche ? Pourtant, Alia avait fait très attention à ne pas se tâcher.

-Vous semblez apprécier les petites fanfreluches, cela vous donne un air encore plus innocent.

Alia cligna des paupières en guise de réponse. Puis elle baissa la tête et examina sa tenue. Son uniforme noir composé d'une jupe et d'un corsert, avec la croix du rosaire plus les grelots et les rubans. Elle devait parler des deux derniers éléments. Ceux qu'Alia rajoutait sur tous ses vêtements.

-Alia aime bien coudre. Et puis, les uniformes noirs sont tristes... Alors Alia essaye de les rendre plus beaux. Et ce n'est pas parce que c'est la guerre qu'on doit toujours porter des vêtements de deuil.

De toute façon, Alia n'avait jamais eu de vêtements particuliers pour faire son deuil. Elle avait enfilé l'uniforme alors que son coeur saignait encore pour la perte de sa moitié d'âme. Personne n'aurait dû perdre son jumeau.
Minute...

-Abyssia-san le pense même avec la faux d'Alia ?

Elle sourit, amusée par cette idée. Avoir l'air innocent avec une Innocence aussi menaçante dans le dos... C'était comique en un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysabeth A. Braüns
Compatible
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 09/05/2012
Localisation : Dans un tas de livres

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Dim 23 Sep - 22:01

    L'allemande laissa échapper un petit rire, sans quitter la demoiselle du regard. Elle avait oublié cette arme blanche, bien que sa proximité la mette inconsciemment mal à l'aise. En même temps, Noah et Innocence n'avaient jamais fait bon ménage, et ce depuis la nuit des temps. Pourtant, cela ne devait pas empêcher le Savoir de s'attarder sur l'objet divin et sur le travail de décoration qu'avait fourni la jeune Exorciste. Sur le manche, on retrouvait de petits rubans violets semblables à ceux qu'elle avait cousu sur ses vêtements, enfin, Elysabeth n'était pas experte en couture. Elle avait bien lu des tas de livres à ce sujet, elle n'en était pas moins une piètre manuelle. La connaissance ne permettait pas l'action, mais qu'importe, de toute manière, ce n'était pas une activité qui l'enchantait ; elle préférait de loin confier ses vêtements à repriser à une paire de mains sûre de ce qu'elle faisait.

    " Elle paraît moins menaçante ainsi, même si cela reste singulier de voir une jeune fille se promener avec un tel objet. "


    Ses yeux émeraudes ne lâchaient plus la lame noire, et brusquement elle prenait conscience qu'elle avait échappé à cela. Certes, elle était une Noah, et par définition, elle ne risquait pas de mourir pour quelques petits coups. Mais rien que l'idée d'être blessée, de saigner, lui donnait des suées froides. Ses doigts s'étaient saisis de la anse de la tasse de thé, mais ne l'avaient pas encore soulevée, trahissant une nouvelle fois l'égarement de la brune au milieu de ses pensées. Elle savait que Ludwig ne la laisserait pas prendre la majeure partie des dégâts, et en vérité, c'était bien ça qui la dérangeait. Sans lui, elle ne valait rien. Et même à deux, ils rivalisaient difficilement avec leurs confrères. Sauf dans les Souvenirs, mais c'était une autre histoire. En fait, elle n'était qu'un poids.

    Elle cligna vivement des paupières et plaqua un sourire sur ses lèvres, avant d'y porter la tasse qui fumait encore légèrement. Il ne fallait pas avoir de telles pensées, c'était une belle journée - encore une - et il fallait en profiter au maximum. Elle reposa sa tasse sur la soucoupe blanche après l'avoir vidée et sortit son porte-monnaie. Elle déposa l'argent sur un coin de la table, près de la note que le serveur venait de laisser en passant rapidement, avant d'aller s'occuper d'une autre table. Elle prit la note et la plia prestement pour la glisser dans son sac, aux côtés de sa bourse pleine de piécettes en tous genres provenant de différents pays. Elysabeth emmenait toujours de la monnaie en surplus, au cas où elle devrait s'éclipser dans un autre état.

    En attendant, elle attrapa une énième viennoiserie, un simple croissant qui se révéla croustillant et fondant à la fois, et posa son regard sur la table, réfléchissant à ce qui pourrait bien relancer la conversation. Elle aurait aimé pouvoir poser des questions plus approfondies sur la Congrégation, mais elle devinait qu'elle ferait sans doute face à un refus. Et puis, elle ne voulait en aucun cas gâcher cette ambiance qui n'était pas si mal que ça, surtout entre deux ennemies naturelles. C'était un peu comme si un loup prenait le thé avec un agneau... Enfin, elle terminait le morceau qu'elle avait en bouche, et s'apprêtait à reprendre la parole quand les clients d'une table se levèrent brusquement et entamèrent leur transformation en Akuma de niveau un. Leur peau se tordit et dévoila leur véritable apparence. Le sourire de la Noah se figea. Les ennuis commençaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Exorciste
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: On a perdu le général...   Dim 23 Sep - 23:15

Tout ça était vraiment très agréable. Manger des bons croissants en parlant tranquillement avec quelqu'un. Alia n'avait jamais fait ça jusqu'à présent mais elle espérait que ça se ferait encore. Surtout que les croissants et le chocolat étaient trop bons !
Abyssia-san eut un petit rire quand Alia lui demanda si elle la trouvait vraiment innocente. Venant d'un Noah, c'était encore plus drôle ! Même si Abyssia-san semblait un peu nerveuse de se trouver si près d'une Innocence. Ca se comprenait.
Les doigts de la Noah serrèrent un instant l'anse de la tasse de thé. Alia continua de manger son croissant comme si elle n'avait pas remarqué. Prendre un air détaché n'était pas très dur vu sa nature. Sans compter qu'Abyssia-san se perdait souvent dans ses pensées. Elle but sa tasse quelques instants plus tard, comme si de rien n'était.
Alia se sentit un peu gênée quand Abyssia-san tira de quoi payer. C'était un endroit très élégant donc ça ne devait pas être donné. Même après sept années en tant qu'exorciste à ne rien payer, Alia avait du mal à ne pas s'empêcher de surveiller l'argent. Après tout, sa famille n'était pas riche à la base. Un coup d'oeil à la note la rassura un peu. Ce n'était pas si cher que ça.
Elle prit une autre viennoiserie et la laissa tomber dans son chocolat. C'est à ce moment que les Akumas retirèrent le déguisement. Alia les regarda, engloutit le reste de son croissant, s'essuya la bouche du revers de la main et dégaina sa faux en se levant.

-Alia va s'en occuper Abyssia-san, lança-t-elle par-dessus son épaule.

Des niveaux un. Elle pouvait gérer. Pour le moment en tout cas.
Le temps semblait s'être suspendu. Les clients regardaient avec horreur les machines de guerre mais n'avaient pas encore commencé à paniquer. Alia soupira. C'était toujours la même chose. Personne ne savait garder son calme.

-Que tout le monde sorte ! La Congrégation est là pour s'occuper de tout.

Ce fut la ruée vers la sortie, comme toujours avec des cris, des bousculades et des portes qui claquent. Même les serveurs s'enfuirent. Elle pouvait les comprendre. Alia jeta un coup d'oeil à sa faux et laissa la lame tripler de volume. Elle plia les genoux, prête à se battre.

-Alia ne veut pas se battre contre vous. Elle sait que les Akumas ne veulent pas faire de mal aux gens. Laissez Alia vous détruire que vous puissiez enfin dormir.

Comme d'habitude, personne ne l'écouta. Elle utilisa sa lame comme bouclier. Le choc la fit reculer et elle manqua de trébucher. Mais ! Elle qui voulait passer une journée tranquille ! En plus, c'était un endroit tellement joli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On a perdu le général...   

Revenir en haut Aller en bas
 

On a perdu le général...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Amérique du Nord :: Canada-