Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akuma ou simple Innocence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Akuma ou simple Innocence ?   Mer 25 Avr - 16:13

Depuis quelques jours déjà, j'étais arrivé à la Congrégation de l'Ombre et ceci dans le but d'accomplir ma vengeance. Je remplirai les missions dans le seul but de m'améliorer, je laisserai mes coéquipiers mourir s'ils me deviennent inutiles, je ne risquerai jamais ma vie pour l'un d'entre eux.

Justement, ma première mission était venue, une simple vérification à première vu, voici de quoi il en retournait : "Un loup terrifiant tout le monde est apparu à Paris, il parait qu'il est gigantesque, peut être un akuma, allez vous en assurez.". Sans demander plus d'explications, je me mis en route vers Paris.

*Paris, quelle vide bruyante.. Je déteste ça, ils sont tous habillés si bizarrement en plus de ça.. Finissons-en rapidement.*

J'étais donc entrain d'explorer Paris, ses rues, ses places, ses magasins, ses habitations sans rien voir de particulier. Je commençais vraiment à croire que ceci était seulement une rumeur, enfin avant de partir j'allais à l'endroit où se situaient les Trouveurs pour qu'ils me donnent plus d'informations.
Quand je les vis au loin, ils avaient l'air d'être en panique, ils me firent de grand signes pour que je m'approche, ce que je fis immédiatement.

-Que se passe-t-il ?

Le Trouveur, qui n'avait pas l'air d'être téméraire, étant en train de bégayer rendant sa phrase indéchiffrable. Je commençais réellement à m'impatienter quand un autre Trouveur, qui lui avait l'air d'être un peu plus courageux et robuste se mit à me parler clairement.
Il me montra du doigt ce qu'il pensait être un Akuma, c'est là que je vis qu'il montrait un simple louveteau blanc semblant totalement innoffensif.

Je me retourne et regarde avec un regard encore plus froid que d'habitude le Trouveur, pensant qu'il se moquait de moi. C'est là qu'il me dit de regarder qui était à côté du louveteau, c'est là que je vis une jeune fille d'environ 14ans à en juger avec sa taille, sa peau était au moins aussi pâle que la mienne, on aurait cru qu'elle avait le teint de la crinière du louveteau.
Les Trouveurs ,affirmant que le louveteau avait la même fourrure que celle du gigantesque loup signalé, avaient donc un doute sur ceci en voyant la taille de ce louveteau. Mais c'est justement ce doute qui me fis bouger, je me disais que si ce loup était réellement un Akuma, cette jeune fille courrai un danger. C'était également bien sur un moyen d'expérimenter ma force.

J'approche donc de la fille et l'interpelle :

Eh, toi là, éloignes-toi vite de ce loup !

A ces mots, je vis la fille commencer à s'éloigner de moi...




(voilà voilà, c'est à ton tour, peut être un peu court, mais je n'aime pas vraiment faire attendre.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Mer 25 Avr - 17:16

Paris. Voilà une bien étrange ville et surtout, qu'est ce qu'elle était grande. Moi qui ne m'étais jamais attardée dans les villes comme celle-ci, voilà que je suis obligée d'y rester un moment avec Zima. En cinq ans que je voyage de pays en pays, de ville en ville, il faut que je fasse une halte dans un lieu où je n'ai même pas envie de me trouver tellement je tenais à éviter le moindre contact avec les autres humains. Nous n'étions arrivés à la capital française que depuis quelques jours et nous nous faisions déjà remarquer, Zima et moi, ce qui ne m'étonnait pas tant que cela, en réalité. Est-ce que vous trouverez normal de voir une jeune fille à l'apparence d'une gamine de 14 ans traverser la ville avec un petit louveteau blanc qui ne la quittait pas d'une semelle et qui grognait dès que quelqu'un s'approchait trop près d'eux? Vous allez me dire que ça avait quelque chose de très bizarre, non?

Mais si ce n'était que cela, j'aurai depuis longtemps trouvé une routine dans cette ville grouillant d'humains que je trouvais quelque peu stupide mais qui avaient, tout de même, une certaine gentillesse, même si je n'avais absolument pas besoin de ça. Moi qui ne cherche qu'à éviter le plus de contact avec eux et qui n'interviens que lorsque je juge cela nécessaire, on ne peut pas dire que je sois une personne des plus sociables. Seule Zima arrive à m'approcher sans avoir à craindre mon courroux ou de la froideur de ma part, chose tout à fait normal étant donné qu'elle ne m'a jamais abandonnée et qu'elle a toujours été à mes côtés lorsque j'avais besoin d'elle. Mais il semblerait que personne ne comprenne mon si grand attachement à ce loup qui avait l'apparence d'un simple bébé. Je dis bien l'apparence car Zima est loin d'être un simple louveteau et j'espère qu'elle n'aura pas à montrer sa véritable apparence dans cette ville.

A chaque fois, c'était pareil. Dès qu'elle devenait un loup géant, j'étais obligée de partir car les gens nous traitaient alors de monstres et faisaient pour nous chasser, d'où la raison que nous ne restions jamais plus de deux ou trois jours dans une ville ou le plus souvent dans un village. Parfois, il nous arrivait de rester quelques heures, le temps de faire le plein de vivres et de nous reposer puis nous repartions juste après vers une nouvelle destination. La raison de ces nombreux voyages dans le continent européen? Eh bien tout simplement parce que je recherche quelqu'un, une personne qui m'est très importante et que je veux retrouver par tous les moyens possibles...ma grande soeur Naomi. Elle avait disparu le jour même où j'ai vu ma mère se changeait en un monstre hideux et que Zima l'ait détruite peu après. Après quoi, je me suis rendue compte que Naomi n'était plus là.

J'ignore où elle peut se trouver mais je n'abandonnerai pas et je chercherai jusqu'au bout du monde s'il le faut car c'est la seule et dernière famille qu'il me reste. De plus, j'ai mes parents à venger en trouvant plusieurs de ces créatures métaliques et en les détruisant les unes après les autres. C'était à cause d'elles, surtout, que Zima se transformait en bête féroce et gigantesque et j'étais particulièrement étonnée d'en voir autant, peu importe dans quel pays je me trouve. Je tenais à espèrer que je n'en verrai pas dans cette ville mais vu le nombre de personnes que doit compter Paris et que ces monstruosités essayaient de tuer les autres humains, j'ai des chances d'en recroiser encore, pas pour tout de suite, du moins. Bon, maintenant il s'agit de trouver un endroit où dormir et cela n'allait pas être une chose facile, surtout vu ma tenue vestimentaire quelque peu usée et mon petit compagnon animal.

Ce fut lors de ma recherche que les ennuis ne firent que commencer: une explosion, d'abord, et des cris juste après. La suite fut quasiment instantanée et très vite, Zima et moi étions en route vers la source de ce boucan, Zima sous sa forme de loup géant et moi sur son dos tandis qu'elle filait à une vitesse incroyable. Comme je l'avais supposé, les choses étaient là et avaient recommencé à faire leur sordide besogne: tirer sur les passants qui cherchaient à s'enfuir tandis que les tirs partaient en tout sens. Pour ma part, je restai en retrait pendant que mon loup partait en direction des machines et il ne fallut que quelques minutes pour qu'elles disparaissent toutes, soit suite à un coup de griffes soit suite à une morsure. Bientôt, la place fut vide de toute menace mais les gens étaient désormais horrifiés lorsqu'ils regardaient le loup géant puis moi. Ils ne disaient pas "monstres" mais je sentais qu'ils n'en pensaient pas moins. Tant pis pour trouver un logis, nous nous débrouillerons Zima et moi, avec ou sans aide de la part des gens de cette ville.

Pendant trois jours, nous étions le 20 décembre ce jour-là, nous étions cachées, Zima et moi, sortant à de rares occasions pour trouver à manger, ce qui était loin d'être le plus compliqué. Cependant, je n'hésitai pas à écouter les rumeurs me concernant ainsi que mon compagnon à pattes: Un loup géant qui terrifie les habitants de Paris? Pourquoi pas, au moins, on me laisse tranquille, ce qui me rassure quelque peu et je n'ai pas recroisé de créatures métaliques depuis ces derniers jours, ce qui est plutôt une bonne chose car je n'ai aucune de m'afficher de nouveau en public. Mais je ne pensais pas que la soirée me réserverait quelques surprises et que je ferai une rencontre que je n'oublierai certainement jamais, surtout en émotion, je pense, moi qui n'ait plus rien ressenti en cinq ans autre que le colère, la froideur et l'indifférence totale, par aux autres personnes.

Cela se traduisit d'abord par deux hommes habillés d'une façon bien étrange: ils étaient habillés d'un long manteau à capuche blanc et d'une étrange boite qui se trouvait sur leur dos. J'étais en train de me promener dans la ville quand je les ai croisé et dès l'instant où ils ont vu Zima, ils se sont mis à trembler comme s'ils craignaient que mon compagnon allait les dévorer s'ils osaient s'approcher, et pourquoi pas d'ailleurs. Je ne pus mettre cette idée à exécution que je vis alors une autre personne arriver, une garçon d'à peu près mon âge, plutôt grand avec les cheveux noirs et des yeux de même couleur. J'aurai pu le trouver beau si cette expression froide et indifférente sur son visage, un peu comme la mienne, ne gachait pas tout le tableau. Je le vis alors s'approcher de moi et me parler. Comment ça m'éloigner du loup?! Non mais il se prend pour qui celui-là?! Avant même qu'il n'arrive à mon niveau, je lui répliquai froidement:


" C'est plutôt toi qui devrais t'écarter car je t'interdis d'essayer de me commander! Zima, prépare-toi, on s'en va! "

En un éclair, Zima était passée du louveteau au loup géant et sans hésitation, je grimpai sur son dos tranquillement et après avoir lancé un regard froid et méprisant au garçon, je partis rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Mer 25 Avr - 17:43

Ce n'est pas la voir reculer qui m'avais choqué, c'est ce qui se passait à côté d'elle, le petit louveteau qui m'avait semblé si innoffensif était en train de grandir à vu d'oeil ! Le petit louveteau blanc faisait maintenant à peu près ma taille, on voyait son pelage blanchir et on remarquait même du bleu à certains endroits de celle-ci, ce bleu apparaissait également sur le front et les yeux du louveteau, enfin devrais-je dire, du monstre qui se trouvait devant moi.

Je n'eus pas le temps de continuer à le décrire car celui-ci s'éloignait très rapidement, car pendant que je contemplais le loup, la jeune fille était montée dessus et était en train de s'enfuir.
Ce que je voyais n'était pas un Akuma, c'était complètement différent, certes le loup était effrayant, mais je sentais comme quelque chose en lui, quelque chose de familier.

Mais ce n'était pas le moment de réfléchir, si cette fille était sur le loup, cela voulait dire qu'elle était de mèche avec lui et que donc elle connaissait la vrai nature de ce monstre.
Oui car il paraissait que plusieurs rues de Paris avaient été dévasté par une chose, et que quand les Trouveurs étaient arrivé sur place, on avait vu un loup gigantesque au milieu de ce désastre. Ils en avaient donc conclu que ceci avait été causé par ce loup.

Je me m'y donc à la poursuivre comme je pus, j'utilisais mon Innocence pour tracer des chemins de cristal pour traverser plus rapidement, mais ce ne fut rien face à la vitesse du loup qui s'éloignait de plus en plus.
Je pouvais encore distinguer la fille, je voyais surtout ces cheveux virevolter dans le vent.. Mais le temps n'était pas à la contemplation, j'essayais de me persuader moi-même que ce genre de détails ne servaient à rien, et puis c'était une ennemie d'après l'Ordre, je me devais donc de l'arrêter.

Tandis que l'écart se creusait, j'entendis des cris, en suivant ces cris je vis des créatures que je ne connaissais que trop bien, des Akumas.
Il y en avait vraiment un grand nombre, mais ce n'était pas le moment de ce soucier de ce détail.

*La fille attendra, je dois aller les tuer.*

C'est ainsi que j'accouru à l'endroit où se trouvaient les akumas, mais je ne m'étais pas douter que quelqu'un m'avait suivi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Mer 25 Avr - 18:58

S'enfuir, c'était la seule chose qui m'était donné de faire pour éviter que ce garçon ne me rattrappe et me pose quelques problèmes supplémentaires. Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose chez lui, je ne saurai dire quoi exactement, me paraissait étrange et la tenue noire qu'il portait m'intriguait plus qu'autre chose. Pourtant, je ne parvenais pas à me faire à l'idée qu'il pourrait m'être bien plus utile que je ne le crois, surement parce qu'il venait de me donner une très mauvaise impression et que je n'avais aucune envie de le revoir de sitôt. Pourtant, malgré la colère que je ressentait envers lui, je n'avais rien perdu de ma curiosité et c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un accoutré de la sorte et qui, d'un côté, me ressemblait en quelque sorte. Oui, cette froideur, cet étrange aura sombre qui l'entourait était quasiment identique à la mienne, ce qui étrangement, m'attirait quelque peu.

Un étrange bruit me parvenait faiblement, juste derrière nous et mon regard se posa alors sur le garçon qui était en train de nous poursuivre, utilisant de la glace pour essayer de nous rattrapper. Mes yeux s'étaient écarquillés en voyant ce spectacle...De la glace?! Mais qui était ce garçon, bon sang?! Et comment faisait-il pour parvenir à accomplir un tel exploit?! J'étais dans l'incapacité de le savoir et d'un autre côté, je n'avais pas tellement envie de le savoir, surtout s'il parvenait à nous rattrapper, d'une façon ou d'une autre. Tant que la distance entre ce jeune homme ou nous reste assez grande, je n'ai pas à me faire du soucis. Son pouvoir est étrange mais il n'en reste pas moins un être humain et je n'ai jamais vu d'humain parvenir à courir à la même vitesse qu'un loup, surtout quand on voit la taille, la force et la vitesse de Zima lorsqu'il s'agit d'intervenir dans une situation comme celle-ci.

Alors que je voyais la distance entre l'inconnu et moi s'aggrandir de plus en plus, j'entendis alors une explosion derrière moi, trop éloignée pour que ça soit le garçon mais, cette explosion m'annonçait que les monstres en métal étaient de retour et qu'ils recommençaient à s'en prendre aux habitants de la ville. Zima s'arrêta alors et se tourna vers la direction du bruit, comprenant aussi bien que moi ce qu'il était en train de se passer et je remarquai, par la même occasion, que l'étrange garçon était reparti et qu'il se dirigeait vars la souce de l'explosion. Il allait affronter ces créatures?! Je ne pouvais pas le laisser y aller seul, même si je n'avais aucune envie de le rejoindre, j'aimerai au moins voir de quoi il était capable, ne serait que pour quelques instants avant que l'on ne recommence à s'enfuir Zima et moi et qu'on ne nous cherche plus d'ennuis par la suite, ça serait encore mieux.


" Allons-y Zima, je ne sais pas qui est ce garçon mais quelque chose m'intrigue chez lui et j'ai besoin de voir un truc avec lui... "

Suite à ces paroles, elle repartit en sens inverse et nous nous dirigeâmes jusqu'à la source de l'explosion d'où je pouvais entendre des cris ainsi que des détonations, venant certainement de ces choses métaliques. Mais qu'est ce que ça pouvait bien être et pourquoi s'en prenaient-elles à des humains? Je me suis faite le serment de détruire toutes ces choses que je croisais mais je me rendis compte que je ne savais rien d'elles. De plus j'ignorais comment Zima faisait pour les détruire à elle seule et comment c'était possible qu'elle ait la capacité de se transformer lorsque je le lui demandais. En fin de compte, je ne savais pas grand chose mais je m'en moquais complétement, des gens étaient en danger et il fallait que j'aille les aider au plus vite: je voulais éviter les morts et voir certaines personnes souffrir n'allait certainement pas me plaire mais je n'avais absolument pas le choix et je devais y aller.

Le trajet jusqu'au lieu du conflit ne fut pas bien long et très vite, je pus distinguer très clairement les créatures de métal tirant de part et d'autre de la place et je pus voir que le garçon était déjà sur les lieux. Je descendis rapidement de Zima et il ne fut pas nécessaire que je lui dise quoi que ce soit qu'elle était déjà partie, se précipitant sur la créature la plus proche et la lacérant d'un coup de griffe. Avec l'étrange garçon, on pouvait être sur que le combat n'allait pas durer longtemps mais j'étais vraiment étonnée du nombre de monstruosités qui se trouvaient sur place et j'avais l'impression que le nombre ne changeait pas malgré tout. Quand je voyais ces créatures dans les précédentes villes, il n'y en avait pas autant, une petite dizaine mais pas plus, là je crois qu'ils étaient même encore plus nombreux qu'à l'habitude, ce qui était bien loin de me rassurer car ils ont une bonne raison de venir aussi nombreux comme ça.

De plus, à mesure que le combat durait, je commençais à être prise de maux de tête, comme à chaque fois que Zima restait sous cette forme trop longtemps et je savais parfaitement ce qui allait se passer si ça continuait. Tout en restant en dehors de ce conflit, j'essayais de contrôler ma respiration et de rester la plus calme possible pour éviter que je ne tombe dans les pommes tout de suite. Encore quelques minutes à attendre et lorsque Zima aura repris sa forme, j'irai beaucoup mieux mais si le combat contre les créatures s'éternise, je peux être sûre que je ne vais pas tenir le coup du tout. Je commençais déjà à avoir le tournis et à voir trouble à mesure que les secondes s'écoulaient et je sentais les forces en train de me quitter petit à petit sans que je ne sois capable d'y changer quoi que ce soit. Je n'avais même plus la force de crier à Zima d'arrêter de se battre et de revenir, ce que je trouvait frustrant.

Mais bientôt, je n'en pouvais plus et ce qui devait arriver, finit par arriver: je finis par m'évanouir, complétement vider de mes forces et totalement à la merci du moindre adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Mer 25 Avr - 19:58

*Les akumas... Je les déteste tellement que l'idée d'en voir un m'échapper me mets hors de moi.*

La première fois que je les ai vu, j'étais intrigué, j'ai compris ce pour quoi ils étaient fait que trop tard, ce retard m'aura tout pris. Un simple sentiment m'aura fait perdre tout ce que j'avais, un autre aura failli me faire devenir comme eux... Mais je m'éloigne de ce que je veux dire. Quand on m'a appris ce qu'ils étaient vraiment, j'étais d'abord surpris, puis ma haine augmenta encore contre eux. Je veux les tuer, non pas pour les libérer, juste pour satisfaire mon besoin de vengeance.

Pendant que j'étais dans mes pensées, je ne m'étais pas rendu compte que la jeune fille m'avait suivie. Mais, pourquoi était-elle venue ? Pour quelle raison voulait-elle entrer dans cette bataille si elle était réellement notre ennemi ? J'étais de plus en plus intrigué par elle, mais l'aura qui émanaient de ses yeux ressemblait étrangement aux miens, un désir de haine immense contre ces créatures. Cela voulait-il dire qu'elle les avait déjà rencontrés ? Mais comment ? De quelle façon ? Je n'en avais malheureusement aucun idée.

Je compris également qu'elle n'était pas seulement venue pour les battre, effectivement, le loup fonça vers l'ennemi pendant que la jeune fille s'occupait des blessés.
Il était également temps pour moi de rentrer dans cette bataille, et je doute, vu le nombre d'Akumas qui étaient présents, que je serais sorti indemne de ce combat sans l'aide de loup.
Je me m'y donc à entailler mes ennemis à coup d'épée, et à me protéger avec mon Skin Crystal sans trop en abuser non plus sous risque d'y rester.

Mais à un moment, pendant que je m'occupais d'un Akuma, un de ses semblables vint derrière moi, j'allais me faire fusiller sans avoir le temps de faire quelque chose, c'est là que j'entendis un coup de griffe derrière mon dos ainsi qu'une douche brise montrant la férocité du coup, c'était le loup de cette jeune fille qui venait de me sauver, du moins, venait de tuer cet akuma, oui car je doute qu'il eut voulu me sauver.

Le combat continuait donc, et commençait à s'éterniser, c'est là que je vis le loup rétrécir sous mes yeux, ce loup féroce et gigantesque était en train de redevenir le louveteau que j'ai décris précédemment. Mais ce ne fut pas ceci le plus inquiétant, je me retournai quand je vis la jeune fille évanouie sur le sol. Les akumas ne sont pas idiots, ils allaient en profiter.

C'est là que j'eus un choix à faire, d'habitude je les aurai laisser mourir dans le but de survivre, je n'aurai pas pris de risque pour personne et encore moins des inconnus. Mais cette fille m'avait sauvé la vie ainsi que ce loup, je ne pouvais donc pas les laisser mourir, j'ai une dette envers eux.

Je pose mon épée à terre, pointe ma main gauche sur la jeune fille, ma main droite sur le loup, et juste avant que les Akumas se mettent à tirer, j'active ma dernière technique.. Crystal Prison, un bloc de cristal les entoure alors les protégeant d'une salve de tire. Ma technique n'étant pas parfaite, le bloc casse à la fin de cette salve. Je ne pourrai pas les protéger de la prochaine salve, heureusement, tous les Akumas, en colère sans doute de ne pas avoir pu les tuer, se rassemblèrent autour de moi ; enfin je dis "heureusement" mais ce n'est pas bon pour moi pourtant, je ne pourrai jamais me défendre devant autant d'Akumas d'un coup.

Et bien, je n'aurai jamais cru mourir si tôt pour des inconnus.. Quel idiot je fais.

Je fermais donc les yeux et acceptais mon sinistre destin.
Mais quelques instants après, je les rouvris, je n'étais pas mort, et pour cause ! La jeune fille venait de se réveiller et le loup avait repris sa forme gigantesque, je commençais à me douter de ce qu'était réellement la fille. Aussi, je fus surpris d'être sauvé de fois de suite même s'il restait encore beaucoup d'akumas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 0:11

Je ne pense pas que j'étais totalement inconsciente malgré que Zima soit restée longtemps sous sa forme de loup géant mais je sentais une fatigue immense dans toutes les fibres de mon corps et il y avait de fortes chances pour que je dorme pendant deux ou trois jours tellement je suis épuisée, à la condition que les monstres métaliques soient tous détruits, ce qui n'était absolument pas gagné vu la situation dans laquelle nous nous trouvions. J'employais le "nous" pour désigner Zima, l'étrange garçon et moi et je ne comprenais pas pourquoi je l'incluais dans mon cas, peut être parce qu'il m'a aidée d'une certaine manière et qu'il m'intriguait plus que de raison mais pourquoi? En cinq ans que j'ai voulu éviter tout lien avec les humains, il a fallu que le premier lien que je noue soit avec ce garçon, qui malgré son comportement et la mauvaise impression qu'il m'a donné, m'auront plutôt intriguée et attirée vers lui.

Mais à quoi bon que je pense ainsi, si son aura est aussi sombre que la mienne, je ne pense même pas qu'il prendrait la peine de m'aider et qu'il s'en prendrait à Zima, c'était pour cela qu'il m'avait demandée de m'éloigner d'elle et qu'il avait commencé à nous poursuivre après. C'était à cause d'elle qu'il avait réagi ainsi mais là encore, pourquoi? Est-ce à cause de l'étrange capacité de Zima qui est de passer de son stade de louveteau à celui d'un loup géant doué d'une rapidité et d'une force étonnante? Il y a de forte chance que oui. Après, il y avait l'étrange pouvoir de ce garçon à contrôler le cristal, pouvoir que je ne parvenais pas à comprendre et qui m'étonnait beaucoup car je ne voyais pas comment il faisait pour le créer puis l'utiliser contre les monstres de métal. J'ai eu le temps de l'observer un petit moment à l'action et j'ai été plutôt impressionnée, jusqu'à ce que mes maux de tête et vertiges me prennent.

Cependant, j'étais surprise d'être encore vivante et je pouvais entendre encore Zima, signe qu'elle était vivante elle-aussi. Mais alors, comment c'est possible que nous n'ayons rien? Après un grand effort, je pus ouvrir difficilement les yeux pour voir que j'étais entourée de cristal et que les tirs des créatures ne pouvaient pas m'atteindre, ce qui fut de courte durée. A peine finirent-ils de tirer que le bloc de cristal où je me trouvais se brisa totalement, retirant la seule protection que je possédais et il en avait été de même pour Zima. Maintenant que j'étais à nouveau parfaitement consciente, je pourrai lui redemander de se transformer mais j'avais besoin d'évaluer la situation d'abord avant de réagir. A l'aide de mes bras, je pus me redresser mais je ne pouvais plus tenir sur mes jambes, je me contentais donc de rester à genoux et d'essayer de garder mon état de conscience, qui me serait assez utile vu le nombre de monstres qui restait.

C'est alors que mes yeux se posèrent sur le garçon et que quelque chose sembla s'éclairer dans mon esprit: c'était lui...c'était lui qui avait créé ces blocs de cristal pour nous protéger, Zima et moi... Il n'avait aucune raison de nous sauver et pourtant, pourtant il n'a pas hésité à le faire et maintenant, voilà que toutes ces choses en métal s'apprêtaient à le tuer parce qu'il nous avait protéger. J'avais une dette envers lui et s'il devait mourir, je ne pourrai jamais la rembourser et je ne tiens pas à avoir un mort sur la conscience, pas alors que je pouvais faire quelque chose. Mon état de faiblesse sembla se dissiper petit à petit à mesure que ma résolution revenait et s'installer dans mon esprit et même si je ne parvenais pas à me redresser encore, j'avais retrouvé assez de forces pour regarder Zima, de l'autre coté et lui crier:


" Zima, dépêche-toi et sauve-le! "

En un instant, le louveteau avait repris sa forme de loup géant et avait recommencé à sauter sur les machines, les faisant exploser les unes après les autres sous ses assauts qui devenaient de plus en plus violents. Zima bouillonait autant de rage que moi mais j'étais encore épuisée et ce n'était qu'une question de temps avant que je ne m'évanouis pour de bon, cette fois. Aussi, mes yeux se posèrent alors sur ceux du jeune homme et je le fixai intensément avant de lui dire:

" Toi aussi, tu dois aller aider Zima et vite! Ce n'est plus qu'une question de temps avant que je ne recommence à tomber dans l'inconscience et il reste encore un certain nombre de ces choses! "

J'avais encore la force de lui crier dessus, ce qui prouve que je tiendrai encore quelques minutes même si cela n'allait pas durer très longtemps et que je recommençais à me vider de mes forces restantes. Il fallait qu'ils se dépêchent, si ce garçon avait besoin de l'aide de mon loup, c'est maintenant ou jamais sinon, il pouvait être sur qu'il n'aura plus cette occasion avant quelques jours. Aussi, je le vis retourner se battre, avec Zima qui continuait à sauter dans les airs et à lacérer ou mordre les créatures, dont le nombre commençait sérieusement à diminuer à vue d'oeil. Enfin, il y aura finalement une fin dans ce satané combat, même si je ne pense pas que je pourrai assister à la fin, comme je le souhaiterai mais au moins, j'ai remboursé ma dette et cela me suffisait largement. J'aurai sauvé ce garçon alors que je ne sais absolument pas qui il est et ce qu'il veut exactement, alors que je devrai me méfier, ce que j'ai cessé de faire.

Après plusieurs minutes où les destructions des machines se succédaient les unes après les autres, il n'y eut bientôt plus un seul monstre sur la place et le silence avait repris ses droits dans cette place dévastée de Paris. Quant à moi, eh bien j'étais totalement épuisée et je recommençais à voir trouble et la dernière chose que je vis avant de m'évanouir pour de bon, ce fut Zima qui se précipitait dans ma direction et le jeune homme qui s'avançait vers moi. Puis, le noir complet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 10:33

J'étais assez troublé et je commençais sérieusement à me fatiguer, mon pouvoir avait beaucoup de contreparties, je ne pouvais pas utiliser Skin Crystal comme je le voulais sous peine d'y rester, je pouvais utiliser Crystal Prison mais sa protection était limitée. Finalement, je faisais un bel idiot. Comment moi pourrai-je battre le Comte seul ? Avec ces pouvoirs immatures ? Bien sur que non, c'est pour cela que je m'entraîne encore et toujours.

Mais ces faiblesses se firent encore sentir à ce moment là, j'aurai été perdu si la jeune fille ne s'était pas réveillée et que ce loup, que je voulais tuer au départ m'avait sauvé une fois de plus sous l'ordre de sa maîtresse que j'eus pu entendre :

"Zima, dépêche-toi et sauve-le! "

Me sauver ? Mais pour qu'elle raison à la fin, il n'y avait plus aucun habitant sur les lieues, plus personnes en danger à par moi, si elle était consciente, elle aurai eu largement le temps pour partir d'ici et me laisser mourir sous le coup de ces Akumas. Mais elle ne l'avait pas fait.
Je fus sortis de mes pensées lorsque j'entendis :

" Toi aussi, tu dois aller aider Zima et vite! Ce n'est plus qu'une question de temps avant que je ne recommence à tomber dans l'inconscience et il reste encore un certain nombre de ces choses! "

*Voilà qu'elle se met à me donner des ordres ! Et puis d'abord, ce ne sont pas des "choses" mais des Akumas* pensais-je sans le dire tout haut, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je ne lui ai pas répondue, je l'aurai fais d'ordinaire, je n'aime pas me laisser marcher dessus.

Mais elle avait raison, ce n'était plus l'heure de réfléchir, il restait encore un grand nombre d'Akumas et je ne pouvais pas laisser la jeune fille s'épuiser une fois de plus. Je repris donc mon épée et me remis à attaquer, avec l'aide du loup, les Akumas furent détruits très rapidement jusqu'à qu'il n'en reste plus aucun et que le silence sur cette place de Paris réapparut.

Le combat était finalement fini, j'allais, malgré moi, remercier cette jeune fille et ce loup qui m'avaient sauvé la vie à plusieurs reprises quand je vis la jeune fille à terre.
D'abord inquiet, je fonçai à côté d'elle pour vérifier si elle était toujours en vie. Je vérifiai son pou, elle était toujours en vie, je fus soulagé.

J'aurai dû la ramener directement à l'Ordre afin qu'ils l'examinent ainsi que son loup, mais je voulais d'abord qu'elle reprenne ses esprits, je la pris donc ,inconsciente, dans mes bras et le loup, ne grognant plus, me suivit en restant derrière moi. C'est ainsi que je couru dans les rues de Paris à la recherche d'un hôpital ou au moins d'une auberge, j'étais totalement épuisé, mais je ne pouvais pas les laisser à terre comme ça.
Après une longue recherche, je trouvai enfin une auberge libre et l'allongea sur un lit, le loup me lécha la main d'un geste de remerciement et s'endormit à côté de la jeune fille. J'en profitai pour soigner comme je pus les blessures du loup.

Après plusieurs jours dans le coma, elle se réveilla enfin et me regarda avec surprise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 13:01

Mon corps me semblait lourd et je n'avais aucune envie de me réveiller à nouveau tellement je me sentais épuisée par le dernier combat que j'avais mené avec Zima et avec cet étrange garçon que je ne connaissais pas. Qui pouvait-il bien être et pourquoi possédait-il ce pouvoir qui lui permet d'utiliser le cristal? Je me pose beaucoup trop de questions, désormais, et cela n'a pourtant commencer que depuis que je l'ai croisé, depuis que j'ai commencé à me remettre en question par rapport aux monstres en métal et à la capacité que Zima possède pour se transformer. Je ne sais pas pourquoi mais toutes ces questions que je me pose, à présent, est-ce que le jeune homme pourrait y répondre? Etrangement, je le pense car j'ai le sentiment qu'il en sait bien plus que je le crois sur cette affaire. S'il m'avait demandé de m'éloigner de Zima, c'est qu'il avait une bonne raison de me le demander, même si je n'allais pas accéder à sa requête.

Et puis, autant je ne comprenais pas son comportement vis à vis de Zima et moi, lors de la bataille contre les choses, autant je ne comprenais pas moi même mon propre comportement par rapport à lui. Pourquoi est-ce que je l'ai aidé et protégé alors que je doute qu'il avait de bonnes intentions à notre égard? Surtout que cette fois, ce n'était pas par compassion que je l'ai fait, comme je le fais d'habitude avec les gens, non, c'était une toute autre chose qui m'avait animé, à ce moment-là. Et je suis incapable de dire ce que cela pouvait être: je n'ai plus éprouvé le moindre sentiment pour qui que ce soit depuis des années car je ne voulais plus rien ressentir, de peur de souffrir une seconde fois. C'est pour cela que je ne voulais plus créer de liens avec les autres humains mais il semblerait que le destin en ait décidé autrement: dès l'instant où j'ai crié à Zima de le sauver, je savais que les choses deviendraient alors complétement différentes.

Je ne sus dire pendant combien de temps j'étais endormie mais lorsque je me réveillai enfin, je pus constater que je n'étais plus à l'extérieur, sur la place délabrée où nous avons livré un combat contre les créatures en métal. Non, j'avais plutôt l'impression que nous n'étions dans un hôtel ou, du moins, dans un endroit confortable car j'étais allongée sur un lit, avec un léger poids sur le ventre. Un discret sourire apparut sur mes lèvres lorsque je vis qu'il s'agissait de Zima et qu'elle allait plutôt bien et ma joie fut d'autant plus grande lorsque je la vis ouvrir les yeux et se mettre à japper. Elle était aussi heureuse que moi de me savoir indemne et je pus constater que les quelques blessures qu'elle avait reçu lors du combat contre les monstres en métal avaient été parfaitement soignées et que le petit louveteau semblait maintenant en pleine forme, comme il en était de même pour moi après avoir dormi pendant tout ce temps, j'allais beaucoup mieux.

Par la même occasion, je me souvins alors du garçon et j'ignorai où il pouvait être mais...est-ce que c'était lui qui m'avait amenée ici et qui avait soigné Zima? Il y avait des chances que oui mais pourquoi avait-il fait cela? Après tout, il était venu pour faire du mal à Zima et, en me voyant réagir comme le loup, il aurait pu me faire quelque chose à moi aussi... Alors pourquoi nous a-t-il aidées? Là où d'autres m'auraient surement laissée dans ma situation, lui m'a plutôt sauvée... Peut être qu'il a fait cela uniquement pour payer la dette qu'il avait envers moi, tout comme j'ai remboursé ma dette envers lui lorsqu'il a utilisé son pouvoir pour nous protéger, Zima et moi. C'était surement cela, et uniquement cela car je n'ai pas oublié cette aura sombre qui ressemblait étonnament à la mienne et qui m'a tout de suite fait penser qu'il ne m'aurait certainement pas aidée. Je l'ai sans doute mal jugé mais je reste encore très méfiante, même si je l'ai protégé, j'ignore encore qui il est...

Pourtant, ce fut justement lui que je vis à côté du lit sur lequel j'étais allongée et je me redressai lentement, me mettant en position assise et gardant Zima dans mes bras, comme si je tenais à la protéger. Il valait mieux que je ne lui demande pas de se transformer à nouveau et de toute façon, je ne pense pas que je pourrai aller bien loin dans mon état, surtout que vu ma proximité avec le jeune homme, il n'y avait pas de doute qu'il me rattraperait avant que je ne puisse m'enfuir une seconde fois. Nous étions donc dans une impasse et je n'aimais pas beaucoup cela car je ne savais toujours rien de ce jeune inconnu et j'ignorai toujours les raisons de son comportement par rapport à Zima, ce qui ramena ma méfiance au plus haut point. Mais je savais aussi que cette impasse était aussi un excellent moyen pour que je puisse enfin obtenir les réponses aux questions que je me pose, en espèrant qu'il accepte au moins de répondre à l'une d'entre elles.

Après un moment de silence, où je me contentais simplement de le fixer avec attention, je finis par prendre la parole, pour la première fois depuis quelques jours déjà:


" Qui es tu et que me veux-tu à la fin? Pourquoi voulais-tu t'en prendre à Zima alors qu'elle n'a jamais rien fait de mal à par détruire les monstres en métal? Et pourquoi est-ce que tu m'as sauvée? Tu n'avais aucune raison de le faire et pourtant tu nous as protégées... Alors pourquoi? "

Je lui posais peut être trop de questions mais je voulais absolument les réponses et je ne le laisserai pas partir tant que je ne les aurai obtenues. Elles sont importantes pour moi et si je voulais trouver un moyen de justifier mon propre comportement vis à vis de lui, c'étaient ces réponses qui pourraient m'aider à le faire. La seule chose que je craignais soit qu'il m'interroge sur mon passé et de comment j'ai eu Zima, ce que je tenais plus que tout à oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 15:05

Quand elle se réveilla, elle était très heureuse d'avoir avec elle son louveteau , son sourire si sincère me faisait comprendre qu'elle ne m'avait toujours pas remarqué.. Je ne disais cependant rien, n'étant pas pressé, j'avais déjà attendu 3 jours pour qu'elle se réveille, je n'allais pas partir de suite.

Au bout d'un moment, elle se mit à constater la pièce, comme si elle cherchai quelque chose ou quelqu'un, puis, son regard s'arrêta sur moi, et d'un seul coup, son teint se mit à pâlir d'avantage comme si elle avait la mort sous les yeux, elle se mit à serrer le louveteau si fort qu'il ne pouvait pas s'en échapper, elle se mit à légèrement se débattre dans le lit comme si elle essayait de trouver un moyen de s'échapper.

Elle eut continué si elle n'avait pas compris qu'une tentative de fuite serai veine, elle avait beau être rapide, elle ne pourrai pas s'échapper de la sorte vu la distance qui nous séparait. Elle me regardait donc, pensive, je ne bougeais toujours pas, mon visage n'avait montré aucune expression nouvelle, j'attendais qu'elle se calme plus.
J'allais la questionner quand elle se mit enfin à ouvrir la bouche et à me poser une multitude de questions :

" Qui es tu et que me veux-tu à la fin? Pourquoi voulais-tu t'en prendre à Zima alors qu'elle n'a jamais rien fait de mal à par détruire les monstres en métal? Et pourquoi est-ce que tu m'as sauvée? Tu n'avais aucune raison de le faire et pourtant tu nous as protégées... Alors pourquoi? "

Toutes ces questions me confirmèrent ce que je pensais, elle ne savait rien de ce qui lui arrivait, j'aurai pu répondre tout de suite mais je voyais bien qu'elle était encore très faible, aussi je lui dis simplement pour commencer :

Reste tranquille, rallonges-toi, tu es encore trop faible pour te tenir assise, tu es également trop stressé je pense.. Si j'avais voulu te faire quelque chose, je l'aurai fais depuis un long moment, cesse donc de serrer ton louveteau comme ça, tu vas finir par l'étrangler. Je vais te répondre.

Elle était très hésitante, sa méfiance faisait voir qu'elle avait subis des atrocités lors de son enfance, cette méfiance avait crée comme un gigantesque mur entre elle et le monde. J'éprouvais quelque chose que je n'avais pas éprouvé depuis longtemps, cette sorte de compassion envers elle, c'était de la peine.

C'est à un moment qu'elle se décida enfin à s'allonger, cependant elle n'avait toujours pas lâchée son compagnon, je me disais que c'était surement dû au fait que j'avais essayé d'attaquer celui-ci, ce qui bien sur je comprends.
Je pris une longue inspiration et me mis à parler.

Je n'ai pas de nom ni de prénom, et cela n'a aucune importance, je réponds sous le nom de Delfixyon, je suis un exorciste, le travail d'un exorciste est de détruire ce que tu appelles "les monstres de métal" mais leur vrai nom est "Akuma".
Ce que je te veux ? Je n'ai rien contre toi, mais j'avais une mission ou disons plutôt un ordre. L'ordre était d'aller inspecter Paris pour la raison qu'un loup gigantesque avait attaqué la ville selon les Trouveurs sur place, mais je me dis maintenant que ce qui avait détruit la ville n'étaient rien d'autre que des Akumas.
Pourquoi t'ai-je sauvé ? Au départ je t'ai sauvé seulement car toi même tu m'avais sauvé, après je t'ai ramené ici avec ce loup pour je ne sais quelle raison, disons que tu t'étais simplement bien battus et que cela valait la peine de te sauver.


Ce que j'avais dis à la fin était faux, je ne l'ai pas sauvé car elle pourrai me servir d'outil, je l'ai sauvé pour... En fait je ne le sais pas moi même.
A la suite de toutes ces révélations, la jeune fille était complètement sous le choc et ne répondait pas, je finis ce que j'avais dire.

Les exorcistes utilisent pour se battre des Innocences, et je pense que tu en possèdes toi même une en ce loup.
Quel est ton nom ? Voudrais-tu rejoindre nos rangs afin de battre ces monstres de métals plus facilement ?


Là façon dont je lui parlais était assez inhabituel chez moi, je lui parlais gentiment et calmement en faisant attention à son état, c'était vraiment étrange..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 18:52

J'attendais que ce jeune homme réponde enfin à mes questions et je n'osai pas reprendre la parole tellement j'avais peur de ce qu'il allait me répondre et de ce qu'il comptait faire en fin de compte. Je n'avais pas oublié ce qu'il avait cherché à faire la première fois que l'on s'est rencontré et cela n'avait fait que décupler ma méfiance envers lui, bien qu'il n'est absolument rien fait d'autre à mon égard. Comme je le pensais avant, je le juge peut être mal mais en cinq ans que j'ai vêcu seule avec Zima, j'ai perdu toute confiance envers les autres humains et je les haïs lorsqu'ils me rejetaient en me traitant de monstre. Mais là, il n'y avait rien de tel et même, ce garçon a réagi différemment de toutes les autres personnes que j'ai pu rencontrer jusqu'à présent: il m'a aidé, m'a protégée et il s'est occupé de moi pendant mes quelques jours d'inconscience. Et cela, c'était tellement différent que je n'en étais que beaucoup plus troublée.

Alors que j'allais reprendre la parole, le jeune homme finit par parler en me demandant d'adord de me rester calme et de me rallonger vu que j'étais encore très faible et que je n'avais pas besoin d'être aussi nerveuse. C'était plus facile à dire qu'à faire mais il avait raison sur le fait que j'étais encore fatiguée mais je n'osai pas lui obéir, encore une fois à cause de ma peur et de ma crainte de quelque chose de sa part. Pourtant, ces paroles suivantes me calmèrent quelque peu, malgré ma méfiance toujours présente: c'est vrai que s'il avait tenu à me faire quoi que ce soit, il aurait profité de mon état pour le faire, il avait donc largement le temps. Il rajouta que je devrai essayer de lâcher mon louveteau car j'allais finir par l'étrangler à force de le tenir ainsi et qu'il allait répondre à mes questions, ce qui termina de me convaincre de sa sincérité, même si je ne lui faisais pas totalement confiance et que j'attendais ses réponses.

Je m'allongeai donc à nouveau tout en gardant Zima dans mes bras, bien que j'ai relâché mon emprise sur elle, lui permettant de respirer un peu plus et mes yeux ne quittaient pas ceux du garçon et je put y lire quelque chose que j'aurai voulu éviter de sa part. Il ne regardait pas avec pitié, non, mais il éprouvait de la peine, comme s'il pouvait comprendre à travers mon regard ce que je pouvais ressentir et ce que j'ai vêcu ces dernières années. Non, il ne pourrait le savoir que si je parlais de mon passé et je n'allais certainement pas lui dire avant d'être sûre qu'il soit digne de confiance, ce qui n'était pas gagné. Mais malgré tout, je me faisais très attentive à ce qu'il allait me dire et cela ne dura pas très longtemps.

Il commença d'abord par se présenter sous le nom de Delfixyon, n'ayant pas de nom ni de prénom, chose qui m'étonna quelque peu car toute personne doit posséder au moins un prénom. Quand il me déclara qu'il était Exorciste, je me fis plus attentive et il m'expliqua qu'un Exorciste était une personne qui chassait et devait détruire ce que l'on appelle des Akumas, les créatures de métal que j'ai rencontré pendant ces cinq années. Il m'expliqua qu'il n'avait absolument rien contre moi mais qu'on lui avait confié une mission qui était de venir inspecter la ville car on avait signalé qu'un loup géant avait attaqué Paris mais qu'en fait, c'étaient ces Akumas qui avaient commencé à détruire la ville. Je me sentais soulagée qu'il ait compris que tous les dégâts n'étaient pas causés que par Zima mais aussi par ces créatures en métal qui s'en prenaient aux habitants de la ville et que j'essayais de détruire, bien qu'ils revenaient toujours.

Lorsqu'il commença à dire pourquoi il m'avait sauvé, j'eus un étrange sentiment d'embaras mais je parvins à garder un visage inexpressif, cachant donc très facilement la gêne qui commençait à se manifester. Il déclara que s'il m'avait sauvée la première fois, c'est parce que je l'avais sauvé aussi et que s'il m'avait amenée ici avec Zima, c'est parce qu'il avait trouvé que je m'étais bien battue et que je valais donc la peine d'être sauvée. La façon dont il me dit que je "valais la peine" ne me plut pas vraiment mais pourtant, je me demandais s'il était vraiment sincère pour cette dernière phrase ou s'il ne cachait pas quelque chose? Après tout, ne venait-il pas de dire qu'il ne connaissait pas la raison de son geste? Si tel était le cas, alors je pense qu'il a une autre raison de m'avoir aidée, après tout, je ne pense qu'il m'aurait vraiment laissé sur la place mais je ne crois pas que ses intentions auraient été les même que celles qu'il m'a donnée.

Je restai quand même surprise suite à toutes ces révélations et je ne voyais pas ce que je pourrai dire face à tout cela, autrement qu'attendre qu'il termine de me donner les dernières explications, ce qui ne serait pas de trop, je pense. Delfixyon finit par m'expliquer que les Exorcistes utilisent, ce qu'ils appellent l'Innocence et que j'en posséderai une qui se trouverait dans mon loup, ce qui me surprit beaucoup, bien que je ne trouvai pas cela aussi étrange. Cela expliquerait pourquoi elle peut se transformer dès que je le lui demande et pourquoi elle parvenait à détruire ces Akumas. Cela voudrait dire que je suis une Exorciste, comme lui? Il semblerait que oui, sinon il ne me parlerait pas de tout cela. Après m'avoir expliqué tout cela, il me demanda alors comment je m'appelais et si j'étais tentée de rejoindre cette organisation dans laquelle il travaille afin de pouvoir me battre contre ces Akumas plus facilement.

Je me sentais étrange suite à ses paroles et je ne voyais plus les choses de la même façon désormais. Mes yeux quittèrent le jeune homme pour se poser sur les yeux de Zima, cette dernière me fixant à son tour. Je touchai délicatement son pelage blanc tout en la fixant, pensive et les mots sortirent alors tous seuls de ma bouche, oubliant totalement la présence de Delfixyon à mes côtés:


" Alors c'est pour ça que tu peux les détruire ces Akumas? Parce que tu es porteuse d'une Innocence... C'est pour ça aussi que tu étais plus proche de moi que de Naomi...et c'est aussi parce que tu peux détruire les Akumas que tu as pu détruire maman quand elle s'est changée en cette chose... "

Les paroles sortaient toutes seules de ma bouche et il m'était impossible de les arrêter, sans parler que je faisais tout mon possible pour garder mon chagrin au fond de moi. Je ne dis rien de plus et restai silencieuse un long moment avant que mes yeux croisent à nouveau ceux de Delfixyon et après un bref silence, je finis par reprendre la parole:

" Je m'appelle Leïlan mais je ne sais pas quoi penser de cette situation d'Exorciste. Je savais depuis longtemps que Zima n'était pas normal, je le sais depuis cinq ans mais je n'aurai jamais cru que cela serait à cause de cette "Innocence". Mais je crois, d'abord, que tu devrais me dire sincérement pourquoi tu m'as sauvée. Je doute que cela soit parce que je me suis battue... Même moi je ne sais pas pourquoi je t'ai sauvée car je sais que je n'avais aucune raison de le faire. Ton comportement vis à vis de Zima m'en a d'abord dissuadé mais...quelque chose d'autre a fait que je choisisse de te protéger au lieu de laisser ces Akumas te tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 19:57

Lorsque j'eus fini mes explications, je me remis à observer sa réaction, je vis qu'elle était surprise, mais elle ne l'était pas autant que ce à quoi je m'attendais, elle avait analysée tout ce que j'avais dis, se taisant, ne faisant qu'écouter mon récit, comme si chaque détails étaient cruciales et qu'elle cherchait ces réponses depuis toujours.

J'avais également demandé, à la fin des explications qu'elle voulait tant, son nom et également si elle voulait rejoindre nos rangs, mais une fois mon récit terminé, elle resta pensive un court instant, puis se tourna rapidement vers le loup, dis enfin devrais-je dire, la louve qui se nommait Zima selon ce qu'elle avait évoquée lors des rares dialogues qu'elle avait eu avec moi précédemment.

Je me sentais totalement ignoré mais n'intervenais pas, j'en avais déjà beaucoup, je ne voulais pas lui reposer la question car je savais pertinemment qu'elle l'avait entendue, j'observais donc la façon dont elle caressait Zima, d'une façon douce et intentionnée, j'avoues avoir été jaloux un court instant de cette louve qui accaparait toute son intention, mais elle était pensive, ses yeux étaient totalement perdus dans le vide, elle se mit à parler à Zima à voix haute, ce qui montra d'avantage qu'elle m'ignorait.

Mais ce qu'elle dit m'en appris un peu plus sur son passé, elle avait d'abord parlé d'une fille du nom de Naomi, mais qui était-ce ? Une amie ? Un parent ? Je ne pouvais le savoir, mais ce qui me fis frissonner fut le moment où elle parla de sa mère qui était devenue un Akuma. J'avais beau avoir eu une enfance difficile, ni ma soeur ni mes parents étaient devenus des Akumas, je pouvais donc m'estimer heureux sur ce point.

Je vis qu'elle faisait tout pour cacher son chagrin, mais elle ne put empêcher une larme couler sur sa joue pâle, cette larme montrait le lourd fardeau qu'elle portait sur elle, elle ne devait pas pleurer souvent, elle devait même en avoir perdu la sensation puisque je pense qu'elle ne s'en était même pas rendue compte. J'éprouvais encore plus de peine pour elle qu'auparavant, je me dis qu'il fallait mieux que je sorte de la pièce et attende qu'elle se calme quitte à ce qu'elle s'enfuit de nouveau.

Mais c'est au moment où j'allais me lever que ses yeux rencontrèrent à nouveau les miens, sa larme avait déjà disparu, elle avait pris un air sérieux me fixant et me dévisageant. Combien de temps cela dura ? Je ne sais pas vraiment, je ne fis pas attention au temps, j'attendais seulement qu'elle reprenne la parole, ce qu'elle fit au bout d'un moment.

Elle s'appelait donc Leïlan.. C'était l'une des deux choses que je voulais savoir, l'autre était bien sur la réponse cruciale que j'attendais. Je fus surpris quand elle me demanda d'être plus sincère sur la raison pour laquelle je l'avais sauvée et emmenée ici, j'étais surpris oui car elle avait deviné que je mentais, ma gêne commençait à se montrer sur mon visage, chose que je déteste.

Elle avait dit elle même qu'elle m'avait sauvé sans vraiment savoir pourquoi, ce que je trouvais assez intriguant, mais je ne pouvais pas attendre longtemps pour lui répondre sinon mon teint si pâle d'ordinaire tournerai d'une autre couleur forte gênante. Je m'empressai donc de dire :

Hum...Hum..Pour être honnête, je ne sais pas vraiment non plus pour qu'elle raison je t'ai sauvée, peut être parce que tu me ressembles dans un sens ou autre chose... Je préférerai que tu rejoignes l'Ordre pour ne plus te voir te battre seul, surtout que tu pourrai y rester pour de bon, j'aimerai donc garder un oeil sur toi. Et peut être veux-tu tuer ces Akumas parce qu'ils ont pris ta mère. Oui je t'ai entendue quand tu parlais à Zima.
Alors Leilan, qu'elle est ta réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Jeu 26 Avr - 23:30

Suite à mes paroles, je ne m'étais pas attendue à ce que Delfixyon se montre aussi surpris puis gêné par la question que je lui avais posé, ce qui me montra qu'il n'avait pas été entièrement sincère avec moi et que cette partie là de la conversation était la plus délicate, du moins pour lui. Pourtant, qu'il me dise sincèrement pourquoi il m'avait sauvée me prouverait que je pourrai lui faire confiance et qu'il n'avait pas dit tout cela dans le but de me tromper ou de se moquer de moi. Mais je savais qu'il n'avait pas inventé cela et que ses mots étaient plus que réels, surtout venant de lui, alors autant qu'il se montre sincère jusqu'au bout en me disant aussi la vérité sur la raison pour laquelle il a choisi de me protéger au lieu de ne rien faire. J'avais été parfaitement sincère avec lui en avouant que je ne savais pas pourquoi je l'avais sauvé et je lui faisais assez confiance pour lui avoir donné mon nom, alors autant qu'il n'abuse pas de cette confiance.

Il finit par me répondre, bien que je voyais parfaitement qu'il s'empressait de me répondre afin de cacher sa gêne, ce que je trouvais plutôt amusant même si je pense que j'aurai réagi de la même façon que lui si les rôles avaient été inversés. J'étais donc bien soulagée qu'il ne m'ait pas demandée pourquoi je l'avais sauvé et que c'était moi qui avais pris l'initiative de lui répondre et expliquer pourquoi je l'avais protégé, explication que je jugeai bien floue. Quoiqu'il en soit, Delfixyon me répondit qu'honnêtement, lui aussi ne savait pas pourquoi il m'avait sauvée mais le fait qu'il me dise que c'était peut être parce que l'on se ressemblait d'une certaine façon, me surprit et me dérouta quelque peu. Je devais bien admettre que l'on se ressemblait sur certains points, pas sur le physique mais plutôt sur nos caractères respectifs: nous étions plutôt froids et solitaires et n'avons pas l'habitude de compter sur les autres, en plus du fait que nous n'arrivions pas à être sincères.

Mais ce fut surement la suite de ses paroles qui eut un drôle d'effet sur moi et surtout sur ma conscience car il m'expliqua qu'il aurait aimé que je rejoigne l'Ordre afin que je n'ai plus à me battre seule surtout qu'il y avait des chances que j'y reste, il n'avait pas tellement tort surtout l'état dans lequel il m'a vu il y a quelques jours suite au combat contre les Akumas, et qu'il aimerait donc pouvoir garder un oeil sur moi. Depuis combien de temps n'avais-je pas entendu ce genre de paroles? Cinq ans, j'en suis sûre... Etait-il en train de me dire qu'il comptait veiller sur moi si j'acceptais de le suivre? Peut être bien mais...mais est ce que je parviendrai à lui faire suffisamment confiance pour accepter de le suivre et être sûre que je ne serai pas trahie et que je pourrai, malgré tout, poursuivre ma vengeance et accomplir mon but, qui est de retrouver ma soeur? Là dessus, j'étais incapable de dire si je le pourrai encore ou non...

La suite eut l'effet de me mettre dans l'embarras lorsqu'il me déclara que si je le suivais, peut être que je pourrai tuer les Akumas afin de pouvoir venger ma mère et, avant que je ne lui demande comment il savait que je voulais détruire les Akumas à cause de ma mère, il rajouta qu'il m'avait entendu pendant que je parlais avec Zima. D'abord bien pâle, je détournai la tête afin de cacher mon visage qui avait dû prendre une légère teinte rose tellement je me sentais embarassée par sa remarque. Cela m'apprendra à partir dans mes pensées comme ça et d'oublier que je n'étais pas forcément toute seule dans une pièce, si j'exceptais la présence de Zima à mes côtés. De plus, c'était une partie de mon passé que je venais de lui dire inconsciemment et je détestais quand les gens entendaient quelque chose que je jugeai très personnel et que je ne disais qu'aux personnes en qui je pouvais faire confiance, ce qui n'était pas encore le cas.

Lorsque je repris mon calme et qu'il me demandait quelle était ma réponse, je restai silencieuse un moment avant de me redresser à nouveau, me moquant totalement d'être encore fatiguée de mon dernier combat. Et avant qu'il ne fasse à nouveau la remarque que je devais rester allongée, je lui déclarai d'un ton ferme:


" Ce que tu as entendu concernant ma mère et Naomi devra rester entre nous car seules les personnes en qui je peux donner toute ma confiance ont le droit de savoir ce que j'ai dû endurer par le passé. Donc, je refuse que tu te permettes de le divulguer à qui que ce soit... "

Suite à cela, je repris une voix beaucoup plus calme et rajouta:

" Est-ce que c'est à cause de ce que tu as vu il y a quelques jours et de ce que tu as entendu à propos de mon passé qui font que tu veuilles que je t'accompagne pour veiller sur moi? Tu sais...j'ai commencé à voyager dès l'âge de douze ans avec Zima et cela fait cinq ans que je parcours le monde...à la recherche de ma soeur... Je n'ai jamais pu compter sur qui que ce soit autre que sur moi et sur Zima et là, tu me demandes en quelque sorte d'essayer de te faire confiance... Sauf que je ne sais plus ce que la confiance peut être entre deux humains... Et si je ne parviens pas à voir ce qu'est cette confiance, je n'arriverai pas à répondre à ta question même si j'en ai plus que tout envie, ma conscience, elle, reste entièrement bloquée... "

Pourquoi je lui disais tout cela? Je ne savais même pas s'il arriverait à me comprendre et à savoir ce que je pouvais bien ressentir dans tout ça. Mais j'étais à présent destabilisée et j'étais incapable de savoir quoi faire. Je ne savais pas si je devais partir ou non, rester ou pas... Je ne parvenais pas à choisir car j'étais coupée entre deux choix totalement différents et seul Delfixyon arriverait à m'aider à faire ce choix, même si j'ignorai s'il le comprenait à travers mes paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Ven 27 Avr - 10:34

Après avoir posé ma question, elle était devenue embarrassé par ce que je lui avais dis, ce qui confirma que lorsqu'elle avait parlée à sa louve, elle m'avait complètement oublié, j'aurai peut être dû faire la sourde oreille et ne rien dire, mais cela m'avait tellement marqué que j'étais obligé de dire quelque chose, c'était vraiment étrange venant de moi, moi qui d'habitude ne se préoccupe de personne et ne m'intéresse pas à leur vie, il y avait vraiment quelque chose de spécial chez elle, quelque chose que je ne pouvais décrire.

Je la vis se lever d'un coup, ce qui n'était pas raisonnable vu son état actuel, j'allais lui dire de se rallonger quand elle prit brusquement la parole avant moi.

" Ce que tu as entendu concernant ma mère et Naomi devra rester entre nous car seules les personnes en qui je peux donner toute ma confiance ont le droit de savoir ce que j'ai dû endurer par le passé. Donc, je refuse que tu te permettes de le divulguer à qui que ce soit... "

Comme si j'allais révéler un tel passé à quelqu'un, je n'aimerai pas qu'on le fasse pour moi, donc je ne ferai cela à personne. Je fis un simple hochement de tête signifiant mon accord et tout de suite après, elle se remit à parler d'une voix calme et m'en révéla encore plus sur son passé.

Je trouvais cela étrange dans le sens où, juste avant, elle était énervée et gênée que j'en sache déjà un peu sur son passé, et elle venait de m'en révéler encore plus ! Mais ce qu'elle avait dit me toucha, pendant cinq ans elle avait voyagé seule avec son louveteau pour rechercher sa soeur qui devait surement être cette Naomi, elle n'avait jamais pu compter sur personne pendant tout ce temps, prenant alors tout sur elle et se refermant sur elle même.

Pour qu'elle me dise tout cela, c'est qu'elle commençait à avoir confiance en moi, elle avait envi de me faire confiance, mais avoir été seule pendant toutes ces années l'avait rendue froide et renfermée.
J'allais faire quelque chose que je n'aurai peut être pas dû, quelque chose qui m'était resté au fond de moi pendant plusieurs années et que je gardais seulement pour moi, quelque chose qui me permettais de continuer d'avancer et qui nourrissait mon désire de vengeance, j'allais lui révéler mon passé. J'ouvris doucement la bouche, encore hésitant, je la fis se rasseoir d'un geste léger et doux puis c'est là que je me mis à prendre la parole :

Tu m'as révélée ton passé, c'est donc à mon tour... J'avais 6 ans quand mes parents furent tués lors d'un accident de voiture, les causes de cet accident étaient inconnus, mais je me rendis compte plus tard que cela avait été causé par ma future Innocence. J'étais donc orphelin depuis ce temps là et il ne me restait que ma soeur, elle s'appelait Hanoé, mais elle fut tuée lors d'une attaque d'Akumas sous mes yeux lors de son mariage. Miraculeusement, je m'en sortis grâce à mon Innocence puis je fus recueillis par l'Ordre, et donc, voilà plusieurs années que je suis seul, je ne faisais confiance à personne, je n'ai jamais révélé mon passé à personne, et maintenant, me voilà devant toi, et je te dis tout car tu m'as tout dis...

Elle m'avait dis le plus gros de son passé, je lui avais tout dis, tout ce qui me tenait à coeur depuis des années, je n'avais jamais dis tout ceci à personne et je me décidais à le dire à une personne que je n'avais jamais vu avant, à elle et seulement elle. Elle m'avait révélé son passé avec une telle sincérité que je ne pouvais rester inconnu pour elle, car je pense que c'est en révélant ses plus lourds secrets à quelqu'un et qu'on lui cache rien, que l'on obtient sa confiance.

Elle était surprise par mon passé, je me demandais à quoi elle pensait, aussi je continuai sur ma lancé en lui posant ma main sur son épaule. Elle fit un léger sursaut mais n'enleva pas ma main, sa peau était froide et tremblante, son teint était de moins en moins pâle et tournait au rouge sur ses joues,je devais lui montrer ce que signifiais la confiance même si moi-même je ne le savais pas réellement, je me mis à la regarder dans les yeux et lui dis :

Veux-tu à présent me faire confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Ven 27 Avr - 12:59

J'étais redevenue silencieuse suite à tout ce que je venais de dire à Delfixyon et ne comprenant absolument pas pourquoi je venais de réagir ainsi avec lui: je venais encore de lui révéler une partie de mon passé. Et s'il n'y avait pas eu son hochement de tête suite à ma demande qu'il garde cela pour lui, je crois que je n'aurai rien dit de plus et que j'en serai restée à ce qu'il avait pu entendre concernant mon passé. Alors pourquoi je lui en avais dit davantage? Pourquoi je n'ai pas hésité, surtout, à lui dire ce qu'il m'était arrivé avant et pourquoi je possédais à présent cette attitude? Est-ce que cela voulait dire que je lui faisais...confiance? Comment savoir...? Voilà bien des années que j'avais oublié ce mot et sa signification alors comment je pouvais savoir si c'était de la confiance ou s'il s'agissait d'une toute autre chose? Je l'ignorai mais là encore, j'avais vraiment besoin de le savoir et de comprendre ce qu'il se passait.

En tout cas, il devait bien être la seule personne à être au courant à propos de mon passé, même si je l'ai révélé, d'abord inconsciemment puis de ma propre initiative, ce que je trouvais assez bizarre et très inhabituel de ma part. Moi qui avais cessé tout contact avec les gens et qui m'étais renfermée pendant tout ce temps afin de ne recréer des liens avec les gens pour éviter de m'attacher eux et de souffrir de nouveau. C'était raté et même si j'avais voulu, et même pu, oublier ce que j'avais fait, je pense que je l'aurai profondément regretté, même si j'étais incapable de donner la raison de ce regret. Peut être que l'Exorciste avait raison: le fait que l'on se ressemble sur certains points a fait que je lui fasse un minimum confiance, au point de lui parler d'une partie de mon passé. J'étais incapable de le savoir et de toute façon, comment je pouvais savoir si je lui faisais confiance ou s'il me faisait confiance, lui aussi? Je ne savais plus ce que c'était...

Alors que je fixais Delfixyon dans l'attente d'une réponse ou d'une remarque de sa part, je le vis d'abord faire un geste qui me fit me rasseoir sur le lit, je ne résistai pas à son geste, j'étais déjà assez troublée comme ça. Puis, il se mit à prendre la parole et ce qu'il me dit, je pense que je n'en parlerai jamais à qui que ce soit, étant donné qu'il était en train de me révéler son passé, à son tour. Il m'expliqua qu'il était âgé de six ans lorsqu'il perdit ses parents lors d'un accident mais que les causes avaient d'abord été inconnues, avant qu'il n'apprenne plus tard, que c'était dû à l'Innocence. Il dit ensuite que la seule personne qui lui était restée était sa soeur, qui s'appelait donc Hanoé, mais qu'elle avait été tuée lors de son mariage par des Akumas, juste sous les yeux du jeune homme. Je me sentis mal en entendant cela car j'avais le sentiment que j'avais peut être été plus chanceuse que lui même si le fait d'avoir perdu toute ma famille en une seule année n'avait pas été le plus simple pour moi.

Il rajouta que c'était grâce à l'Innocence qu'il avait pu survivre ce jour-là, il fut ensuite recueilli par l'Ordre mais que là-bas, pendant plusieurs années, il avait été seul, ne faisait confiance à personne et n'avait jamais révélé son passé à qui que ce soit. J'aurai pu me sentir privilégiée étant donné que j'étais la première personne à qui il parlait de son passé, de même qu'il était lui aussi privilégié vu que je lui ai parlé de mon passé, moi-aussi. Dans ses paroles, j'avais pu ressentir le poids qu'il devait porter pendant toutes ces années et je me sentais encore plus mal suite à tout cela, étant donné que je ne supportais pas de voir les gens tristes. Cela devait bien être la seule chose qui n'ait pas changé chez moi car c'était surement la seule chose, le seul lien, que je me permettais encore de posséder avec les autres personnes, même si après, je devais me séparer d'eux, je le faisais sans regret et sans éprouver le moindre sentiment là-dessus.

J'étais surprise, bien évidemment, par ce qu'il venait de me révéler mais je pouvais le comprendre désormais et je savais pourquoi son caractère et son comportement étaient aussi similaires aux miens: notre passé n'était pas si différent, nous avions perdu chacun des êtres chers, même si j'avais de la chance que ma soeur soit toujours vivante, bien que j'ignorai où elle était désormais. Soudain, je vis Delfixyon poser une de ses mains sur mon épaule et malgré mon sursaut face à ce contact, je m'étonnai à ne pas le repousser et à le laisser faire, bien que je commençais à trembler légèrement. De plus, comme c'était la première fois que l'on me touchait ainsi, même si je sais qu'il m'avait portée mais j'étais inconsciente à ce moment-là, je ne pus cacher ma gêne face à cela et mes joues devaient surement prendre une couleur rouge. C'était embarrassant mais d'un autre côté, je trouvais cela plutôt agréable alors je ne fis rien.

Et lorsqu'il me demanda, en me regardant droit dans les yeux, si je voulais à présent lui faire confiance, j'eus une réaction qui me surprit moi-même et qui allait surement le surprendre: je me redressai à nouveau et me serrai contre lui, mes bras entourant délicatement son cou. Je sentais idiote et un peu folle, sur le coup, mais pour la première fois, depuis longtemps, j'avais besoin d'un contact avec une personne et le geste de Delfixyon m'y avait quelque peu aidé, si je puis dire. Malgré ma gêne encore présente, je ne tardai pas à lui dire:


" Si toi tu me fais confiance alors oui, je peux te faire confiance... Je comprends maintenant pourquoi tu es comme moi, d'une certaine façon...moi non plus je n'ai jamais dit à qui que ce soit ce qui m'était arrivé par le passé et tu es le seul à le savoir. Je ne sais pas quoi penser de tout ce que tu m'as dit mais j'ai l'impression d'avoir été plus chanceuse que toi: ma soeur est encore vivante et j'ai perdu mes parents bien plus tard que toi. Je me doute que tu n'as pas besoin de la pitié ou de la compassion des gens mais... "

Je ne parvins pas à finir ma phrase et pour cause: des larmes s'étaient mises à couler le long de mes joues et je ne savais pas comment les arrêter. Mes premières larmes depuis cinq ans, je n'avais plus pleuré depuis le jour où Zima a détruit l'Akuma qu'était devenue ma mère et lorsque j'ai vu que ma soeur avait disparu. J'avais cessé de pleurer parce que je savais que Zima serait toujours près de moi et qu'elle ne m'abandonnerait jamais et toute cette peine que j'avais encore sur le coeur s'est refermée derrière un masque que j'ai gardé pendant cinq ans. Mais maintenant, quand je vois devant moi une personne dont le passé est plus que similaire au mien, je n'ai pas résisté très longtemps et toute cette colère et cette peine que j'avais cachées des années ne pouvaient que ressortir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delfixyon
Exorciste
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 17/04/2012
Age : 22
Localisation : A la recherche du comte..

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Ven 27 Avr - 13:36

Après avoir posé cette question, j'attendis, j'avais également besoin de cette confiance, j'avais peut être été seul pendant trop longtemps, et voir quelqu'un étant presque mon reflet ne pouvait que me réjouir dans un sens. Cette attente fut donc interminable, j'attendais, pourtant, le temps d'attente fut très court en vrai, mais dans ma tête, chaque seconde semblait durer un siècle.

C'est là que je la vis se lever, elle avait posé Zima sur le lit, et, d'un geste doux et délicat, elle se mit à m'enlacer. Ses bras s'étaient mis autour de mon coup, seule ma soeur m'avait enlacé de la sorte, j'avais complètement oublié la sensation que cela faisait, cette chaleur que l'on ressent, c'est si agréable, je ne pus m'empêcher de rougir, j'étais heureux. Je mis également mes bras autour de sa taille et la serra fort contre moi.

Elle se mit presque directement à pleurer, ce n'était pas les mêmes larmes que tout à l'heure, ce n'étaient pas des larmes de tristesses comme j'avais pu voir tout à l'heure, c'étaient des larmes de soulagement, presque de joie, le soulagement d'avoir trouvé quelqu'un à qui se confier, n'être plus seul, pouvoir enfin réellement vivre.

Mes larmes eurent coulés également si je ne m'étais pas pincer les lèvres pour éviter cela, je pense toutefois qu'une larme avait pu coulé le long de ma joue, cette larme était allée sur la joue de Leïlan rejoindre ses propres larmes.

Cela dura un long moment, les larmes finirent par cesser de couler, il y avait un silence, puis elle s'endormit, de fatigue surement, sur mon épaule. Je la posai délicatement sur le lit, puis la laissai dormir. Je me mis à caresser Zima qui maintenant se laissait faire, pour la première fois depuis bien longtemps, j'étais heureux.

Après avoir attendu plusieurs jours pour qu'elle soit complètement rétablie, nous nous mîmes en route vers la Congrégation, cela allait être un long voyage, enfin c'est ce que je pensais au départ, oui car aussitôt que nous fûmes sortis de Paris, Zima se changea à nouveau en loup gigantesque, Leïlan me tendit la main pour monter avec elle, puis nous partîmes.

La sensation que j'avais sur le dos du loup était indescriptible, cette sensation de vitesse était censé me faire basculer vers l'arrière et j'avoues que je n'étais pas très à l'aise et que je penchais un peu. Mais la force de l'Innocence en Zima m'empêchait de tomber, c'était un pouvoir vraiment pratique pour les missions se trouvant dans des pays lointains.

Enfin chaque pouvoir a ses limites, après plusieurs kilomètres sur le dos de Zima, Leïlan se mit à fatiguer, nous nous arrêtâmes donc près d'une ville et finalement, prîmes le train, nous étions déjà bien avancé grâce à la route faîte sur le dos de la louve. Et je pense que surtout, elle voulait me faire voir les sensations que l'on éprouvait sur le dos de son compagnon.

Nous arrivâmes finalement devant la porte de l'Ordre, cette porte ne sauna pas d'alertes mais elle avertie que j'étais accompagné ce qui n'était bien sur pas prévu. Après avoir prévenu le grand Intendant, la porte s'ouvrit enfin, je voyais Leïlan assez stressée et apeurée tout comme Zima, mais je lui pris la main et lui dis :

Ne t'inquiète pas, tout se passera bien normalement.

C'est ainsi que nous entrâmes finalement dans le grand bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïlan Néréa
Exorciste


Messages : 40
Date d'inscription : 18/04/2012
Age : 22
Localisation : Là où elle le souhaite

MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   Ven 27 Avr - 14:50

[Je continue le post à la Congrégation]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akuma ou simple Innocence ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Akuma ou simple Innocence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» La Dernière Maison Simple
» Deux poèmes très simple
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Europe :: France-