Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Lesbos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Lesbos   Mer 5 Oct - 0:26

Lesbos, la Grèce, la méditerranée, l'antiquité, et l'un des quartiers généraux du Saint Ordre.
Je vous épargnerai l'histoire de l'île et la naissance du terme lesbienne.
Nous voilà donc fraîchement débarqués sur cette île. Une douce brise portant l'odeur de la mer soulevant les cheveux de ces jolies demoiselles, les cris de mouettes planant dans le ciel dégagé et le brouhaha de la foule, tel est l’accueil que nous offrent les quais.

Les deux compagnons et leur protégée qui avaient débarqué il y a quelques heures avaient en partie fini leurs affaires au QG, cependant, Tasuku avait usé de ruses inimaginables pour forcer les supérieurs à leur accorder une pause goûter avant même que toutes les affaires ne soient réglées, car le goûter, c'est sacré.
Ils déambulaient donc à travers les rues à la recherche d'un coin tranquille pour déguster les pâtisseries que leur avait offert Mashiro Kazahana, dirigeante de la branche de Lesbos -Ils étaient sortis les déguster à l'extérieur afin de ne pas être dérangés par les supérieurs-.
Tasuku avait en réalité fait très fort: il leur avait même dégoté une voiture -à chevaux- pour le déplacement. La jeune femme sous leur protection désigna un petit parc désert qui semblait méconnu des gens et paisible, elle était sans doute déjà venue ici... Ils y firent donc escale, descendant en premier, le paquet de pâtisseries sous le bras, Tasuku tendit la main la demoiselle pour l'aider à descendre, Hana attendant encore assise dans la voiture.
Mais alors que la demoiselle posait le pied sur le marche-pied, quelqu'un bouscula le jeune Alkyste avec fracas. Le passant maladroit s'échoua sur le sol pavé tandis que Tasuku perdait l'équilibre et, dans son élan, emportait la jeune demoiselle aux cheveux blancs et soyeux. L'Alkyste reprit sur l'instant le contrôle de son corps et, effectuant une rotation gracieuse, rattrapa la demoiselle dans ses bras, comme lors d'une valse. Le visage pâle et fin de la demoiselle affichait une légère gêne, son regard fuit un instant celui de l'Alkyste tandis que ses longs cheveux retombaient dans son dos. L'aidant à retrouver l'équilibre, Tasuku se retourna par la même vers le passant qui se relevait.
Un jeune homme roux, vraisemblablement du même âge qu'eux, portant un bandana aux broderies singulières et un cache-oeil. Un visage qui ne s'oubliait pas facilement. L'uniforme qu'il portait l'était encore moins.
Tasuku portait lui aussi l'uniforme du Saint Ordre, de même que Hana, et la jeune demoiselle en portait le blason sur ses vêtements, signe qu'elle était sous leur protection.
Les relation Saint-Ordre/Congrégation n'étaient certes pas très bonnes, mais les bookmen n'en avaient que faire, ils se contentaient d'observer. Tasuku avait déjà entendu parler de celui-ci, mais il n'avait jamais rencontré le rouquin en personne.

"Et bien et bien... Rien de cassé?"


Tous en demandant cela, il constatait avec déception que le paquet de pâtisserie éventré avait déversé son contenu sur le pavé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lesbos   Jeu 6 Oct - 0:08

Lavi était accoudé au rebord du bateau, il regardait l'horizon, perdu dans ses pensées. Une brise maritime vint faire virevolter les mèches écarlates du jeune homme, il avait retiré son bandeau et avait laissé ses cheveux retomber sur son visage. Des mouettes volaient au dessus du bateau, ou plus loin, au large. Certaines étaient plus intrépides que les autres et venaient chiper quelques miettes ou petits morceaux de nourriture aux voyageurs, essuyant ainsi quelques jurons. La belle île de Lesbos se dessinait à l'horizon. Le bateau commençait à ralentir, l'île se dessinait de plus en plus précisément au loin.
Le bateau fini par débarquer au magnifique port de l'île. Lavi était émerveillé, bien qu'il ai beaucoup voyagé à cause de son travail de bookman, il n'avais jamais mis les pieds en Grèce. Il inspira une bouffée d'air marin avant de commencer à flâner dans les rues. Il y avait beaucoup de monde. A chaque pas, il fallait faire attention à ne pas bousculer quelqu'un. Parfois des voitures tirées par des cheveux traversaient les rues. Un grand bonheur se dégageait de cet endroit. Les passants s'arrêtaient pour discuter avec des commerçants. Des connaissances se croisaient et entamaient eux aussi une discussion. Une mèche rousse vint chatouiller le nez du bookman, le vent ne cessait de les faire voler dans tout les sens, empêchant parfois au jeune homme de se servir correctement de son seul œil valide. Il remonte son bandeau sur se tête et dégagea ainsi son visage. Lavi en avait un peu assez de se faire bousculer, il y avait bien trop de monde ici. Il fallait trouver un endroit tranquille.
Il marchait tranquillement lorsque quelqu'un l'interpella. Lavi se retourna et vit un policier qui courrait dans sa direction. Le rouquin ne comprenait pas trop ce qui se passait, l'homme arriva à sa hauteur, il dépassait Lavi de deux bonnes têtes mais paraissait assez gringalet, il devait avoir un peu plus de la vingtaine.

"Vous, dit-il, une jeune femme nous a signalé un vol à l'étalage, vous correspondez à la description faite... "

Lavi n'en croyait pas ses oreilles. Lui qui avait une couleur de cheveux rares, il avait fallu qu'il tombe à une endroit où il avait quelqu'un qui lui ressemble. Et de plus ce quelqu'un le mettait dans une mauvaise situation. Lavi avait pensé que ce serait une belle journée, et bien s'était raté...

"Vous faites erreur monsieur, je viens d'arriver et...

-C'est ce qu'ils disent tous...N'aggravez pas votre cas jeune homme!

-Mais puisque je vous dit que ce n'est pas moi ! Je ne sais même pas ce qui à été volé, Lavi commençait à s'énerver

-je vous conseille de changer de ton ! Veuillez me suivre

-Hors de question je n'ai rien fait je ne suis pas venu ici pour être accusé de quelque chose que je n'ai pas commis

Je vais être contraint de vous emmener avec moi contre votre gré

Lavi n'en avait aucune envie. Il avait espéré passer une journée tranquille mais il avait fallu que quelqu'un vienne l'embêter, surtout pour quelque chose d'aussi stupide. Comment se débarrasser de ce policier ? Le jeune homme ne savait pas comment, une seule idée germa dans son esprit. C'était petit, très petit, mais ça pouvais peut-être marcher... Lavi pointa avec son doigt un point au hasard derrière le policier.

"Là c'est lui le vrai voleur !

-Comment ?"

Le policier se retourna et chercha des yeux, il était plus nigaud qu'il en avait l'air. Lavi prit ses jambes à son cou avant que son interlocuteur ne s'en rende compte. Il courut le plus vite possible. Pris dans son élan il ne vit pas le jeune homme qui se tenait devant lui et qui aidait une jeune femme à descendre d'une voiture à chevaux. Il les bouscula, tomba à terre et se cogna la tête contre le sol dallé. Il se reprit et regarda les personnes en face de lui. Une jeune femme était encore assise dans la voiture. L'autre jeune femme était debout hors de la voiture les joues légèrement rouges. Et enfin, il y avait un jeune homme brun qui s'était tourné vers Lavi. Il portait l'uniforme du Saint-ordre. Lavi en avait entendu parler. La relation entre le saint ordre et l'ordre noir n'était pas très bonne mais vu que Lavi était apprenti bookman peut-être échapperais-t-il à l'antipathie de ces trois jeunes gens... Alors qu'il se relevait, le brun lui demanda:

"Et bien et bien... Rien de cassé?"

Sur ces mots il regardait avec déception un paquet de pâtisseries dpnt le contenu était dispersé sur le pavé.

"Non, je vais bien merci et euh...Excusez moi pour vos pâtisseries...Vous êtes du Saint-ordre n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surnaturel-war.forumgratuit.org/
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Lesbos   Mar 11 Oct - 20:55

"Non, je vais bien merci et euh...Excusez moi pour vos pâtisseries...Vous êtes du Saint-ordre n'est-ce pas?"

Demanda le jeune garçon aux cheveux roux.

"Effectivement, je me nomme Tasuku Fujiomi, Qwaser au service de sa majesté le Roi et du Seigneur. Ne vous en faites pas pour les gâteaux. Les livres et le monde m'ont fait part de l'existence d'un bookman vous ressemblant... Hum... Dick?"

Réfléchit Tasuku. Mais Lavi n'eut pas le temps d'entamer une réponse, l'agent, furieux, les rejoignait au pas de course.

"Et bien, monsieur l'agent, que ce passe-t-il?"

Demanda Tasuku en voyant le vieil homme arriver tout couvert de sueur et respirant bruyamment.

"C'est cet homme, monseigneur, il a volé une pomme sur le marché! Veuillez m'excuser pour tout les désagréments qu'il a pu commettre, je l'emmène au poste et m'assurerai personnellement qu'il soit puni comme il se doit!"

L'agent parlait sur un ton écrasé et embêté, s'excusant encore et encore. Il avait reconnu l'uniforme de Tasuku: sur l'île, le Saint Ordre des Alkystes faisait figure d'autorité suprême. Dans cet endroit où l'on respectait et craignait les serviteurs du Roi et d'Athos, la congrégation de l'ombre même était méconnue. On aimait et respectait Mashiro Kazahana, l'Athos de la branche de Lesbos. C'était une personne douce et généreuse, qui prenait soin de son peuple, on admirait aussi Teresa Beria, l’Archiprêtresse, pour son dévouement et ses qualités. Certains dirigeants cependant étaient plus sévères sur l'île et tenaient l'ordre d'une main de fer. Étrangement, c'était ces dirigeants qui gouvernaient l'île plutôt que l'Athos ou l'Archiprêtresse. Ils exécutaient les ordres directs d'Athos, dans l'ombre de Mashiro Kazahana. On pouvait penser qu'à cause de l'âge de l'Athos, le Roi et le haut commandement aient délégué l’organisation de l'île à d'autres subordonnés, Mashiro faisant office d'étendard et ayant un pouvoir plus symbolique.
Quoi qu'il en soit, dans la présente situation, les mots de Tasuku auraient une importance considérable sur le sort du rouquin.

"Une minute, cet homme n'est pas un voleur, d'après ce que la situation me laisse deviner, c'est un membre d'une organisation que vous ne connaissez guère, mais qui nous est familière et importante.
J'ignore ce qu'il vous a fait pour que vous vous retrouviez à lui courir après, mais laissons-le donc se prononcer sur l'affaire et jugeons ensuite de ce qu'il convient de faire."


Proposa Tasuku. L'agent ne put qu’acquiescer silencieusement, s’effaçant dans l'ombre.
Ils se tournèrent alors vers le jeune homme pour entendre sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lesbos   Sam 29 Oct - 13:47

Lavi était essouflé, le jeune homme s'était montré amical et avait entamé la discussion , malheureusement Lavi n'avait pas le temps de discuter, le policier allait certainement le rattraper et il risquait de se retrouver dans une mauvaise situation. Le jeune homme en face de lui se nommait Tasuku Fujiomi. Il s'agissait d'un Qwaser au service du Roi. Lavi n'avait jamais eu affaire à une membre de cette organisation et il était assez impressionné. Le jeune homme lui dit qu'il avait pris connaissance, par les livres, de l'existence d'un jeune bookman qui ressemblait au rouquin et qui se présentait sous le nom de Dick. Rien que le fait que ce nom soit prononcé stressait un peu Lavi, il avait eu tellement de couvertures. Il avait 48 nom différents, son vrai nom étant bookman junior. Il ne savait pas vraiment quoi faire, soit reprendre le nom de Dick face à cet homme, se présenter sous le nom de Lavi et lui expliquer qu'il s'appelle à présent Lavi, ou bien tout simplement faire semblant de ne pas savoir qui est Dick et prétendre s'appeler tout simplement Lavi. Mais Lavi n'eut pas eu plus de temps pour réfléchir car l'agent furieux était apparu. Le Qwaser lui demanda ce qu'il se passait. Le policier raconta ce qui s'était passé, enfin ce qu'il pensait car Lavi n'était pas le voleur. Heureusement, Tasuku laissa une chance à Lavi pour s'expliquer :

"Une minute, cet homme n'est pas un voleur, d'après ce que la situation me laisse deviner, c'est un membre d'une organisation que vous ne connaissez guère, mais qui nous est familière et importante.
J'ignore ce qu'il vous a fait pour que vous vous retrouviez à lui courir après, mais laissons-le donc se prononcer sur l'affaire et jugeons ensuite de ce qu'il convient de faire."


Lavi savait qu'il ne remercierait jamais assez le jeune homme.

"En fait je viens d'arriver sur l'île...Et je me promenais tranquillement quand Monsieur l'agent m'a interpellé, il m'a accusé d'avoir volé une pomme car je correspondait à la description qu'a fais la victime du voleur. Je n'ai pas volé cette pomme...Mais je m'excuse de la petite ruse dont j'ai usé pour me débarrasser de vous mais vous ne vouliez pas m'écouter...

Lavi ne savait pas vraiment quoi dire d'autre. Un silence s'installa. Il attendait sans dire un mot la réaction de ses deux interlocuteurs...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surnaturel-war.forumgratuit.org/
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Lesbos   Lun 31 Oct - 0:14

"En fait je viens d'arriver sur l'île...Et je me promenais tranquillement quand Monsieur l'agent m'a interpellé, il m'a accusé d'avoir volé une pomme car je correspondait à la description qu'a fais la victime du voleur. Je n'ai pas volé cette pomme...Mais je m'excuse de la petite ruse dont j'ai usé pour me débarrasser de vous mais vous ne vouliez pas m'écouter... "

Expliqua alors le jeune homme.
En présence de membres du Saint Ordre des Alkystes, l'agent ne savait que faire. Il balbutiait maladroitement quelques mots incompréhensibles, quand soudain Tasuku soupira.

"Ecoutez, cette affaire nous fait perdre notre temps, laisse-moi payer l'amende prévue à sa place, qu'il soit coupable ou non et retournons à nos activités respectives."

L'agent bafouilla quelques excuses tandis que Tasuku tirait la somme de sa poche.
Le vieil homme les quitta sans attendre après avoir accepté l'argent. Un regard grave posé sur le fuyard, Tasuku énonça:

"Dites-moi, monsieur le prétendu voleur de pommes, il y a que nos confiseries sont toujours étalées sur le pavé...
Auriez-vous l'obligeance de nous accompagner en acheter de nouveau et les déguster pour vous faire pardonner?"


Pendant ce temps, Hana était descendue. Les cheveux roux de la demoiselle montrèrent ironiquement qu'il n'y avait pas qu'un seul suspect dans les environs.
Elle posa un regard assez hautain à l'exorciste. Elle n'avait jamais été forte en bonnes manières.
Voyant la rouquine hors de la voiture, Tasuku ajouta:

"Ah, voici Hana Katsuragi, ma partenaire, ainsi que mademoiselle Kate Debloom, qui est sous notre protection."

Par ces mots il désignait tour à tour Hana et la demoiselle aux cheveux blancs.
Kate adressa un doux bonjour à l'exorciste, suivit d'un enchanté de faire votre connaissance, pleine de bonnes manières, tandis que Hana se contenta de soupirer et levant la main pour seul salut. Néanmoins, Kate et les autres ne connaissant pas le nom de l'exorciste, la dernière formule de la demoiselle aux cheveux blancs se termina par un monsieur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lesbos   Dim 20 Nov - 15:31

Le jeune Alkyste dit au policier que cette affaire de vol prenait sur son temps. Il est vrai que faire tout une histoire pour une pomme était assez stupide, mais pauvre Lavi il n'y était pour rien. Aussi le brun avait décidé de payer l'amende à la place du voleur, même si il ne s'agissait pas du rouquin. Ce dernier ne put s'empêcher de ressentir un peu de culpabilité. Il n'osait rien dire. De plus il ne voulait pas se faire remarquer...Et bien on pouvait dire que c'était raté, le pire c'est qu'il n'était pas tombé sur des personnes Lambda mais sur des membres du Saint Ordre. Il savait que ces gens avaient passé un pacte de non agression avec le compte Millénaire, il savait aussi que ces personnes avaient pour but de préserver les croyances religieuses. Mais le jeune bookman avait pour l'instant peu d'informations sur cette organisation. Cette rencontre n'était peut-être pas si mal tombée, il en apprendrait plus et cela pourrait compléter certains points inconnus de l'histoire. Il devrait profiter de la moindre occasion pour se lier d'amitié avec eux, bien que son statut d'exorciste ne facilite pas la chose. Mais bon, notre jeune rouquin n'est pas du genre à abandonner.
Pendant que Lavi réfléchissait, le policier avait lancé un regard noir à ce dernier ce qui déstabilisa le rouquin qui ne se sentait vraiment pas à l'aise ici. La journée allait être longue...
Le jeune Alkyste s'était tourné vers lui, le fixant avec ses yeux ambrées. Il prit la parole :

"Dites-moi, monsieur le prétendu voleur de pommes, il y a que nos confiseries sont toujours étalées sur le pavé...
Auriez-vous l'obligeance de nous accompagner en acheter de nouveau et les déguster pour vous faire pardonner?"


Lavi avait oublié ce détail, il avait rencintré ces personnes il y a à peine cinq minutes qu'il avait déjà commencé à leur pourrir la journée, enfin ce n'était pas vraiment de sa faute mais il ne pouvait s'empêcher de s'en vouloir. Mais bon le jeune brun lui avait proposé de venir avec eux, c'était l'occasion pour en apprendre plus sur le Saint-Ordre. Il sourit amicalement en se passant la main derrière la tête, il rigolait nerveusement.

« Euh, oui bien sûr, je suis vraiment navré... »


Le rouquin, ne savait pas quoi dire, il préféra se taire de peur de faire une gaffe ou de dire quelque chose qui pourrait contrarier les jeunes inconnus. Il regarda une jeune femme descendre de la voiture, elle était rousse ce qui irrita légèrement Lavi et lui fit fortement penser qu'il était maudit. La jeune fille le regarda avec un air hautain qui rendit le jeune bookman encore plus nerveux. Ce fut ensuite au tour d'une jeune fille aux cheveux blancs de sortir du carosse. La couleur de neige de ses cheveux lui rappela ceux d'Allen. Les deux jeune femmes étaient très jolies même si l'une d'elle ne se montrait pas très acceuillante, Lavi se retint de crier « STRIKE », il avait déjà assez fait de boulettes pour la journée. Tasuku lui présenta les deux jeunes femmes. La rouqine s'appellait donc Hana Katsuragi, cette dernière soupira et adressa un salut de la main, assez las au jeune homme, et la juen fille aux cheveux blancs s'appellait Kate Debloom, elle était apparemment sous la protection de ces jeunes Alkystes, elle adressa un bonjour à notre rouquin national avec une grand sourire. Lavi se rendit alors compte qu'il était le seul qui ne s'était pas présenté, il rendit le bonjour aux demoiselles à au jeune homme.

« Moi aussi, je suis ravi d'avoir fait votre connaissance, je me prénomme Lavi et je suis héritier de la lignée Bookman... »

Laiv se rendit compte trop tard qu'il avait prétendu s'appeler Lavi, son identité actuelle, or le jeune homme brun avait parlé de Dick quelues minutes avant. Lavi se maudit et se demanda anxieusement si le Qwaser allait remarquer cette petite incohérence....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surnaturel-war.forumgratuit.org/
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Lesbos   Mar 22 Nov - 21:44

« Euh, oui bien sûr, je suis vraiment navré...
Moi aussi, je suis ravi d'avoir fait votre connaissance, je me prénomme Lavi et je suis héritier de la lignée Bookman... »


"Ah, ton nom était donc Lavi, plus Dick... Désolé."

Le Bookman laissa échapper un sourire gêné en réalisant que l'Alkyste avait percé à jour l'incohérence. Ce dernier remarqua la réaction du bookman et ajouta:

"Mmh, je suis plus cultivé que j'en ait l'air. Le Book de Bookman me conviendrait sûrement, j'ai lu la totalité des livres des Bibliothèques de Shanghai et de Taiwan, en réalité, rares étaient les livres de Shanghai qui n'étaient pas présents à Taiwan, cela dit."

Alors que Tasuku parlait sans s'arrêter, Hana se mit en marche, leur tournant le dos. Elle Lança:

"Ne restons pas plantés là, j'ai remarqué une confiserie à quelques rues d'ici."

Le ton de sa voix semblât s'être légèrement adouci quand elle prononça le mot "confiserie". Tasuku remarqua tout de suite qu'elle avait faim.
Lui aussi, d'ailleurs, c'était même le jeune homme qui avait usé de toutes les techniques de manipulation possible pour qu'on leur accorde cette "pause goûter".

"Hey, attends nous!"

Protesta-t-il en invitant les autres à se mettre en marche à leur tour.

Hana marchait devant, sa silhouette de dos était mise en valeur par l'uniforme qui soulignait étrangement ses courbes, bien qu'elle eût, il fallait l'avouer, une poitrine de taille moyenne. Sur son épaule droite pendait le sac noir où elle transportait les barres d'acier de son partenaire, sac qui faisait presque sa taille. Elle était incroyablement forte et le poids du sac ne lui posait aucun problème, à voir l'aisance avec laquelle elle le portait, on avait du mal à imaginer son poids réel.
Derrière, Tasuku était au centre, Kate à sa droite t Lavi à sa gauche. Une main dans la poche, l'autre s'agitant au gré de son récit, l'Alkyste conversait avec le Bookman.
Jusque là, la conversation tournait autours des pâtisseries, mais soudain elle prit une toute autre tournure, lorsque les regards des deux complices masculins se posèrent sur une jeune demoiselle fort jolie qui traversait la rue. Ainsi le sujet fut remplacé par un autre tout aussi sérieux. Pretty women observation is a fucking serious business.
Mais ils arrivèrent presque aussitôt à la confiserie.
Le Vendeur, premièrement accueillant, darda soudain les deux rouquins du groupe d'un regard ahuri, alternant son sujet d'observation entre eux et une affiche placardée au mur derrière lui.

Un avis de recherche:
"Recherchons jeune adolescent de sexe indéterminé aux cheveux roux et à l'oeil invalide et blessé pour multiples vols à l'étalage et trouble de l'ordre public.
Recherchons témoins et renseignements.
Une prime de 100 drachmes sera accordée à celui qui capturera le criminel. Cette prime ne sera pas délivrée s'il y a erreur sur la personne.

Que le Seigneur vous protège."

Cependant, voyant l'uniforme de la rouquine, le vendeur ne savait que dire.
Hana ne fit pas attention aux regards du vieil homme, parcourant les vitrines avec un sourire apaisant.
Tasuku lisait l'avis de recherche.

"Et bien et bien... On dirait qu'il y a beaucoup de couleurs sous les couvre-chefs, sur cette île."

Dit-il. Il prêta une attention particulière au nom signant cet avis: Lefkos Lycus.
Il en savait peu à propos de ce groupe qui semblait être une sorte d'unité de maintien de l'ordre publique de l'île sous les ordres directs du haut-commandement du QG de Lesbos. Il avait été crée il y a quatre ans, peu après le mystérieux "silence radio" de Taiwan et les gens de Lesbos semblaient le craindre d'une certaine manière.

Ils finirent par trouver un restaurant calme et de nature assez désertique -l'endroit était plutôt mal placé-.
Leur table était juxtaposée au bar derrière lequel un homme d'une trentaine d'années au visage sympathique essuyait paisiblement la vaisselle.
Bien que ce fut Lavi qui avait renversé les gâteaux, c'est le groupe d'Alkystes qui se chargea de payer la note.
Ils commandèrent des boissons et continuèrent leur conversation. Pour le meilleur et pour le pire...

"Donc, comme je disais, ce qui est important ce n'est pas la forme ni la taille, c'est la douceur de la peau. La taille doit s'adapter au personnage, une princesse glaciale en kimono avec un katana aura une petite poitrine, c'est la marque de la qualité. Mais la douceur de la peau se marrie avec la chaleur corporelle pour obtenir une sensation tout aussi suave que le chocolat de ce gâteau."

Kate mangeait paisiblement en chantonnant sur un ton serein, tandis que que Hana fondait littéralement à chacune de ses bouchées. On eût dit une petite fille aussi inoffensive qu'un chaton.
La conversation ne semblait pas les atteindre, peut-être qu'elles y étaient habituées?... En entrant, Lavi n'avait pu s’empêcher de fixer quelques seconde le même avis de recherche qu'il avait vu précédemment placardé au mur. Le barman par contre n'avait pas réagi à la vue des deux roux. Il y avait donc vraiment un voleur correspondant à sa description sur l'île... Mais qui était-ce?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lavi
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 05/07/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lesbos   Mer 21 Déc - 18:08

"Ah, ton nom était donc Lavi, plus Dick... Désolé."

Lavi fit un sourire gêné à l'Alkyste, apparemment il avait l'air d'être au courant de beaucoup de choses. Cette organisation avait vraiment éveillé la curiosité du bookman et il essaierait de récolter le plus d'informations possibles sur cette dernière. Déjà, elle semblait avoir un grand pouvoir ici, à Lesbos, le rouquin avait fait cette déduction en voyant la réaction des personnes qui voyaient l'uniforme du sait ordre. Lavi ne put réfléchir plus longtemps car le brun avait repris la parole:

"Mmh, je suis plus cultivé que j'en ait l'air. Le Book de Bookman me conviendrait sûrement, j'ai lu la totalité des livres des Bibliothèques de Shanghai et de Taiwan, en réalité, rares étaient les livres de Shanghai qui n'étaient pas présents à Taiwan, cela dit."

Effectivement cet homme avait l'air très cultivé. Lavi devrait maintenant se méfier de lui-même. Il devrait faire attention à ce qu'il disait afin de ne pas perdre sa crédibilité. Déjà qu'il s'était fait remarquer à cause de ce voleur qui lui ressemblait. Si jamais le rouquin l'attrapait, il aurait son compte c'était sûr.
Le jeune homme continuait de parler jusqu'à ce que la jeune rouquine, Hana, qui leur tournait le dos jusqu'à présent, se retourne et dise:

"Ne restons pas plantés là, j'ai remarqué une confiserie à quelques rues d'ici."

Le ton de sa voix avait l'air un peu plus agréable. Peut-être qu'elle avait faim et le fait d'évoquer la nourriture l'enchantait.
Le rouquin fut étonné de voir l'énorme sac qu'elle portait sur son épaule, il contenait de grandes barres de fer qui semblaient peser très lourd. Le bookman junior se demandait comment la jeune femme pouvait porter une telle charge avec une telle aisance. Elle avait peut-être été dotée d'une grande force. Oui c'était certainement cela.
ls marchaient tranquillement dans les rues, Hana était en tête, elle ne semblait pas vouloir les attendre, elle devait être pressée d'arriver. Tasuku et Kate étaient à sa droite. Cette dernière ne parlait pas énormément, contrairement au jeune homme qui conversait énormément avec le rouquin. Ils étaient bien partis pour s'entendre. out d'abord la discussion portait uniquement sur les pâtisseries. Ce n'était pas une des grandes passions de Lavi mais il n'avait rien contre le fait de parler nourriture de temps en temps.
Soudain, une jeune femme à la beauté irréelle traversa la rue. Le jeune bookman ne put décrocher son regard de cette belle créature. Il se sentait comme envouté. L'autre jeune homme aussi semblait obnubilé par la jeune femme. Une fois que cette dernière disparut dans une ruelle adjacente la discussion reprit mais le sujet des pâtisseries fut abandonné en cours de route pour laisser place à une discussion qui avait pour simple thème, les femmes.
Malheureusement, la discussion fut coupée par leur arrivée à la confiserie. L'odeur de sucre était très présente et Lavi sentit son ventre gargouiller. Lorsqu'ils entrèrent, le jeune homme se sentit soudain fixé par quelqu'un, un regard lourd pesait sur lui. Il tourna la tête et vit que le vendeur le fixait lui et Hana. Pourquoi les regardaient-ils de la sorte? Soudain Lavi s'aperçût que le vendeur regardait aussi une affiche sur les mur derrière lui. Il s'agissait d'un avis de recherche, la description correspondait beaucoup à Lavi et le jeune homme ne put s'empêcher de déglutir bien qu'il soit conscient qu'il n'avait rien fait de mal et qu'il s'agissait d'une simple coïncidence.
L'Alkyste lisait l'avis de recherche en souriant, il dit:

"Et bien et bien... On dirait qu'il y a beaucoup de couleurs sous les couvre-chefs, sur cette île."

-Quelle plaie... lâchât le juene bookman"


Lavi mit ses mains dans ses poches en soupirant, il était à peine arrivé qu'il s'était déjà fourré dans un pétrin pas possible.
Le petit groupe finit par trouver un restaurant non loin d'ici. Lavi était content il allait enfin pouvoir se poser et se reposer un peu. Ils s'assirent à table tandis que le serveur essuyait tranquillement la vaisselle derrière son bar. Ils commandèrent de quoi boire et manger. Les Alkystes payèrent la note ce qui gêna le jeune bookman mais il se tut. De plus, la conversation qu'il avait commencé avec le brun avait reprit son cours. Lavi se rendit compte qu'il partageait les mêmes avis que le brun sur tout ce qui concernait les femmes.
Cependant il ne put s'empêcher de penser aux avis de recherche. Vu que le Barman n'avait rien dit c'est que Lavi avait un sosie quelque part sur l'île, c'était embêtant. Il soupira tout en prenant une part de gâteau. Il ne savait pas si il avait bien fait ou non de venir ici. Il écoutait son interlocuteur d'une oreille distraite. Il aurait aimé poser des questions à propos du Saint ordre mais il ne voulait pas attirer les soupçons, il attendrait donc que ce soit le brun lui même qui fasse changer le sujet de la conversation.

[HRP: C'est court et en plus j'ai beaucoup de retard T.T GOMEN ! J'avais trop de taff, je vais me reprendre !!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surnaturel-war.forumgratuit.org/
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Lesbos   Sam 31 Déc - 19:37

Alors que la discussion battait son plein, un brouhaha commença à monter au dehors. Les quatre compagnons jetèrent un oeil par la fenêtre et virent qu'une course poursuite tenait lieu dans la ruelle à l'air si tranquille. Quelqu'un renversa un étal de légume et les policier s'en trouvèrent entravé, l'un trébucha et se retrouva étalé de tout son long au milieu des courgettes écrasée, couvert de jus de légume. [je ne donne pas ma main à couper qu'on vende des courgettes à lesbos en cette saison, cependant].
Lavi aperçu l'espace d'un instant une tête rouquine qui fuyait au loin.
Les gâteaux et le thé étaient déjà presque finis. Tasuku se leva et annonça:

"Allons voir ce qui se passe."

Aussitôt, il se dirigea vers la sortie, les autres le suivant, le temps de déposer de quoi payer le thé sur le comptoir.
Il poursuivaient une ombre, n'apercevant pas leur cible mais se dirigeant au bruit et aux visages surpris.
Il finirent pas se rapprocher entrapercevoir les cheveux roux, avant qu'ils ne disparaissent une nouvelle fois derrière un mur.


L'adolescent essoufflé était adossé au mur, assis à même le sol pavé de la petite cours plongée dans l'ombre des bâtiments dans laquelle il avait trouvé refuge. Il serrait dans sa main quelque chose, quelque chose dans lequel il mordit l'instant d'après, jetant un oeil autours de lui.
Mais soudain, une tête apparu derrière le mur, affichant un grand sourire.

"Yo!"

L'adolescent sursauta et, tel un animal acculé, bondit sur ses jambes pour prendre la fuite.
Tasuku soupira, derrière lui venaient d'apparaitre Kate et Hana.
Cette dernière lui lança:

"Imbécile, tu l'a fait fuir!"

Lavi lui, avait eu le temps, tout comme Tasuku, d'apercevoir le visage du fugitif. Ou plutôt de la fugitive, car il s'agissait d'une jeune fille. D'environ 14 ans, aux allures de garçon manqué, la rouquine qui avait les cheveux en bataille et courts, possédait un visage fin à la peau pâle et d'apparence plutôt douce, mais une énorme balafre s'étendait sur son oeil gauche, une cicatrice mise à nu, sans artifice pour la dissimuler. Ses vêtement de garçon, chemise blanche, short et bretelles, ajoutaient à son allure sauvage. La blancheur de ses cuisses était soulignée par ses chaussettes bleu marine qui lui remontait jusqu'en dessous des genoux. Ça n'était pas vraiment l'image qu'on se donnait d'une jeune fille à cette époque.

"Il va falloir la rattraper."

Cependant, ils l'avaient cette fois bel et bien perdu de vue...

"C'est mort."

Lâcha Hana, les bras croisés sur sa poitrine, adossée contre le mur occupée quelques instants plus tôt par la jeune fugitive.
Les ruelles étaient sinueuses et sombres, il aurait fallu avoir une vue d'ensemble du coin pour retrouver la jeune rouquine...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lesbos   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lesbos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Europe :: Grèce-