Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où le serpent rêva d'être un oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hebi Kamu
Akuma
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 20
Localisation : Nagi !!!

MessageSujet: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 16:52

Votre Personnage

Papiers, S.V.P :







"Mon amour s'infiltrera en toi comme un poison...et finira par te tuer"

Nom : Je ne suis pas sensé en avoir mais...Kamu, c'est bien comme ça qu'on m'appelle, non ? (en japonais, Kamu signifie morsure)
Prénom : Hebi, je hais ce prénom ! Il veut tout dire de moi ! (en japonais, Hebi signifie serpent)
Surnom(s) : Doudou par Nagi Kanda
Sexe :Fémi...Masculin je veux dire !
Age : seize ans je pense.
Origine : Je n'en ai aucun souvenir. Sûrement japonaise vu mon nom.
Camp : Congrégation de l'Ombre.
Rang : Akuma de niveau 2 modifié par Marian Cross
Orientation Sexuelle : J'aime les hommes, c'est mal ?


[size=16]Dis moi qui tu es :

Description physique :
Je saute du lit superposé et tombe souplement sur mes deux jambes, baille à m'en décrocher la machoire. Puis, va en titubant vers une bassine d'eau posé dans un coin de la chambre. Là, je m'asperge de grandes gerbes glacées. Les gouttelettes s'écoulent le long de mon visage fin, traçant des chemins froid sur ma peau pâle.
Je ne relève la tête que pour me regarder dans le miroir murale. Je caresse du bout des doigts mon reflet. Jamais je ne pourrai m'habituer à cette image. Ces yeux verts s'accordant parfaitement avec cette chevelure de même couleur. Difficile d'imaginer ces pupilles ne devenir que des fentes remplies de haine. Mais pourtant...
Je secoue la tête pour chasser quelques mèches rebelles.
Après mettre essuyé dans une serviette, je me dirige vers une armoire. J'y sort un sous vêtement et un pantalon noir....et manque de m'écraser par terre en le mettant. Je grogne, avec une robe cela aurait été plus facile ! Ensuite, j'enfile une chemise grise. J'hésite longuement à mettre une cravate avec des mitennes noires puis opte pour un tricot vert et laisse tomber la cravate.
Je met un casque de couleur rouge sur mes oreilles. Pas que je soit mal entendant, en fait...c'est plutôt le contraire ! J'ai l'ouïe expremement fine mais seulement pour entendre les vibrations du sol. Lorsque je suis dans les airs même à quelques centimètres du sol, je ne les perçoit pas autant. Heureusement...
Je reviens vers le miroir et me regarde sous toutes les coutures. Mes vêtement épousent mon corps dénué de muscles. Je soupire. Je suis plutôt de petite taille...un mètre soixante et un pour quarante-neuf kilos, je pense.
-Me voilà enfin prête...heu...prêt !!, dis-je pour moi même.
Ma voix me paraît toujours aussi étrange. Plus grave qu'avant et ayant perdu son ton de roitelet.
Enfin, je tourne la poignée de la porte et sort silencieusement.
Description Morale :
Les grandes portes en bois semblent me regarder. Et moi, comme un con, je reste sans bouger. Je déglutit et entre. Biensûr personne ne me remarque. Qui ferait attention à moi ?
Je vais commander un verre de lait au soja et deux pains au chocolat. Je suis végétarien. Le cuisinier me sourit gentillement. Sourire que je lui rend. Il est un des seuls à m'être sympathique.
Avant, il y avait les oiseaux. Ils chantaient avec moi, se posaient sur mon épaule. Et, je les aimais beaucoup en retour. Mais c'était avant...Maintenant, ils ont peur de moi !
Je prend mon plateau et va chercher une table. Je ne suis pas sensé manger mais ça me donne l'impression d'être un peu comme eux. Les humains !
Je dois faire pitié, hein ? Rassurez-vous, en temps normal je ne me plains jamais !
Je m'exprime d'une manière très spéciale : Je m'attache facilement et j'ai du mal à exprimer mes sentiments qu'avec des termes déplacés...
Bref ! Après, qu'est que je vais faire de ma journée ? Me percher au haut d'un arbre ! J'adore l'altitude ! En haut, je pourrai piquer un somme. Au moins je ne risquerai pas de me faire embêter. A part dormir et grimper, je ne fait presque rien de mes journ...
Soudain, quelqu'un me bouscule. Un sifflement s'échappe d'entre mes lèvres. L'homme se retourne étonné :
-Hé ! Qu'est qui te prend ?
-Je déteste qu'on me touche !, crachai-je !
L'autre me regarde ahurie puis éclate de rire :
-C'est toi qui dit ça ? Le sale petit pédé ?!!
Et son rire se fait reprendre par ses compagnons derrière lui.
Mon coeur rate un battement. Mais la douleur fait bientôt place à la colère.
-Taisez vous ! Vous ne connaissez rien de moi ! Stupide humains ! Absolument RIEN !
Mes mains commencent à trembler. Un second sifflement, plus fort, cette fois, se fait entendre.
Je vais passer à l'attaque !
Pouvoir et description de la forme akuma:
Mon plateau se fracasse sur le sol. Je me suis jeté sur l'homme. Celui-ci essaye de me repousser. Mais je m'accroche fermement et nous tombons ensemble.
Mes crocs mordent profondemment dans la chair de l'épaule. Le sang empli ma bouche. Ma proie hurle, battant vainement des bras et des jambes. Mon casque rejoignit le sol.
Je sens mon corps s'allonger...s'allonger jusqu'à faire deux fois ma taille de mon enveloppe innofensive. Mes jambes se collent pour ne faire qu'une extrémité. Mes membres avant se transforme en pattes palmées ; mes ongles, de longues griffes. Mon visage se métamorphose en un museau pointu. Mes cheveux s'hérissent pour faire une collerette. Ma véritable forme, la voilà. Un serpent fait de pics et de crocs ! Une apparence faite pour la chasse. Une apparence rapide, fluide...et mortelle !
Mes anneaux se referment sur ma proie. Celle-ci, prisonnière ne peut plus bouger. Les hurlements redoublent. Mes écailles crissent, serrant toujours plus fort. Toujours plus...Et en un bruit sec, ses os se cassent les uns après les autres.
Et moi je ris !
Dans l'assemblée, le moment de stupeur est passé. Bientôt, je suis entouré. Je n'ai pas besoin de regarder : leur bruits de pas me dit exactement leur position. Cinq en tout. Comme des câbles m'étant tous reliés, leur moindre gestes m'ai connus par de simples bruits.
Je sens des bras m'attraper. D'autres se précipitent. Les bruits de course me vrillent violament les tympans. Mes capacités se retournent contre moi. Je leur crie d'arrêter. Mais ma voix n'a plus rien d'humain. Juste un grognement bestiale. Les sons emplifiés me tordent de douleur. Ils se répercutent dans mon crâne, me faisant trembler de tout mon être.
Je tombe à genoux et retrouve ma forme humaine. Les mains sur les tempes, je commence à pleurer. Je hais ce corps ! Je le hais !
Juste devant moi, l'homme vit toujours. Mais plus pour très longtemps ! Ses camarades gueulent des ordres que je ne comprend pas. Les vibrations des pas pressés sont les seules choses que mes oreilles happent.
Ma victime ouvre la bouche. Un flot de sang jaillit. Sa peau noirci et se décompose lentement en copeaux. Ça sent la chaire brûlée...
Autour, tous se reculent épouvanté. Pas moi, je suis comme paralysé. Ce corps brûlé de l'intérieur par un venin...C'est moi qui l'ai tué ! Et j'ai ri ! J'ai ri de la mort de quelqu'un !!
Je me plie en deux et vomi sur le dallage.
Je ne perçoit plus les tremblements du sol ni les ordres d'ailleurs. Peut-être ont ils arrêté de crier ?
Je m'écroule sur le côté et m'évanoui.
Je suis un serpent et comme eux, cette ouïe entend tout. Je devrai me satisfaire ? Alors pourquoi, ces pas me sont insupportable ?
Spoiler:
 

Racontes moi ton histoire :

Histoire :
-Plus tard...On se mariera ?
-Biensûr !
La petite fille sourit.
-Et on aura des enfants ?
-Ouais !
-On habitera à la campagne ?
Le petit garçon releva d'un bond et couru dans le pré.
-Oui ! Et on la construira là !, s'écria t-il en faisant de grands arcs de cercle avec ses bras.
La fillette tapa dans les mains.
-On éleva des moutons ?
-Des moutons, des vaches et des poulets !!
-Et on aura un chien pour protéger les autres animaux !, ajouta t-elle.
Le garçon sembla réfléchir.
-...Un épagneul, c'est gentil d'après Pépé...
-Une femelle, ce sera moins agressif.
Un vent froid fit frissoner la petite fille. Son compagnon se précipita et lui passa son gilet.
-Merci, murmura t-elle.
Elle était mignonne. Ses longs cheveux blonds parmesés de pétales de fleurs, sa petite frimousse coquine et espiègle avait ammadoué le gamin dès leur première rencontre. Celui-ci d'habitude dur et peu avenant avait laissé tomber sa troupe d'amis pour elle.
Le gamin, les cheveux en bataille d'un vert turquoise ainsi que ses yeux, était mal vu par les trois-quart du village et avait trouvé refuge chez sa copine d'école.
Un très fort lien s'était vite créé entre eux. Et bientôt, ils se dirent amoureux. Un jeu d'enfants et pourtant...
La fillette leva la tête vers le ciel et entonna un léger chant.
Les jours heureux m'ont comblée de bonheur
C'est là que j'y ai vu ton monde pour la première fois
Tous ces mots d'espoir ont sauté dans le ciel
Et voilà maintenant que tout se dissout

Ayant fini, elle descendit de la barrière. Un oiseau se posa sur son épaule. Elle le carressa du bout des doigts. Le gamin s'approcha. Le rossignol se laissa faire.
-Tu aimerait avoir un oiseau quand on sera marié ?
La petite fille hocha la tête négativement.
-Un oiseau n'est pas fait pour être en cage...
Puis, elle donna la main à son amoureux.
-On rentre ?
L'autre lui sourit. Et ils se mirent à courir vers le village. Le rossignol s'envola dans le ciel bleu du printemps.
Puis un grand cri déchira la plainitude de l'après midi.

Le nom des enfants, je ne sais plus.
Je t'ai oublié comme moi je me suis oubliée.
-Lèves toi mon petit akuma !

La voix était comme sorti d'un rêve. Je me suis levé. Un être me faisait face. Sa peau était vert pâle et ses yeux cachés par des petites lunettes rondes et un grand chapeau haut de forme, d'où pointait deux oreilles pointues. Un énorme sourire lui déscendait jusqu'à la poitrine. Et il était habillé d'un grand manteau.

J'ai regardé mes mains. Ce n'était pas mes mains ! Je m'arracha une mèche de cheveux, regardant mon corps souillé de sang. Mais ce n'était pas mon corps ! Pas mon corps ! Mes membres se firent à trembler. C'était le corps de...

-Ton petit ami !, éclata de rire le faiseur d'akuma.

Je releva un visage plein de larme vers lui.

-Pleure pas comme ça, mon petit. C'est ça la vie après la mort !

La vie...après la mort ? Que voulait il dire ?

Puis tout me revint.

-Je...Je suis morte le vendredi 13 août...tu-tuée d'une morsure de vipère...

-Exact ! Et ton petit-ami à vécu dans le désespoir de t'avoir perdu et le remord pendant six ans !, chantonna l'Être.

-P-Pendant...six ans ?

-Ce corps à seize ans maintenant.

-Vous parlez avec un akuma de niveau 1, monsieur le Comte ?, demanda une voix.

Le Comte se retourna, un parapluie violet orné d'une tête de citrouille se trouvait à ses côtés:

-Effectivement, Lero. Il semblerait que celui-ci sache me répondre. Peut-être est-ce là une amélioration de leur engrenage ?

En-Engrenage...

Je dégluti avec difficiculté.

Le Comte s'en alla. Je restais donc seul, dans le cimetière.

Maintenant, j'ai compris le sens de « la vie après la mort », c'est l'enfer de cette guerre.

-Tu en pinces pour lui !


La phrase avait claqué comme un fouet. Je regarda perplexe le niveau 3.


-Mais...je...non !, balbutiai-je.
-Si ! Tu en pinces pour lui, ça crève les yeux !


Mes joues prirent une jolie couleur rosée. Je détourna la tête. L'akuma haussa les épaules et nous reprirent notre marche en silence.
Les couloirs de l'arche était silencieux. Pour une fois que les bruits de pas ne me cassaient pas les oreilles. La raison était simple, ce lieu était tellement vaste, que les vibrations se perdaient entre les cloisons et autres obstacles. C'est pour cela que j'aimais cet endroit. Même si cet idiot de niveau 3 dit que c'est plus à cause de lui.
Lui, un de nos nombreux maître.


-Hé ! Hebi ! Où est-ce que tu vas ?


Je me retourna vers le niveau 3. Celui-ci arborait un air carnassié.


-...Quand je disais que tu es attiré par lui...


J'allais protester quand, je compris. Je me diraigai, perdu dans mes pensées vers sa chambre !
Mort de honte, je couru jusqu'à l'autre bout du couloir.
Enfin, seul.
C'est alors qu'une silhouette fine en queue de pie, canne et haut de forme compris, vint dans ma direction. C'était lui...Une vague de chaleur me prit. Je reprit le contrôle de mes membres pour les empêcher de trembler et je senti ma matière noire se tordre dans ma poitrine. Je m'avança, un grand sourire sur le visage.


-B-Bon...Bonjour Sieur Mikk...


Mais la suite se perdit dans ma gorge : Le noah du plaisir me passa à côté sans me voir. Il n'avait pas même ralentit l'allure de ses pas.


-Wah ! Le vent que tu t'es pris !, fit l'autre akuma qui m'avait rejoint.


Les larmes me vint et je m'enfuis pour les cacher.


Pourquoi pleurer ? Tu n'as jamais fais attention à moi. J'étais un oiseau dans une volière parmi tant d'autre.

L'exorciste nous faisait face. Et je cru voir qu'il souriait. Comment pouvait il sourire ? Il était entouré d'une quinzaine d'akuma de niveau 2 et il allait peut-être bien y passer !
Et comme d'un seul être nous nous précipitions sur lui.
L'homme dégaîna ses pistolets à une vitesse surhumaine. Il dirigea leur canon sur la meute d'akuma et tira. Une balle me frola et alla s'abbattre sur mon voisin. Je tourna la tête vers les autres. Cinq venaient d'exploser.
Une seconde volée de balle. Une explosion me fit perdre l'équilibre.
Le vent se mit à souffler. Je prit appuie sur lui et bondit vers l'exorciste.
Une main me saisit à la gorge. Comment ? Je me mit à siffler, à cracher mon venin, fouetter la queue rien à faire. La prise se fit plus forte.


-Les autres vont te mettre en pièce humain, réussi-je à murmurer.


Un sourire se dessina sur le visage de l'homme de Dieu.


-Quels autres ?


Mon regard se tourna vers l'arrière. Il ne restait plus que des débris. Tous avaient été détruits avec la facilité d'un pied sur une fourmillière.


-Qu'attends-tu pour me tuer ?, fis-je.
-Tu peux me servir. Il y a une jeune maréchale et elle a besoin d'un garde du corps.
-Elle va y passer ta jeunette !
-Ne t'inquiète pas pour elle, je vais te modifier !



Je n'ai eu aucune douleur, lorsqu'il a changé mon système.
Suis-je encore capable de ressentir ?


-Comment tu t'appelles ?


Je garda le silence, fusillant du regard la jeune femme assise devant moi. Ses longs cheveux noirs en queue de cheval se balançait sur son kimono multicolore.


-Comment tu t'appelles ?, redemanda t-elle.
-...Hebi Kamu. Mais j'aime pas. Ça me rappelle des choses.


La jeune maréchal acquisca.


-Je comprend.


Comment pouvait-elle comprendre ? Je suis un monstre ! Je tue des innocents !
Je sentie mes yeux s'embuer.


-Pleure pas Doudou !, s'écria la maréchal.


J'écarquilla les yeux.


-D...Doudou ?
-Bin oui, t'aime pas ton prénom alors faut bien trouver autre chose.


Les larmes coulèrent le longs de mes joues. La maréchal me prit dans ses bras. Je frissonna, rejetant mon dégoût du conctact des inconnus. La jeune femme enroula ses bras autour de moi.


-Moi c'est Nagi Kanda..., dit-elle avec douceur.


Depuis, mon éveil...c'était la première fois que quelqu'un me tenait contre lui.
Et à ce moment, je me suis sentie encore vivante.

Hors RPG :

Code :Validé par Tasuku

Prénom : X
Age 14 mais plus pour très longtemps
Points Positifs du forum : Il y a peu de forum sur DGM
Points Négatifs : pas trouvé
Comment avez vous connu le forum ?! : Grâce à Nagi
Avez vous des suggestions à faire pour améliorer le site ?! : il est bien comme ça, non ?
Commentaire : Mon ordi à beaucoup de bug donc s'il y a un de mes messages plus ou moins bizarre...


Dernière édition par Hebi Kamu le Sam 10 Sep - 13:34, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Bennington
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 215
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 21
Localisation : Là où je ne devrais pas être...

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 16:59

Hello !!♥
Bienvenue à toi sur ce fo' !!!!!
Bonne chance pour la suite de ta fiche !!! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagi Kanda
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 21
Localisation : La où le vent me guidera

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 17:06

Nyah mon doudou chéri bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diane D'Eglantine
Qwaser
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 23
Localisation : Un magnifique manoir victorien d'une valeur de 20000€

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 19:14

Doudou, c'est marrant, c'est le nom d'un troll xD

Bienv'nue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kamu
Akuma
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 20
Localisation : Nagi !!!

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 20:43

Merci ^^ pour l'accueil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot T.C.
Exorciste
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 20:57

bienvenue cher confrère ♥
aimer les homes, c'est bien, moi aussi j'aime les hommes ♥
Et je me permet de t’appellera aussi doudou, parce que c'est mignon et tout doux(dou)!
(aucun rapport) Tu n'as évidemment le droit à aucune objection uu

bonne continuation ♥

PS: Diane, en quoi c'est le nom d'un Troll, doudou? Oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kamu
Akuma
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 20
Localisation : Nagi !!!

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 21:33

Merci...^w^'



(pour Doudou, c'est dans un livre, Ewilan de Pierre Bottero)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagi Kanda
Acteur de la Guerre
avatar

Messages : 284
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 21
Localisation : La où le vent me guidera

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 21:43

Ah non c'est mon doudou pas touche >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 21:46

DOUDOU !? Oo XD Bienvenue ! ^w^ tu peut m'appeller OYO !
Revenir en haut Aller en bas
Diane D'Eglantine
Qwaser
avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 27/04/2011
Age : 23
Localisation : Un magnifique manoir victorien d'une valeur de 20000€

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Lun 29 Aoû - 23:57

C'est le nom d'un troll pour ceux qui connaissent Le pacte des Marchombres et le Chant du Troll de Pyair Bohtairo Wink Et c'est un troll qui a trop la classe ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Jeu 1 Sep - 20:10

Bonjour et bienvenue.
Ta fiche est très bien, je n'ai pas relevé d'incohérences, de fautes de contexte, etc. J'aime comment elle est racontée.
Par contre, n'oublie pas le code du règlement. De plus, il y a quelques fautes d'accords dans ton texte.
Par ailleurs, tu pourrais décrire plus en détail ton pouvoir. Ressentir les vibrations parcourant le sol, afin de déterminer la position et les mouvements de tes ennemis, c'est ça?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kamu
Akuma
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 20
Localisation : Nagi !!!

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Jeu 1 Sep - 21:11

Merci ^w^

Je vais plus décrire ! Pour le pouvoir, c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot T.C.
Exorciste
avatar

Messages : 594
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Ven 2 Sep - 19:50

j'ai seulement lu les deux premières trilogies, désolé ^^'

rien ni personne ne m’empêchera de l'appeler Doudou!
mais en fait, je préfère lui donner un surnom personnalisé...
rien que pour moi ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hebi Kamu
Akuma
avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 20
Localisation : Nagi !!!

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Sam 3 Sep - 21:22

Je sens que toi, Margot tu aimes faire du flood sur les fiches de présentation....



Mais sinon pour le surnom, je veux bien t'en que tu m'appelles pas Hebi. Seulement, Nagi voudra pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasuku
Admin
avatar

Messages : 613
Date d'inscription : 12/11/2010
Localisation : A proximité du bain des femmes

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Sam 3 Sep - 22:02

Bien, tout est en ordre, je te pardonne les petites fautes restantes et te donne ma validation.
Il t'en faut une deuxième et tu pourra commencer à jouer.

Autre chose, lis ce topic et répond à ça:
Tu es un Akuma, tu n'as pas besoin de remplir le formulaire de création, indique simplement ton ratio force/agilité, tu as un total de 100% choisit combien de % prend ta force, le reste sera ton agilité, tout cela afin d'indiquer le penchant de ton personnage et à quel point: force ou endurance.




Dernière édition par Tasuku le Sam 3 Sep - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stoney Fox
Admin
avatar

Messages : 256
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   Sam 3 Sep - 22:08

Et voila ta deuxième validation, allez cours vole et roleplay commme tu n'as jamais roleplayé !
*toussote*
Pardon, bref, bienvenue a toi.



Parce qu'un akuma aussi génial mérite bien quelques accords ♫


L'equipe administrative décline toute responsabilité en cas de blessures physique ou morale. Merci de votre comprehension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où le serpent rêva d'être un oiseau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Où le serpent rêva d'être un oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Le baiser de la femme serpent
» Un Serpent Royal
» La chasse au serpent
» Dans les machoire du serpent (en cours
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: To Know You :: Présentation :: Présentations Validées-