Forum RPG dans l'univers de D-Gray Man ! Rejoignez les exorcistes, les akumas ou les noah et venez combattre dans un immense bain de sang !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Mer 20 Avr - 20:17

Une seule chose est sûr, elle est perdue.. L'Amérique du Sud, un très joli continent, mais lorsque l'on ai en plein milieu d'une forêt, avec pour seule compagnie des oiseaux et un co-équipier pourvu d'une mémoire de poisson rouge, c'est tout de suite moins attirant...
Miun cherche désemparement le chemin menant à une auberge, histoire d'y passer la nuit. Ce voyage devait être cour, et la mission assez simple, seulement, son sens de l'orientation laisse à désirer, tout comme l'aide de Kevin. Lui qui était censé connaître l'Amérique comme sa poche. Malheureusement, l'Amérique, ce n'est pas QUE New York. Et pour couronner le tout, ils avaient perdus le trouveur qui état le seul possédant les capacités pour leurs venir en aide. Les voila donc seuls, perdus et assoiffés entre deux arbres et un buisson.
Miun tournait en rond. Elle ne savait pas quoi faire, n'y ou aller. Fallait -il s'enfoncer encore plus dans la forêt? ou juste attendre que quelqu'un passe, ce qui est peu probable, vu la fréquentation de ce lieu. Elle s'assit finalement sur un rocher lisse, et pris sa tête entre ses mains.

AAhh! Kevin! si je pouvait, je te tuerait maintenant.. Tous ça, c'est à cause de toi! si tu ne t'étais pas mis en tête d'explorer cette fichue forêt, à l'heure qu'il est, nous saurions déjà rentrés, et nous aurions pu enfin avaler quelque chose de mangeable.

Kevin ne répondit pas, il ne voulait pas admettre ses erreurs, il est trop fière pour ça. Il se contenta de grogner et continua à chercher le chemin sur la carte. Miun se leva, et d'un geste brusque lui arracha la carte des mains, elle la retourna et la lui tendit. Elle le prend définitivement pour un idiot. Il n'est peu être pas très malin, mais en ce moment, il est surtout embêter. La nuit commence à tomber, et ils n'ont aucun moyen de retrouver leur chemin, à part cette précieuse carte, que le trouveur eu la bonne idée de leurs confier avant de les perdre. Kevin attrapa la carte, il était rouge de honte. C'est un homme imposant, grand et robuste. Ses cheveux sont roux et long, ses yeux son bleus. Il est loin d'être l'homme idéal, sexiste, macho.. et lourd, très lourd.. Malgré tout, il est de gentil et bon combattant. Sauf que maintenant, Miun n'en a rien à faire, qu'il soit beau, gentil, ou pas! Elle souhaite juste se reposer et manger. Kevin la regarda, enfin et lui répondit.

C'est pas ma faute. T'avais qu'a nous guider! toi qui est si intelligente. De toute façon, au point ou nous en sommes, il n'y a plus grand chose à faire.


Irritée, elle lui répondit violemment. Sa patience l'avait quitté. Miun en a plus qu'assez de ses bêtises.

Comment ça, 'plus grand chose à faire'? Tu veux qu'on reste crever ici? Et puis quoi encore! Personnellement j'ai une mission à remplir..

Elle s'approcha au plus près de lui et le fixa droit dans les yeux. Il rougit légèrement et détourna son regard. Miun était restée silencieuse, comme à son habitude, tout au long du trajet. Cela le surprenait qu'elle s'était mise à parler. Il venait aussi de remarqué qu'elle n'était pas repoussante, même jolie. Kevin soupira, comme si il allait se laisser avoir par une femme. Il la regarda lui aussi dans les yeux. Tout deux ne bougeaient plus, le premier qui détournerait le regard aurait perdu la face. Aucun ne voulais se laisser faire. Soudain, Kevin pris Miun par la taille et la fit tomber avec lui à terre, adosser contre un arbre. Miun fût d abord surprise, puis elle se mis à protester. Comment osait-il? ce pervers? Effectivement, par cette acte, son estime envers Kevin était encore plus bat, mais il la fait taire en posant sa main sur sa bouche. Il ne bougeait plus, cherchant quelque chose des yeux. Il activa rapidement son innocence. De type symbiotique, son innocence est contenue dans son regard, qui lui permet de manipuler l'eau. Un akuma surgit au dessus des arbres. Il laissa Miun adossée à l'arbre et parti détruire l'akuma.

Fait attention, je pense qu'il n'est pas le seul dans les parages!

Elle ne lui répondit pas, et se leva rapidement. Elle pris la direction opposée, et lui lança.

Je jette un coup d'œil la-bas, et je reviens. A cet endroit.

Elle sauta dans un arbre, de façon à mieux voire autour d'elle. Elle sentit une présence, se retourna et..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Ven 22 Avr - 15:48

La végétation était dense dans cette jungle, la chaleur était écrasante pourtant il faisait humide. Ce climat ne repoussait pas pour autant Atsuko. Elle était à l’aise en pleine nature. Pendant que les akumas progressaient à leur rythme, Atsuko, elle, était déjà loin devant, cherchant du regard les exorcistes qu’on lui avait signalé. Pour progresser rapidement elle s’était mis à grimper aux arbres. D’ici elle avait une vue perçante de la jungle entière. Elle se balançait d’arbre en arbre, on la croirait en train de courir sur les branches tant elle se déplaçait vite. Ce n’était plus une jeune fille mais une bête. Une bête assoiffée de sang et qui avait faim. Très faim. Tout en avançant à une bonne vitesse, elle s’amusait à effectuer quelques acrobaties dans les airs. Ce manque de liberté lui avait tant manqué. Depuis toute petite elle avait été proche de la nature, elle s’était toujours réfugiée sur la cime d’un arbre quand quelque chose n’allait pas. Son jeu favori avait été d’observer les écureuils pour les observer et reproduire leurs mouvements. C’est ainsi que cette fille avait acquit cette agilité et cette souplesse hors pair.
Pendant que sa petite sœur restait cloîtrée à la maison à répéter toujours et encore à jouer du violon ou du piano. Atsuko, elle, profitait du grand air et s’entraînait ainsi en secret. Elle jeta un bref regard aux alentours, elle ne lâchait pas le vide des yeux. Elle savait que ses proies se trouvaient quelque part sur la terre ferme. Au moins avait-elle l’effet de surprise, enfin si ces imbéciles d’akuma ne gâchaient pas tout ! Elle avait pourtant insisté pour mener cette mission en solo mais le Comte l’avait forcé à se faire escorter par des akumas. Elle l’avait donc décidée de partir de son côté, au moins aurait-elle plus de chance d’être silencieuse. Peut-être que les akumas réussiraient à débusquer les deux exorcistes de leur côté ? Non, c’était tout bonnement inimaginable.

Une branche craqua. Elle se rattrapa in extremis et bondit sur l’arbre d’à côté. Elle ne devait pas se laisser déconcentrée ! Elle étouffa un juron et repartit en quête des deux individus. Personne n’avait été capable de lui décrire physiquement les deux personnes qu’elle pistait. On lui avait juste qu’elle les reconnaîtrait au premier coup d’œil. Sa végétation en bas était tout aussi dense qu’en haut. Des buissons épineux se trouvaient sur le chemin, les racines des arbres dépassaient, il était très facile de se prendre les pieds dedans et de tomber. Atsuko se félicita d’avoir choisit la voie de l’air, au moins évitait-elle ce genre d’incident. Tout ce qui pouvait lui arriver était de chuter. Encore qu’elle réussirait sûrement à se rattraper avant de chuter.
Cela faisait longtemps désormais que la noah errait dans la jungle. La nuit était tombée depuis longtemps déjà .Pour progresser, la jeune fille se servait de la lumière des myriades d’étoiles brillant dans le ciel. L’obscurité régnait désormais entièrement dans l’Afrique du Sud et la petite était davantage à l’aise. Au moins les ténèbres avaient-ils l’avantage de la camoufler.

Les sens aux aguets, Atsuko entendu enfin ce qu’elle cherchait depuis tout à l’heure. Des voix ! Deux voix distinctes, l’une aiguë, et l’autre plus grave. Un garçon et une fille. Le cœur de la tueuse fit un bond dans sa poitrine lorsqu’elle comprit que ses deux gibiers se trouvaient là, juste sous elle. Atsuko était sur le point de sortir ses deux poignards lorsqu’une détonation résonna. Elle avait une bonne vue dans le noir et elle put rapidement distinguer un akuma explosait en mille morceaux ? Il n’en restait plus que des débris désormais. C’était raté pour l’effet de surprise, mais Atsuko ne baissa pas pour autant les doigts. Le garçon étant partit jouer avec les akumas, Atsuko aussi avait le droit de s’amuser. La fillette alla se réfugier près d’un arbre alors la noah se plaça sans bruit au dessus d’elle, crocheta ses jambes et se renversa.

- Bouh ! Dit-elle.

Un sourire étrange fendait son visage. L’autre fit d’abord un bond en arrière de stupeur mais se ressaisit bien vite.

- Dis, tu veux bien jouer avec moi ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Sam 23 Avr - 12:30

- Bouh !

Elle sursauta. Une petite fille vêtue d'un Kimono violet se tenait derrière elle. Cette fille... Miun sentit tout de suite qu'elle n'était pas comme le commun des mortel, mais, qui-est-ce? Tous ces Akumas, elle les avait amenéq? si ce n'était pas le cas, elle aurait déjà été tuée. Et puis, son sourire. Miun se retourna, et son interlocutrice rajouta.

- Dis, tu veux bien jouer avec moi ?

Jouer? effectivement, ce n'est pas un enfant normal. Au loin, les Akumas explosaient, ce bruit exaspérait Miun. Elle détourna un moment son attention, et regardait les monstres, qui un par un partaient en morceaux. Kevin ne se débrouillait pas trop mal. Mais elle? Que devait elle faire? prendre part au jeux? Elle ne voulais pas s'y risquer, elle ne sait rien sur son adversaire, et ce lieu n'est pas favorable, en tout cas pour elle. Mais si elle ne se battait pas.. Elle serait surement tuée, ou par cette fille, ou par les Akumas. Elle regarda une dernière fois la petite en face d'elle, qui semblait s'impatienter de ne pas avoir de réponse. Miun toucha ses cheveux. 20 minutes, pas plus, c'est le temps que devait durer au maximum se combat. Autant dire qu'elle était mal. Les seules personnes qui possèdent une apparence humaine, et qui se battent au cotés du compte, son les noah. Une noah, Miun n'est pas assez puissante, son innocence la tuerait bien avant la fin de cette mission. Mais elle n'avait plus le choix.

A quoi veut-tu jouer?

La réponse était apparemment bienvenu, mais il n'y eu pas de réaction. Devait elle activer son innocence? Il est plus sage de l'activer au dernier moment, pour l'instant, elle doit se contenter d'esquiver, et d'attaquer aux premières ouvertures. Un seul avantage penchait en sa faveur. La prétendue Noah ne savait pas ou se trouvait son innocence, et ne pourrait donc pas la lui voler. Ce qui serait très douloureux, car pour ce débarrasser de cette innocence, et faut lui bruler les cheveux, ou lui arracher.. Miun secoua la tête, elle ne doit pas penser à sa fin, pas tout de suite. Elle sortie un poignard de sa veste. Elle doit tenir, Kevin devrait venir l'aider. La peur l'envahissait peu à peu, la fille engageait les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Ven 29 Avr - 16:00

- Dis, tu veux bien jouer avec moi ?

Il faut savoir que cette phrase n’avait rien d’anodin. En effet, il arrivait souvent à Atsuko de parler par métaphore, par énigme aussi. Ce que voulait la jeune fille vêtue d’un étrange kimono était un combat. À mort. Quoi de plus normal pour une Noah ? Cette petite était tel un chat sauvage, jouant avec ses proies, les balançant, jouant avec même. Jusqu’à ce que sa victime meurt d’épuisement. Elle avait prévue le même sort à la fillette qui lui faisait face. Atsuko n’avait pas encore sortit les griffes, elle observait juste sa proie. Elle attendait le bon moment pour lui sauter à la gorge et lui ôter la vie. Elle se doutait bien que sa victime ne se rendrait pas facilement mais Atsuko n’abandonnerait pas.
Atsuko entendait nettement les akumas explosaient. La Noah se doutait qu’ils ne pouvaient exploser tout seul. Cette exorciste n’était donc pas seul, un autre l’avait accompagné. Elle et les akumas avaient l’avantage du nombre, la personne qui accompagnait cette gamine n’en viendrait pas à bout tout de suite. Une autre personne qu’Atsuko aurait sans doute déjà sauté sur cette membre de la Congrégation de l’Ombre pourtant la Noah gardait son calme, elle observait juste.

Atsuko n’était pas là par hasard, elle avait une mission à accomplir. Elle se devait de récupérer une innocence mais ignorait tout de ses caractéristiques. Etait-elle de type symbiotique ou bien de type équipement ? La Noah se dit qu’elle l’apprendrait au cours du combat, au moins l’exorciste avait-elle une carte dans sa manche. De toute façon, Atsuko avait horreur de la facilité. Cela rajoutera au moins un peu de suspense et d’excitation dans la traque. Atsuko vit l’autre passait sa main dans les cheveux. Cela avait-il un lien avec son innocence ? Elle décida de ne pas écarter cette hypothèse. Sans le savoir cette fillette lui avait peut-être offert un précieux indice. Un sourire se dessina sur les lèvres d’Atsuko. Un sourire sadique.

- À quoi veux-tu jouer ?


Bonne réponse. Le jeu pouvait désormais commencer. Atsuko allait pouvoir laisser libre cours à sa fureur, elle allait pouvoir laisser libre cours à ses instincts pendant la traque. L’exorciste sortit un poignard de sa veste d’un geste tremblant. Atsuko observa sa position de combat. Sa garde était mauvaise, il y avait énormément de failles, sans doute à cause de la peur. Atsuko regretta aussitôt que ce soit aussi facile. Cette petite ne tiendrait pas cinq minutes avant d’abandonner. Tant pis ! La jeune fille n’avait pas envie de sortir ses poignards tout de suite. De toute façon, que craignait-elle ? Elle lisait dans les yeux de la gamine comme dans un livre ouvert. Et ce qu’elle voyait lui signalait qu’elle n’avait pas l’intention d’ouvrir tout de suite les hostilités. Ce serait à elle et à elle seule de faire le premier pas. Ce qui ne tarda pas. La Noah la regarda pendant quelques instants avant de dire :

- On joue à chat !


Atsuko remonta d’un seul coup, prit appui sur la branche et s’envola en direction d’un autre arbre. Le manteau de la nuit la dissimulait entièrement aux yeux de l’exorciste. De plus, le feuillage la dissimulait tout aussi bien. Plus un bruit. Les feuilles ne tremblaient pas, la branche sur laquelle était posée la noah ne bougeait pas. Atsuko se tenait debout immobile, cachée. Elle essaya de capter la respiration de sa proie tout en fermant les yeux. Elle la capta enfin, rouvrit les yeux, sauta de son perchoir et sortit deux poignards étincelants. La mort se reflétait dans les deux lames. La petite arrivait sur le flanc gauche de l’exorciste. Exactement à son opposé. Pour la prendre par surprise. Elle visait la tête et plus exactement la chevelure de l’exorciste.

- Et c’est moi le chat ! Cria-t-elle tout en fendant sur sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Mar 3 Mai - 19:52

- On joue à chat !

Qu'elle bonne idée, Miun adorait jouer à chat, ce n'est pas de l'ironie.. Elle reprenait lentement son souffle, elle ne devait pas oublier son but, sa mission. Elle ne doit pas non plus abandonner, il faut qu'elle vive, pour les venger. La confiance la regagnait, de toute façon, la petite devant elle s'apparente au akuma, elle est ici pour la tuer et voler son innocence. Dans des moments pareils, il ne faut pas avoir de doute. Lorsque Miun laissa ses pensée et ses peurs de coté, et qu'elle ré-ouvrit les yeux face au destin qui l'attendait, la Noah avait disparue. Surement cachée dans un des ces arbres.
Miun essaya de la chercher, à l'oreille. Elle n'entendait rien, ou pouvait elle bien être?
Soudain, la gamine réapparue sur la gauche. Miun se tourna légèrement, de façon à toujours garder ses cheveux derrière elle, sans que la Noah puisse les atteindre. Seulement, elle avait visée la tête, et Miun dû se pencher en arrière pour éviter toute blessures inutile.

- Et c’est moi le chat !

Dommage, elle aurait elle aussi bien aimé l'être, le chat. Un petit sourire apparue sur le visage de Miun, que la
fête commence.. Elle fit un salto arrière, et se retrouva sur le sol, qui est tout de même un endroit beaucoup plus
confortable pour se battre. Miun élaborait un plan, enfin, plutôt un planning. Elle doit bien compter le temps qu'il lui reste, et profiter au maximum de ses capacités au combat rapproché. Elle commencera donc par s'amuser
au corps à corps avec la petite. Elle était endurante, et sais que se combat durera très longtemps.
Miun attacha solidement ses deux poignards à ses poignets, ce qui lui utile pour se défendre et attaquer, tout en ayant les mains libres. Elle releva la tête, et fixa son adversaire de ses yeux bleus étincelants.
Elle doit gagner.

Et bien, j'espère que tu ne t'ennuiera pas!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   Lun 9 Mai - 17:42

- Et bien, j'espère que tu ne t'ennuiera pas!

La gamine vit Atsuko arrivait au dernier moment. Elle eut juste le temps de se baisser pour ne pas finir empaler. La petite n’avait pas raté une miette de ce que venait de faire l’autre. Elle avait prit garde à mettre en sécurité d’abord ses cheveux. Elle faisait attention à ce qu’aucune mèche ne soit à la portée de la fille brune.
L’adversaire d’Atsuko ne cessait d’esquiver les coups et de reculer. Au moins la Noah gagnait-elle du terrain. Tout cela l’ennuyait profondément. Cette exorciste ne cessait de rester en défensive, quand donc oserait-elle attaquer ? N’avait-elle pas le droit de s’amuser un peu avant de lui porter le coup de grâce ? À croire que cette fille avait décidé de l’énervait. Et énervait Atsuko était une très mauvaise chose. Elle avait décidé de ne pas se servir de son pouvoir sur cette gamine, la mise à mort n’en serait que plus belle, plus spectaculaire, plus jouissive aussi. L’étape de la traque se déroulait correctement. L’ivresse du sang serait bientôt proche, cette orgie indescriptible.

Chaque chasseur a ses habitudes. Une arme préférée, qu’ils adaptent parfois à la proie, au terrain de chasse, le calibre, le modèle, etc. Il n’en demeure pas moins que les chasseurs ont leurs habitudes, de territoire, de type de proies, de façon de procéder, pour pister, pour la battue, pour tuer… Il était de même pour Atsuko. À la différence peut-être que pour elle, peu importait le terrain, son instrument de torture serait toujours le même : ses deux poignards. Contrairement aux croissances populaires, les chasseurs ne jurent pas par la mise à mort de leurs victimes. La pression sur la détente n’est qu’une fatalité. Le plus important pour beaucoup est le voyage. La traque. Se fondre dans l’environnement de la victime, l’épier nuits et jours. Deux cœurs battant à l’unisson. L’un veut éliminer l’autre, l’autre, lui, veut sauver son existence.

À force de reculer, les deux filles étaient maintenant dans un cul de sac. Tout cela était parfait. Atsuko barrait désormais le passage à l’exorciste. Plus aucunes issues. Si ce n’était le trépas. Lent. Une véritable boucherie. Un carnage sans nom. Atsuko jubilait à cette idée. L’ivresse du sang.
Est-ce prendre goût à l’excitation de la chasse ?
Non. C’est prendre goût à l’excitation de la mise à mort.
Prendre la vie peut être une forme de jouissance. C’est l’orgasme divin. Le pouvoir de vie et de mort lorsque la traque est terminée, que la proie est face à vous, que votre index est sur la détente, prêt à la presser. Il ne reste plus que vous pour prendre une vie ou pour la laisser. C’est votre pouvoir de vie et de mort sur ce que vous venez de pourchasser, un droit quasi divin. La décharge émotionnelle, au moment où le coup part, où vous savez que vous venez d’arracher une vie au cosmos, est une ivresse formidable. Il y a des hommes qui peuvent se faire happer par cette ivresse. C’est ce qu’il y a de pire. Car personne n’en revient. C’était le cas d’Atsuko. Elle s’était perdue il y a bien trop longtemps, elle s’était noyée, elle ne pouvait plus refaire surface désormais. Sa proie lui faisait face, terrifiée. L’envie était grande. Pourtant elle savait qu’elle ne devait pas se laisser aller à ses instincts. Résister. Encore un peu.

Les cheveux de la fille. C’est de ça dont elle devait s’emparer pour que sa mission soit un succès. Récupérer cette innocence. Ce n’était plus une intuition mais une certitude. Cette symbiotique allait mourir égorgée, ici. Avant cela elle s’occuperait de la chevelure de cette morveuse. Elle s’était promit de ne pas utiliser son pouvoir. Pourtant si elle souhaitait en finir au plus vite, elle pouvait se concentrer et ordonner à cette crinière de brûler. Mais elle ne voulait pas choisir le chemin de la facilité. Elle lui arracherait donc les mèches, une par unes, pour la voir souffrir davantage. À la fin elle s’occupera d’elle, de ce corps frêle. Que valait donc une vie humaine ? Une misérable vie humaine ? Un éclat nouveau brillait dans les yeux d’Atsuko.

- Une dernière volonté ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

un coin si tranquille que ça?... [pv Atsuko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un coin tranquille
» Un coin tranquille pour discuter
» Le bon coin
» Colline de coin de table
» MC : nombre de "coin" selon le nombre de joueur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D-Gray Man RPG :: RPG : Le Monde :: L'Amérique du Sud :: Reste de l'Amérique du Sud-